La culture du mensonge

Aujourd’hui, la culture du mensonge se fait légion et ceci dans toutes les strates de la société.

Même avec une volonté forte d’y résister, il y a de hautes probabilités d’être déjà tombé dans le piège d’un de ses mensonges ou pire encore, d’y avoir participé ou même contribué soi même.

Le monde moderne ne compte plus le nombre de gens qui outrepassent les limites du raisonnable.

J’ai déjà entendu dire que des pharmaciens avec la complicité de médecins corrompus, prescrivaient des médicaments inutiles ou pratiquaient de courtes interventions express à la chaîne et juste pour activer la carte vitale de leurs patients.

Aujourd’hui, il faut savoir que les médecins ou pharmaciens qui vaccinent gagnent deux fois plus d’argent sur chaque vaccin qu’un infirmier et cela incite à beaucoup trop d’excès en tout genre.

Quand on a un mal de crâne par exemple, le médecin n’hésite pas à prescrire une boîte entière de paracétamol. Même atteint d’une longue maladie, il arrive souvent que la solution unique réside dans la même liste de remèdes et pilules de toutes sortes.

Bien-sûr, il ne faut pas tomber dans les généralités et certains s’investissent par réelles vocations. Malheureusement beaucoup trop de jeunes adultes actuels choisissent un domaine, principalement pour l’argent qu’ils peuvent en retirer et finissent par agir sans réfléchir ou sans aucune conscience morale.

Le domaine de l’argent demeure celui, le plus sensible au mensonge et la corruption.

Pour s’en protéger, il faut ouvrir ses yeux et réfléchir avec une plus grande lucidité car rien arrête la lâcheté et les basses manœuvres quand il ou elle se met au coeur de toutes les convoitises.

A titre personnel, je n’ai jamais adhéré à cette notion d’individu asymptomatique et le contraire serait pour le moins inquiétant.

La règle veut que quand le corps se trouve affaiblit alors il se défend par des moyens divers. Du simple acte de se moucher à celui de tousser, éternuer ou déclencher la fièvre, de rougir ou transpirer, tout indique que le corps à encore suffisamment d’armes pour se défendre.

Dans cette optique, l’idée de dire que le faite de porter un masque protège soi et les autres paraît saugrenue. En effet, un soignant enfile un masque en face d’un individu fragile et pour éviter de s’affaiblir lui même et aggraver le mal du patient.

Mais des gens bien portants n’ont pas besoin de toute cette mascarade.

En général, quand je rencontre une personne vraiment malade alors je lui ordonne de se tenir à distance et j’évite de lui serrer la main. Le plus simple demeure encore, qu’elle se soigne tranquillement à domicile et ne sorte en présence d’autres personnes, qu’avec un masque pour ce seul principe de respecter ceux qui sont suffisamment sains.

Car les bactéries à l’intérieur de l’organisme ou virus (bactéries qui se propagent à l’extérieur) font partie de la vie. Sans eux, tout être vivant ne peut pas résister et risque de finir par devoir vivre comme les enfants bulles.

Il y aura toujours des moyens mis en oeuvre afin de permettre à certaines personnes, de conserver leurs acquis et accroître encore plus leurs bénéfices.

Et je ne parlerai même pas ici du soit disant délai d’incubation qui peut aller de 5 jours jusqu’à 14 jours et qui selon moi, demeure un non sens du point de vue de la réponse immunitaire car le corps ne peut pas se permettre de ne réagir qu’au bout de 5 jours avec des symptômes.

D’autant plus que quand un système immunitaire est déjà bien affaiblit, le corps répond aussi vite que possible mais avec plus de difficulté à résister donc, les symptômes persistent plus longtemps et à forte intensité.

Je prône le jeûne, le repos, la nature et le respect des rythmes naturels comme moyens simples d’un retour à plus de vie.

Et de toute évidence, ces quelques règles ne demandent pas beaucoup d’investissement financier à condition de stopper aussi les addictions 😉.

Une réponse immunitaire forte et inadaptée peut signifier, un manque de vie quand une réponse immunitaire faible et ciblée s’apparente à un excès de vitalité.

Plus on se sent encore en capacité ou à même de percevoir cette réalité et plus on peut, contrer les effets de ses agissements et ne pas subir les desideratas non choisis à condition de se rendre compte du système mis en action.

La seule personne qui décide au final, c’est vous quand bien même rien ne semble légitime de le faire et qu’un ordre plus élevé semble vouloir prendre le dessus.

Publié dans Accomplissement, Argent et liberté, Développement personnel, Liberté, Plan du site, Santé | Laisser un commentaire

3 façons d’augmenter son énergie

Si l’on veut disposer de plus d’énergie au quotidien et pouvoir vivre plus longtemps en bonne santé, il reste important de respecter ses 3 règles:

Tout d’abord, manger moins et moins souvent.

En effet, nous avons pris cette mauvaise habitude depuis notre tendre enfance, de manger trop et trop souvent.

On mange le matin, midi et soir ou aussi pendant les repas et même la nuit.

Il faut voir l’alimentation comme un moyen de récupérer de l’énergie plus que comme celui d’en avoir davantage grâce à elle.

On dit souvent aux enfants que s’ils ne mangent pas le matin alors ils ne seront pas concentrés à l’école. Le petit déjeuner fait souvent figure de repas le plus important de la journée.

Manger trop devient source également de nombreux problèmes physiques comme celui du surpoids, maladies cardio-vasculaires ou cancer à l’instar de celui de la prostate chez les hommes.

Donc on doit conserver son énergie, une bonne partie du jour et pour ensuite se ressourcer le soir.

L’activité digestive demande du repos et créer par conséquent, de la fatigue.

Un fruit en milieu de matinée va suffire pour l’apport de sucres lents. Le midi, le repas peut facilement se sauter et le soir, on doit se ressourcer par rapport à son niveau d’activité de la journée.

L’après-midi, un fruit pour tenir jusqu’au repas du soir semble la meilleure option.

Les sportifs de haut niveau mangent souvent 2 ou 3 heures avant un grand match. Je ne recommanderai pas cette option mais plutôt celle de fournir au corps des sucres lents facilement digerables et quelques minutes seulement, avant le début de l’activité physique.

En fin de journée, les aliments vont se constituer de viande, fibres et graines. A éviter toutefois la viande rouge (le boeuf), les poissons (trop pollués par les hydrocarbures) et les sucres blancs et raffinés.

La deuxième manière d’augmenter son énergie consiste à respecter davantage les rythmes naturels ou circardiens.

Cela signifie dormir quand il fait nuit et être éveillé, quand il fait jour. Bien-sûr, une sieste de 20 minutes en début d’après-midi permet au corps de mieux terminer la journée.

Ensuite, on dispose de toute la nuit pour digérer son alimentation et en veillant à se coucher au moins 2 heures après avoir manger.

Le matin, on dispose encore des aliments de la veille qui ont été assimilés par le corps et servent de carburant pour la journée.

Il ne semble pas naturel de manger quand il fait nuit tout comme de veiller trop tard. En horaire d’hiver, la difficulté devient plus grande du faite que l’on avance encore d’une heure l’heure habituelle bien qu’aucune logique ne fonde cela à part celle (illogique) de devoir dépenser, plus d’argent en électricité et nucléaire..

Même si je n’ai rien contre l’Islam et la religion musulmane, je plains tout de même tous ses pratiquants qui attendent la nuit pour manger et doivent repousser d’autant plus, l’heure d’endormissement.

Le troisième moyen d’augmenter son énergie réside dans l’activité.

Beaucoup de gens croient qu’ils s’economisent en ne bougeant pas mais en réalité, c’est une très mauvaise tactique et ils en viennent à s’enfermer dans un cercle vicieux.

Pour mieux se reposer, reconstituer son énergie et toutes ses cellules, le corps a besoin de se dépenser.

La raison qui pousse les gens à l’insomnie ou à veiller au delà des heures normales, c’est qu’ils n’utilisent pas toute l’énergie qu’ils pourraient dépenser au cours de la journée.

L’inconvénient de cela, c’est qu’ensuite ils tombent dans des activités nuisibles et improductives (tv, netflix, internet..) qui créent de la mauvaise fatigue, un peu comme celle liée au stress.

Même s’ils ont l’air fatigués après avoir enfilés deux films à la suite et une session de réseaux sociaux en parallèle, le lendemain ressemble à la veille c’est à dire avec un niveau d’énergie plus que médiocre.

Le but consiste à utiliser au maximum sa jauge d’énergie qui diminue au fil de la journée et se reconstitue pendant la nuit.

Avec ses 3 règles simples, à savoir manger moins et moins souvent, respecter davantage les rythmes naturels et bouger plus, vous allez disposer au quotidien d’un niveau d’énergie sans pareil et d’une meilleure longévité.

Publié dans Accomplissement, Energie, Plan du site, Santé | Laisser un commentaire

Diminuer les frais de bourse

Lorsque l’on investis en bourse, on paie des frais principalement au moment de l’achat.

Afin de limiter ceux ci, deux moyens efficaces permettent de payer beaucoup moins.

Tout d’abord, passer par un courtier en ligne plus qu’une banque ou un gérant de patrimoine.

Que ce soient pour le PEA ou le compte titres, il existe des brockers avec des tarifs très compétitifs tels que DE GIRO, INTERACTIVE BROCKER, LYNX, BOURSORAMA ou encore BOURSE DIRECT..

On peut comparer les frais et même ouvrir plusieurs compte titres chez plusieurs d’entre eux. Le PEA lui reste unitaire mais deux par ménage s’avère possible en cas de PACS ou mariage plus un PEA jeune si fiscalement à charge entre 18 à 25 ans.

Ensuite, afin de limiter les frais il vaut mieux acheter plusieurs actions d’une même société avec un seul achat plutôt que d’acheter plusieurs actions de sociétés différentes.

Si l’on consacre 100, 200 ou 300€ par mois ou tous les 2 mois à la bourse, c’est plus avantageux de réduire au maximum le nombre d’achats.

Admettons que les frais s’élèvent à 0,5 cts par achat, alors si l’on achète en une fois par exemple 2 ou 3 actions de la même société (tout dépend du prix) on ne paie qu’une seule fois 0,5 cts.

En revanche, acheter plusieurs fois la même action de la même société sur un intervalle court ou plusieurs actions de sociétés différentes multiplie d’autant plus les frais de 0,5 cts.

Comme on dit qu’en immobilier, la plus value se génère à l’achat, il en est de même sur la bourse ou le bitcoin.

A vous de mettre aussi cela en place.

Comme je suis un copieur, j’ai acheté déjà une grande partie du portefeuille de Warren Buffett comme Apple, Bank of America ou dernièrement Verizon et en respectant un peu près les mêmes pourcentages en terme de valeur de portefeuille.

Bien-sûr et afin de limiter encore les frais, il s’avère possible d’acheter l’ensemble des actions de Warren en une seule fois et par le biais de Berkshire Hathaway.

Cette actions coûte quand même environ 270 $ et ne distribue pas de dividendes.

Il en est de même des etfs comme celui du PEA SP 500 d’Amundi.

A titre personnel, j’ai choisis cette seconde option pour mon PEA 😉.

Publié dans Bourse, Générer argent, Investir, Plan du site | Laisser un commentaire

10 outils indispensables à avoir chez soi

Aujourd’hui dans cet article, je voudrais partager 10 outils, objets ou produits indispensables à avoir chez soi.

Ils peuvent vous servir au quotidien ainsi que pour vos locataires et coûtent peu d’argent.

▪ Un grattoir de decongelation permet de faire des économies d’électricité comme celui ci:

Si tous les mois, on gratte le gel ou la glace qui se forment alors il s’avère simple de gagner jusqu’à 30% sur la consommation électrique de son congélateur.

Bien-sûr, on peut régler aussi son réfrigérateur au milieu comme à 3 pour une jauge de 0 à 6, ne pas le surcharger ainsi que le congélateur ou fraiseur et l’éteindre en le vidant complètement lorsque l’on part en vacances.

Dernière chose, conserver au moins 20 cm d’écart entre le mur et le dos du réfrigérateur pour éviter de créer de la chaleur inutile.

▪ Des multiprises avec interrupteur:

Il suffit de brancher un maximum d’appareils dessus et appuyer sur le bouton d’arrêt quand on ne les utilisent plus afin de couper l’alimentation électrique et économiser plus d’argent de jour comme de nuit.

▪ Un hachoir électrique:

Celui ci va vous servir à tout faire et notamment utiliser les restes d’aliments ou de savons et pour les transformer en soupe ou lessive.

▪ Un cale porte:

Celui-ci peut vous épargner de devoir refaire un mur, une poignet ou même de se faire cambrioler.

▪ Une poêle et casserole avec couvercle:

Le simple faite de mettre un couvercle économise sur le temps de cuisson et la consommation électrique ou gaz.

▪ Un pulvérisateur:

Avec celui-ci, vous pouvez effectuer le ménage très facilement en rajoutant du vinaigre blanc ou bicarbonate de soude avec de l’eau et éventuellement, un zeste de citron.

▪ Un furet de débouchage:

Avec ceci, vous pouvez déboucher vos canalisations de toilettes, évier ou lavabo et sans devoir passer par un plombier.

▪ Une pince multi fonctions:

Ils vous aient peut-être déjà arrivés d’avoir une fuite sur un lavabo de toilettes ou qu’un bouchon de radiateur soit cassé.

Avec cette pince, plus besoin de contacter un plombier.

▪ Du degrippant:

Cela sert pour graisser ses serrures de portes du logement ou de voitures tous les 6 mois ou nettoyer les tâches ou moisissures de toutes sortes.

▪ De la graisse de roulement:

Avec ceci, vous pouvez nettoyer vos outils électriques comme tondeuses à cheveux sans aucun risque.

Publié dans Argent et liberté, Economiser, Efficacité, Plan du site | Laisser un commentaire

6 façons de récupérer du cash

Dans cet article, je vais présenter 6 manières de récupérer de l’argent au quotidien et notamment sur ses achats.

La première façon consiste à payer de préférence en espèce.

Avec la situation actuelle, de plus en plus de gens privilégient le paiement sans contact jusqu’à 50€ mais ce mode avantage surtout les marchands plus que les clients.

Détenir de l’argent en liquide devient plus palpable. Même si quand on paie en cb, on nous remet un ticket de caisse, il s’avère moins simple d’appréhender ce que l’on dépense réellement.

Peut-être qu’au lieu d’acheter deux baguettes par jour avec la carte, une seule peut suffire et puis, il vaut mieux du vrai pain complet de temps en temps que du faux pain blanc au quotidien.

La deuxième façon va consister à télécharger l’application IGraal et surtout l’extension sur son navigateur Web comme Chrome.

A chaque fois que vous passez par ce site pour acheter ensuite, chez un partenaire affilié comme Amazon ou autre vous cumulez une cagnotte et dès 20€ atteints, on peut demander à se faire rembourser de celle-ci par virement ou chèque cadeau.

En donnant aussi son avis sur l’achat réalisé, vous gagnez du cash.

Le troisième moyen de récupérer de l’argent se fait lors de l’achat grâce à l’application Coupon Network.

Il est possible de recevoir des bons de réduction par courrier, se faire rembourser sur ses achats avec preuve de paiement grâce au ticket de caisse et scan du code barre tout en ajoutant sa carte de fidélité.

Le quatrième moyen de récupérer de l’argent peut s’effectuer au moyen des chèques vacances.

Lorsque l’on se trouve salarié d’une entreprise de plus de 50 employés, on peut bénéficier de chèques vacances et seulement 10% de leur valeur se déduit du salaire.

Si tout comme les tickets restaurants, on peut gagner du pouvoir d’achat supplémentaire, l’avantage des chèques vacances est que la différence entre la valeur unitaire du chèque vacances et le prix du produit ou service se rembourse contrairement aux tickets restaurants.

Si l’on commande pour 14€ à Mc Donald’s avec deux chèques vacances de 10€ chacun, on rend 6€ en monnaie.

Ceci est pareil pour l’achat d’un billet de train ou week-end de vacances..

Ensuite, ces 6€ ou autres servent à payer sa baguette ou ses fruits et légumes 😉.

Le cinquième moyen de récupérer de l’argent consiste à mettre en gage un objet comme auprès du Crédit Municipal ou de le vendre sur des brocantes ou dans un magasin de revente de produits d’occasion.

Ceci est un bon moyen de convertir rapidement une possession contre du liquide.

Le sixième moyen va dans l’idée que l’on peut créer de l’argent grâce à de l’argent.

Soit par la bourse ou encore le Bitcoin comme sur Revolut.

Cette banque nouvelle génération propose des offres de cashback pour gagner sur ses dépenses mais surtout, d’investir très simplement sur des crypto monnaies.

Même avec 50 ou 100€, on peut générer un peu de cash et le retirer au fur et à mesure tout comme avec les dividendes en bourse.

Nous avons vu qu’il n’est pas très compliqué par différents moyens de récupérer de l’argent au quotidien et sans de gros sacrifices ni efforts.

Bien-sûr, j’aurais pu citer également les offres de bienvenue des banques ou paris sportifs ou encore, la revente de cuivre que l’on peut trouver facilement sur un congélateur, frigidaire ou des plaques de cuisson…

A vous d’être ingénieux et avisé et tout ira bien 😉.

Publié dans Argent et liberté, Business, Economiser, Efficacité, Générer argent, Plan du site | Laisser un commentaire

Secrets de richesse n°28

De nouveaux secrets à appliquer dès que possible:

▪ Pour déterminer la valeur future d’une action en bourse, il faut évaluer deux critères importants et les associer entre eux.

Tout d’abord, le bénéfice net par action ou BNA qui détermine quel bénéfice retiré pour chaque action.

Avec 1 million d’euros de bénéfices de la société et 200 000 actions émises en circulation à l’achat (virtuelles pour la société qui ne decaisse rien), le BNA est de 5.

Ensuite, évaluer le PER ou ratio cours sur bénéfices.

Pour un cours de 50€ et un BNA de 5€ alors le PER s’élève à 10.

Afin de savoir comment l’action va s’élever au moins dans les 2 années à venir, il faut identifier le BNA sur l’année en cours et les 2 prochaines années.

Certains courtiers l’affichent et d’autres non mais il suffit de jeter un oeil sur boursorama ou yahoo finance.

Si le BNA sur 2021 est à 5, celui estimé de 2022 à 5,5 et en 2023 à 6 donc il s’élève à 5,5 en moyenne.

En multipliant ce chiffre par le PER de l’année (cours sur bénéfice) à savoir 10, on obtient donc 55.

C’est à dire une action qui va augmenter.

Si le bénéfice net par action avait diminué sur 3 ans comme à 4,5 et que l’on multiplie par le PER (50/4,5) de 11, 11 alors on obtient toujours une action de 50 mais celle-ci risque de diminuer.

Les très grandes sociétés génèrent généralement, plus de bénéfices que les années précédentes qu’elles conservent en trésorerie et utilisent l’argent des actionnaires en priorité pour investir et accroître encore plus leur bénéfice.

Ce qui explique pourquoi une action augmente et comment par le jeu du dividende versé (une partie du BNA), elles amènent à obtenir plus d’actionnaires et plus fidèles.

▪ Afin d’investir plus vite dans l’immobilier, il s’avère profitable d’acheter un bien facilement louable, d’y vivre quelques temps et rembourser une partie du prêt par anticipation sans frais et ensuite, le mettre en location après avoir retrouvé un autre bien.

▪ Acheter un bien déjà loué ne signifie pas qu’il constitue une mauvaise opération. En effet, rien empêche de garder le locataire mais avec 15 ou 20% de plus value à l’achat par rapport à un bien vide.

Ou encore, d’envoyer au locataire une lettre de congé pour reprise du logement afin d’y habiter en sachant qu’il dispose d’un délai de 6 mois maximum afin de le libérer.

En tant qu’investisseur, négocier un différé de crédit de 6 mois permet de faire rentrer des loyers pleins et tout en bénéficiant de la plus value à l’achat.

Ensuite, la trésorerie constituée facilite le remboursement par anticipation sans frais afin de le louer derrière avec une marge encore plus conséquente et renouveler l’opération.

▪ Dans la location de véhicule entre particuliers, posséder plusieurs voitures et choisir celles que l’on souhaite utiliser pour soi à n’importe quel moment s’avère plus avantageux que d’avoir tous les jours la même voiture quand on en a pas besoin tous les jours.

▪ Acquérir une voiture de moins de 1 000€ pour soi ou à louer comme sur Getaround permet de grosses économies et rentabilités.

Il est préférable de sélectionner des voitures citadines essence et qui datent d’avant les années 2 000 en 4 cv et faciles à la réparation comme celle ci:

Pour vous aider à faire le bon choix, je vous recommande ce livre d’Olivier Dufour:

▪ Acheter des produits à moins de 10€ comme sur LeBoncoin pour soi ou ses investissements ou les revendre est avantageux.

Certaines personnes donnent même des produits gratuits comme des meubles ou autre:

Publié dans Générer argent, Investir, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

10 dépenses courantes supprimées

Aujourd’hui, je voudrais aborder 10 dépenses courantes que j’avais l’habitude d’effectuer au quotidien ou du moins, régulièrement et que j’ai supprimé ou remplacé par d’autres, beaucoup plus économes.

La première dépense concerne le coiffeur.

J’y allais environ tous les 2 mois et cela me coûtait 16€ la coupe.

Depuis le premier confinement et plus précisément en mai 2020, une semaine avant la fin de celui-ci, je décidai de m’acheter une tondeuse à cheveux.

Une semaine et demie après l’avoir reçue, je commençais à m’exercer au métier de coiffeur 😉. En vérité, j’ai visionné au préalable 2 ou 3 tutos sur YouTube avant de me lancer.

Désormais, je ne vois pas comment je pourrai faire marche arrière. Cela me procure un gain de temps et d’argent sans compter que je détestais me laver les cheveux dans leur espèce de bidet pour tête qui arrache le dos et les cervicales.

L’avantage de se couper les cheveux soi même est que vous pouvez le faire plus souvent, à tout moment et sans devoir prendre rendez-vous ni vous déplacer pour s’y rendre.

A part du gel pour tondeuse et le coût pour la recharger, je ne dépense presque rien et gagne du temps et de l’argent.

La deuxième dépense supprimée concerne le café.

Ce n’est pas que j’ai stoppé sa consommation mais j’ai réduis et changé celle-ci.

Auparavant, j’achetais des capsules type senseo qui coûtent plus de 20€ au kilo ou à la machine à café moyennant 40 cts le verre.

J’achète maintenant du café soluble filtré Maxwellhouse à moins de 10€ le kilo. J’utilise aussi de temps en temps du vrai café type arabica que je filtre par le biais d’une cafetière italienne, ce qui économise par la même les frais pour acheter les filtres.

Une cafetière à piston peut aussi faire l’affaire.

La troisième dépense concerne l’eau minérale.

En effet, je croyais qu’elle était meilleure pour la santé hors le plastique, la stagnation de cette eau et son prix ne plaide pas en sa faveur.

Je depensais entre 0,90€ et 1,10€ la bouteille d’1 litres alors que de l’eau du robinet coûte quand à elle, 0,003€ le litre.

Pour dissoudre le chlore, je laisse reposer l’eau une nuit dans un pot à l’extérieur ou au réfrigérateur quand il fait trop chaud

Il existe aussi la solution de la carafe filtrante.

La quatrième dépense concerne le shampoing et gel douche.

Je me suis demandé comment faisaient pour certains nos parents, grands parents et arrière grands parents etc..

Ceux-ci n’avaient pas tous ses produits artificiels et en boites que l’on trouve aujourd’hui, un peu partout.

J’utilise pour ma part du savon qui me sert accessoirement pour les cheveux que je lave à l’eau froide.

Un bon savon naturel solide, de Marseille ou d’Alep contient beaucoup moins de substances toxiques pour la peau. Il doit se composer principalement d’eau, d’huile, soude et sodium.

Celui-ci dure bien plus longtemps qu’un gel douche ou autre et en veillant à le conserver dans un contenant adapté.

La cinquième dépense concerne le déodorant.

Auparavant, j’avais cette habitude de m’en mettre tous les jours par automatisme.

En réalité, il bloque les pores de la peau mais n’empêche pas au corps de transpirer. Plusieurs moyens peuvent lui servir de barrières protectrices afin de répondre à des températures inadaptées comme avec la fièvre ou sudation.

Donc il s’agit d’un processus naturel pour une majorité de personne à part, de rares cas médicaux. La meilleure hydratation reste l’eau quand on a trop chaud et bien se nettoyer sous les aisselles au savon, chaque matin ou après une activité physique intense.

On peut veiller à moins saturer son corps afin de moins avoir à éliminer de choses superflues.

Il est possible de faire son propre déodorant comme dans cette vidéo:

Ou encore, son propre dentifrice:

Le déodorant en magasin doit venir lui, en dernier ressort.

La sixième dépense concerne les produits d’entretien de la maison.

Le commerce actuel encourage à acheter des produits pour chaque recoin du domicile, hors deux produits seulement suffisent.

Il s’agit du vigraine blanc et bicarbonate de soude.

Le premier permet de nettoyer son sol, detartrer ses toilettes, laver ses vitres ou sa voiture. Il suffit de se munir d’un sceau ou pulvérisateur issu de produit type nettoyant pour carreau et d’y insérer du vigraine avec de l’eau.

1 litre de vinaigre blanc coûte en moyenne 0,45 cts.

Le deuxième permet également, de nettoyer le sol ou blanchir ses dents à raison d’une à deux fois par mois.

1 kilogramme de bicarbonate coûte environ 3 euros.

La septième dépense concerne le parfum.

On peut s’en voir offrir mais ce n’est pas indispensable d’en acheter.

Comme il me reste encore au moins 2 flacons, je pense les conserver un certain temps car j’en mets peu souvent.

L’alternative beaucoup moins chère reste l’eau de toilettes, type scorpio ou adidas que l’on trouve au supermarché.

La huitième dépense concerne le nettoyant vaisselle.

En réalité, il s’avère très facile de nettoyer ses couverts, assiettes ou plats avec de l’eau chaude et une bonne éponge.

Bien-sûr, rien empêche de fabriquer son propre produit vaisselle avec de l’eau, du savon de marseille, vigraine blanc et des cristaux de soude et en mettant le tout dans l’ancien contenant pulvérisateur acheté en commerce mais pour un prix de revient 3 fois moins cher.

La neuvième dépense concerne le gel pour les cheveux.

Auparavant, systématiquement au moins une fois par an, j’achetais du gel entre 8 et 12€ chez le coiffeur.

Depuis, je préfère laisser mes cheveux comme ils sont et en sachant qu’ils ne demandent pas beaucoup d’efforts pour être remontés si besoin.

La dixième dépense concerne les sopalins et sacs en plastique.

Je n’achète plus ni l’un ni l’autre pour des raisons pratiques, économiques et écologiques.

Un sac en osier pour les courses remplace aisément le caddie qui encourage la surconsommation et l’achat de sacs.

Se laver les mains ou nettoyer la table avec un torchon font aisément l’affaire.

Je pourrai encore parler, de nombreuses autres dépenses que je ne fais pas comme acheter des rasoirs jetables ou après rasage ou que je n’ai jamais faites comme acheter le journal quotiden, programme tv ou revue sportive..

Ceci reste facilement remplaçable par Internet, la tv ou les gens tout comme posséder une tv d’ailleurs..

Chacun doit reconnaître où se trouve ses véritables priorités et éliminer tout ce qui n’y rentre pas.

Publié dans Argent et liberté, Economiser, Plan du site | Laisser un commentaire

Attirer la chance

Dans la vie, il existe des personnes dont on dit qu’elles ont de la chance et d’autres non.

En vérité, on attire le plus souvent ce que l’on obtient et qui résulte d’un processus bien précis.

Selon les pensées et les actions que l’on développe au quotidien, on arrive à se procurer de bons résultats ou non.

Je vais donc partager cinqs étapes afin d’obtenir plus de chance:

D’abord, il faut savoir mieux voir et mieux entendre donc faire un effort conscient pour écouter et observer son environnement.

Par ce moyen, on parvient à distinguer les subtilités mais aussi, le langage inconscient ou message sous jacent qui se cache dans une information ou un dialogue.

Comprenez bien, beaucoup de gens mentent ou omettent de dire toute la vérité.

Si par exemple, le président décide de remettre en circulation un vaccin supposé dangereux, ce n’est pas uniquement parce que le bénéfice surpasse le risque.

On dit souvent que quand il y a un doute, il n’y a pas de doute donc pourquoi alors relancer la campagne de vaccination avec celui-ci. C’est qu’il existe un message caché. AstraZeneca côte en bourse (coûte un peu plus de 80€ après conversion) donc certains ont tout intérêt à ce qu’il persiste.

Demander à soi même et l’extérieur avec un peu d’attention ne demande pas vraiment beaucoup d’efforts.

Le deuxième point réside dans ce qu’on appelle la veille.

Il existe des moyens d’automatisation et afin de se mettre au courant des informations qui peuvent avoir une importance.

Par ce biais, on peut par exemple s’abonner à une chaîne YouTube et activer la cloche des notifications dans le but de s’informer des nouvelles vidéos publiées.

Bien-sûr comme toutes ne comportent pas d’éléments intéressants alors, rien empêche de changer la vitesse de la vidéo dans les paramètres et la mettre en fois deux.

Si l’on ne peut pas l’exploiter de suite c’est à dire appliquer concrètement les conseils donnés, l’enregistrement de celle ci dans un fichier YouTube pré établi comme celui de à regarder plus tard ou favoris ou que l’on créer soi même, facilite la démarche de retrouver la pépite rapidement.

Mettre des informations utiles sur un mémo téléphonique ou carnet physique est un autre exemple.

Trop souvent, on a tendance à oublier sauf si l’on veille régulièrement et garde en lieu sûr ce qui ne peut se faire de suite.

La troisième étape va consister à comparer l’information à la réalité et afin de la confronter à l’épreuve des faits.

Par exemple, si l’on entend parler d’une action en bourse avantageuse telle que l’etf Amundi pea sp 500, il faut donc vérifier les sources et retirer des preuves comme sur Yahoo finance ou directement sur le courtier en ligne.

Pour toute chose qui semble valoir le coup, rien de mieux qu’un contrôle de l’information.

La quatrième étape consiste à agir sans trop tarder.

Si l’on passe régulièrement à côté d’opportunités, ce n’est pas seulement parce qu’on est pas suffisamment attentif, que l’on ne pratique pas assez de veille et ni même que l’on ne vérifie pas la réalité.

Beaucoup de gens échouent car ils n’agissent pas quand ils peuvent le faire de suite et repoussent à plus tard.

Bien souvent, on s’aperçoit d’une possibilité en face de nous mais on se dit que cela ne vaut pas forcément le coup d’agir et donc, on va reléguer à plus tard.

Au final, on agit jamais et oublie.

Hier à peine, j’ai compris une opportunité juste après le discours du premier ministre que j’ai saisie immédiatement. On pourrai dire qu’investir sur un vaccin pas sûr à 100% demeure criminel mais selon moi, aucun ne protège vraiment et surtout ne remplace un bon système immunitaire.

Je pars du principe que chacun décide en son âme et conscience et doit par conséquent, assumer les conséquences de ses choix.

Il y a 3 jours à peine, j’ai entendu un YouTubeur qui disait qu’il payait ses courses gratuitement grâce à la plateforme bancaire Revolut et l’achat de Bitcoin qu’il transforme en euros. Il évoquait aussi comment économiser beaucoup d’argent sur l’essence grâce au Bio Éthanol…

Chaque jour, des opportunités existent et elles ne demandent qu’à être saisies dans le présent ou gardées pour plus tard.

La cinquième étape pour attirer la chance consiste à apprendre de ses erreurs et mieux s’orienter.

En vérité, vous pouvez avoir saisi les bonnes occasions mais pas forcément dans le bon timing ou être dans le bon mais ne pas pouvoir agir de suite.

Si l’on décide par exemple, de reprendre un restaurant quand on a pas d’assise financière et un contexte socio économique au moins stable, la première chose à faire c’est de regarder le présent et se demander ce que l’on peut faire maintenant.

Ce qui signifie que l’on doit demeurer souple et adaptable à ce qui arrive au quotidien. Des restaurateurs peuvent reprendre une autre activité ou se convertir dans la livraison uniquement.

Donc même quand une chance (ou malchance) arrive, elle peut s’utiliser d’une façon différente et en procédant avec les même étapes.

Attirer la chance ne se réserve pas qu’à quelques privilégiés mais chacun d’entre nous, disposons de la chance entre nos mains et comme un joueur de poker ou monopoly savoir s’en servir de la façon la plus efficace.

Bonne chance 😉.

Publié dans Accomplissement, Argent et liberté, Bourse, Développement personnel, Efficacité, Gagner argent, Générer argent, Investir, Motivation, Organisation, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

Bannir le sucre

Il faudrait bannir au maximum le sucre de son alimentation et ceci, depuis son plus jeune âge.

Le glucose produit un boost d’énergie temporaire et qui retombe très vite. L’insuline qui s’en trouve à la base joue cet effet yoyo très pernicieux, un peu comme d’autres substances dopaminantes.

En réalité, le sucre représente une drogue.

Une étude a démontré que des rats ou souris enfermés dans une cage et confrontés à du sucre et de la cocaïne, se dirigent vers le sucre le plus souvent, quand ils ont le choix entre les deux:

La logique circulaire peut prétendre ou laisser entendre qu’il s’agit en réalité, du moins pire et douloureux des deux mais une souris répond tout d’abord à son cerveau.

S’il lui dit de s’orienter de prime abord vers le sucre, c’est que développer des cellules viciees demande peu de temps et d’efforts avec cette substance.

Il suffit que l’animal ou l’homme s’en nourrisse alors qu’elle est mauvaise et toxique pour lui pour finir par développer des cellules tumorales.

Le processus peut s’effectuer très rapidement sans même que la souris ne s’en rende compte, elle se trouve prise au piège.

La première question que l’on devrait poser à une personne qui développe une pathologie cancéreuse, c’est de savoir si elle consomme du sucre.

Il ne s’agit pas de celui que l’on trouve dans les fruits (le fructose) qui reste sain et bénéfique mais plutôt, les sucres raffinés que l’on met dans des gâteaux ou café et que l’on trouve dans les viennoiseries, pains modernes et autres plats tout préparés…

La plupart des épiceries, magasins ou autres utilisent ce procédé très addictif pour inciter à consommer encore et encore.

La cellule cancéreuse se nourrit et s’alimente alors de beaucoup de sucre ce qui favorise davantage l’inflammation et la production de masses anormales ou poches remplies de bactéries et champignons qui viennent intoxiquées les autres organes adjacents.

Pour ma part, je ne consomme que très peu de sucre à l’occasion mais la plupart du temps, je saute les desserts, je saute les surprises offertes au travail ou lors de dîners, je saute les boissons énergisantes..

La meilleure façon de se débarrasser d’une dépendance au sucre et qui produit également de la prise de poids ou un excès d’insuline (non l’inverse) qui ne peut s’eliminer (diabète) consiste déjà à manger moins et moins souvent.

Très souvent, je répète que l’on a pris l’habitude de manger trop et trop régulièrement. A chaque prise alimentaire, on reçoit déjà sa petite dose d’insuline même sans consommer aucun sucre.

Donc en rajouter en plus avec de l’artificiel et en fin de repas ou quand on a encore le ventre rempli, encourage à perpétuer cette habitude de manger trop et fréquemment. On rentre dans un cercle vicieux.

Au moins cinq jours sur sept, je ne mange la plupart du temps que le soir et parfois, une pomme, une banane ou des amandes par exemple dans l’après-midi.

Le week-end, il m’arrive de manger le midi quand je me trouve par exemple en famille et donc, je sais que le soir j’aurais moins besoin de manger car tout dépend aussi de mon niveau d’activité.

Commencer par faire un régime et bouger plus constitue un bon début pour mieux ressentir son corps et ses besoins réels.

Jeûner va dans la continuité des deux premiers.

Si l’on se sent ballonnés, lourds et avec une respiration compliquée ou même des vertiges, c’est parce que l’on ne respecte pas ses vrais besoins de repos physique.

Pourquoi on en arrive là?

Par habitudes ou conventions.

Si on nous dit de manger trois fois par jour, on le fait, si on nous dit de mettre un masque même si on est pas malade, on le fait, si on nous dit de prendre tel vaccin pour se protéger, on le fait…

Et on oublie que c’est d’abord notre corps qui nous protège et comment on traite celui ci.

Stopper le sucre va vous permettre de vivre mieux et plus longtemps.

Publié dans Energie, Motivation, Plan du site, Santé | Laisser un commentaire

Plus value boursière

Il existe essentiellement deux façons de générer des plus values boursières.

Soit en achetant une action et la conserver sur une durée assez longue et profiter de sa hausse au fil du temps.

Soit en achetant une action à son démarrage ou du faite d’un accroissement brutal de son chiffre d’affaires.

Le premier cas consiste à acheter des actions de valeur et qui bénéficient d’un historique solide. On peut citer par exemple, Coca Cola ou Colgate Palmolive…

Ou encore des actions de croissance comme celle d’Apple.

Le deuxième cas réside dans l’écoute de l’actualité. Car les gens chanceux savent en profiter et au milieu du fouillis d’informations, ils piochent et détectent ce qui vaut le coup.

Quand la fdj est rentrée en bourse, certains ont sauté sur l’occasion tout comme par exemple avec air bnb.

Concernant Uber, c’est un peu différent car il fallait creuser davantage. En effet, elle existe depuis Mai 2019 mais a véritablement explosé avec le confinement en faisant presque un fois 3.

Donc à tout moment, il est possible de s’enrichir et tirer son épingle du jeu et d’autant que le risque demeure faible dans un cas comme dans l’autre.

Au pire, les actions longues durées qui valent le coup baissent un peu et remontent ensuite.

Celles de court terme flambent au départ par la quantité d’acheteurs importants puis retrouvent ensuite, leurs vrai prix du marché quelque temps plus tard.

Mettre une limite de prix de vente peut s’avérer également une option payante tout comme revendre sans trop tarder.

Au milieu du brouillard se cache souvent de belles étoiles qui n’attendent que vous pour les attraper.

Ne tardez pas et tentez aussi votre chance.

Publié dans Bourse, Efficacité, Générer argent, Investir, Plan du site | Laisser un commentaire