Secrets de richesse n°26

De nouveaux secrets de richesse pour une meilleure vie:

• En bourse et pour éviter au maximum les frais sur versements, il vaut mieux acheter une seule action quand on possède par exemple 1 000€ ou 300€ tous les mois ou les 2 mois.

• Une action dans son portefeuille qui est chère peut se revendre pour se racheter en plus grande quantité quelque temps plus tard quand son prix semble plus accessible.

• Avec 3 000€, on peut acheter une voiture qui rapporte 300€ par mois ou 3 600€ par an ou encore 120% de rendement annuel.

• Pour protéger sa richesse et son patrimoine, il est possible de titrer une propriété ou un compte. Par exemple, acheter un logement, ouvrir une société ou encore souscrire un compte titres au nom d’une autre personne et avec son consentement.

• Il existe deux façons de produire des revenus passifs de long terme.

Soit créer des produits ou services une fois et qui peuvent s’acheter à tout moment par de nombreuses personnes comme ouvrir une laverie automatique, créer des ebooks ou formations en ligne.

Soit acheter un bien immobilier matériel ou immatériel ou une action une fois et qui rapporte des revenus chaque mois ou très réguliers comme avec la location, les scpi ou les dividendes.

L’affiliation comme via 1tpe ou la vente directe d’un livre papier ou numérique comme sur Amazon en auto édition de préférence sont deux moyens de s’enrichir.

Louer une voiture pour soi de temps en temps plutôt que l’acheter accélère son enrichissement.

Publié dans Bourse, Business, Générer argent, Immobilier, Investir, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

Agir par pallier

Lorsque l’on veut changer quelque chose dans notre vie, la première réflexion qui nous viens c’est que l’on doit fournir beaucoup d’efforts.

D’une certaine façon, ceci est vrai sauf qu’au lieu de s’y prendre sur du court terme, on va plutôt agir dans tel sens que pallier par pallier notre objectif se rapproche et matérialise.

Imaginons que l’on veuille maigrir ou arrêter de fumer. Il demeure pratiquement impossible d’y arriver d’un seul coup. La plupart du temps, une meilleure approche reste celle des petits pas.

Ce qui compte réside dans l’habitude répétée jour après jours, mois après mois et année après année.

La clé pour faire la différence se joue dans la régularité. Même si l’on part de loin, plus on continue et plus on s’améliore.

Ce qu’il faut surtout remarquer, c’est comment en changeant une habitude, cela peut avoir un impact positif sur d’autre sphère de sa vie.

Bob Proctor, un célèbre orateur américain évoque le paradigme. A tout moment, on peut changer ce qui constitue notre programme intérieur formé par les autres, notre environnement et nous même.

Si par exemple, vous avez l’habitude de vous coucher tard comme à minuit ou après minuit et que je vous dit que les meilleures heures de sommeil et les plus réparatrices sont celles avant minuit, vous allez vouloir tester si vous êtes curieux.

Donc, on a le choix de continuer comme avant ou se coucher un peu plus tôt chaque soir comme à 23h30 puis 23h puis 22h30 et 22h.

Bien sûr entre chaque changement horaire, on laisse un battement de plusieurs semaines voire plusieurs mois en fonction des personnes. Les saisons comptent autant donc en été, on veille plus tard qu’en hiver.

Grâce au faite de se coucher plus tôt, on peut maintenant se lever plus tôt et réaliser davantage d’actions de qualité. En effet, plus on se couche tard et plus on a tendance le matin et la journée à procrastiner. D’autres mauvaises habitudes s’enchaînent et cela devient un cycle infernal.

Les meilleures réussites viennent pour la plupart de petits changements réalisés jour après jour. A la fin on se demande d’où proviennent toutes ses étincelles.

Il n’y a pas de secret. Un pas après l’autre, un chemin après l’autre, étape après étape.

La patience mène loin à condition de commencer et il n’est jamais trop tard.

Allez y comme kobe 😉, honneur à lui:

Agir pas à pas
Publié dans Accomplissement, Argent et liberté, Développement personnel, Efficacité, Energie, Liberté, Motivation, Organisation, Plan du site, Santé | Laisser un commentaire

Vaincre la crise

Peut être qu’actuellement, vous vous situez dans un contexte de crise globale et qui vous touche plus personnellement.

Face à cela, il existe deux façons de réagir, soit la fuite ou l’affrontement, soit la passivité ou la proactivite, soit l’accablement ou la certitude.

En vérité, il n’y a pas vraiment d’entre deux. On ne peut pas dire, je vais réussir mais qu’à moitié, je veux agir mais peut être pas, je crois que c’est possible mais je n’en suis pas très sûr…

Vous comprenez l’idée?

Rien ne garantie un succès mais il est certain que l’on va échouer si déjà on ne crois pas en soi et son destin.

Au delà de croire en soi, il faut aussi croire en la capacité de notre environnement qu’il va nous apporter ce que l’on souhaite.

Parfois, cela s’inscrit d’une manière différente de ce que l’on a pu entrevoir ou encore par un autre chemin d’accès.

Les riches ne se laissent pas abattre. On assiste en ce moment à un enchérissement des prix sur les biens immobiliers. On pourrai croire que pour cette raison, ils ne vont pas se lancer dans un achat maintenant.

Pourtant, cette hausse est due en partie au faite qu’avec la baisse du prix des actions en bourse beaucoup préfèrent alors mettre leur bille dans l’immobilier comme valeur refuge. Ils revendent donc un grand nombre de leurs parts d’actions et les transfèrent dans de la pierre physique ou papier (scpi).

Du coup, les plus lésés restent encore et toujours, les classes moyennes et pauvres qui subissent les soubresauts et se contentent de ramasser les miettes.

En effet, quand on peut mettre par exemple 10 ou 20 000€ d’apport pour couvrir des frais de notaire et une partie du prix du bien pour ensuite, le laisser en location et dégager des actifs nets mensuels supplémentaires tous les mois pourquoi s’en priver.

Au final, on ne transforme que de l’argent en pierre pour de l’argent qui peut en générer encore plus et ainsi de suite.

De gros actionnaires ont effectués également des plus value court terme très importantes qui peuvent même se chiffrer en millions ou milliards de dollars. Il suffit par exemple, de regarder l’action APPLE depuis 5 mois qui a presque doublé.

Bien entendu, c’est le privilège des super riches et qui peuvent mettre beaucoup d’argent sur des périodes courtes et même avec un effet levier fois 20 avec 1 000€, on peut générer 20 000€ sans être riche.

La crise permet de recentrer ses priorités. Si avant, on est locataire alors on peut choisir soudainement de devenir propriétaire et rien indique, qu’il s’agit forcément d’un mauvais choix. La stratégie peut consister à habiter pendant quelque temps dedans, rembourser un maximum sans frais et puis louer ensuite derrière à une autre personne et acheter un autre bien pour une autre opération…

Je ne pense pas que votre rêve soit de rester vivre pendant 20 ans au même endroit. Peut être que dans le passé, le contexte après guerre a voulu ceci et je suis convaincu que cela doit rester transitoire.

Ne vous comparez pas à vos parents ou grands parents. Un homme doit vivre dans le mouvement et s’éloigner au maximum de la sédentarité.

N’acceptez jamais les prérequis de la société. Une banque ne vous dit jamais qu’elle s’enrichie grâce à de l’argent dont elle ne possède pas et surtout grâce à l’immobilisme social. J’ai cité la banque mais on peut parler de l’Etat avec les impôts, de l’agriculture avec les pesticides, de l’élevage avec les steacks hachés, des entreprises avec la publicité, des buralistes avec les cigarettes…

Tout est fait aujourd’hui afin de vous amener, maintenir et conditionner à ne pas bouger, rester docile et obéir sans broncher. On entend en toile de fond le discours : mettez vos masques et planquez vous.

Réfléchissez deux minutes, croyez vous que si les virus n’existaient pas nous serions toujours en vie?

Bien sûr que non. Ce sont eux qui nous maintiennent en vie, sans virus pas de vie, sans mouvement pas de résultats.

Peut être voyez vous ce raisonnement un peu simpliste et réducteur pourtant, il s’agit d’observer l’évolution du monde et de l’univers depuis des millions d’années.

La crise ne signifie rien. Tout ce qui compte, c’est comment l’interpréter et jouer avec.

Dès lors que l’on prend la vie pour un jeu, rien ne peut nous arrêter.

Publié dans Accomplissement, Argent et liberté, Bourse, Développement personnel, Générer argent, Immobilier, Investir, Leadership, Liberté, Motivation, Plan du site | Laisser un commentaire

La proie

Dans la vie, vous pouvez facilement devenir la proie.

Celle de prédateurs qui vont jouer un malin plaisir à vous railler, critiquer, provoquer voire même insulter et de façon gratuite.

Si vous ne connaissez pas les codes pour vous défendre alors ils vont y revenir encore et encore.

On peut comparer cela à du poker. Si vous avez déjà expérimenté ce jeu, on distingue principalement deux catégories de joueurs, les fishs et les requins.

Bien entendu, les requins ne mangent pas les fishs réellement mais leur argent oui. Ce qu’il se passe, c’est que quand on reste passif et ne réagit pas, on se fait dévoré.

Une façon de se faire respecter va déjà consister à se respecter soi même et celà passe par les habits que l’on porte et comment on entretient son corps et esprit. Il y aura forcément des gens jaloux comme ceux qui fument, ne font jamais de sport et achètent leurs vêtements pendant les soldes..

Vous comprenez, je n’ai rien contre eux mais désolé s’ils font partis des proies de l’Etat, la mode, les systèmes commerciaux, médicaux et industriels…

La santé doit être le critère prioritaire et qui conditionne tout le reste.

Ensuite, il faut apprendre à parler aux gens facilement et rien ne vaut l’entraînement. Toutefois, on se doit au préalable de retirer le filtre du jugement. En effet, ce qui sape le faite de savoir nouer des relations avec n’importe qui, c’est quand on commence à donner son avis quand on ne vous le demande pas.

Il existe une différence entre exprimer une conviction profonde et celle de tomber dans le jugement permanent.

Si vous n’êtes pas d’accord avec quelqu’un, vous dîtes ce que vous pensez et sans pour autant, démonter l’argument de l’autre. Prêcher un converti ou convaincu ne sert à rien. Après tout, il va peut être changer d’avis dans une semaine ou un an ou les deux argumentations se valent sensiblement et en fonction de certains critères de vision.

Des personnes perçoivent les choses de façon objective et d’autres plus subjective. La limite du respect se pose quand et sans raison précise, on vous porte offense alors là il faut agir de suite.

Si l’on cherche à vous faire souffrir, la première interprétation qui viens en général, c’est que l’on a sûrement fauté quelque part et d’une certaine manière c’est vrai, par des signes de faiblesse que l’on a laissé entrevoir de nous.

Mais celà ne sert à rien de nous en prendre à nous bêtement et se poser encore davantage en victime. En effet, on s’impose à soi même ce que l’agresseur ne veut pas subir de son côté.

En définitive, le plus à plaindre dans cette histoire reste lui même. Il ne souhaite pas souffrir, il se voile la face sur sa vraie nature, il cherche à donner le change et jouer les gros bras…

La meilleure façon d’anéantir ce type d’individu consiste à le calmer de suite avec une phrase du style:

« Si tu as pas de puching ball, je peux aller t’en acheter un mais si tu veux te défouler sur moi, je ne suis pas la bonne personne pour toi crois moi et tu ferai mieux de t’eloigner de ma zone de tolérance qui commence à s’etioler avant qu’il ne t’arrive une bricole. »

Peut être que les mots sont violents et les phrases, limite provocantes mais on ne doit pas accepter de se laisser marcher sur les pieds sans répondre ni la première fois, ni la deuxième ou la cinquième…

Croyez moi, en général un prédateur se lasse vite d’une proie qui la recadre de suite.

Au cours de votre vie, vous allez rencontrer des situations comme celles ci où l’on cherche à se jouer de vous et vous manipuler que ce soit, au travail, dans le cercle social, amical ou amoureux…

Il faut aussi savoir poser des limites rapidement par le non et en disant, non je ne veux pas ceci ou ne souhaite pas cela sans besoin d’argumenter. Dès lors que l’on commence à chercher à se justifier, c’est la porte ouverte à plus de requêtes.

Ce qu’il faut distinguer, ce sont les requêtes justifiées et de celles injustifiées. Si le mari ou la femme demande à son conjoint respectif d’aller chercher les enfants à l’école ce soir parce qu’il ou elle part manger au restaurant entre collègues exceptionnellement, il s’agit d’une requête justifiée.

Si en revanche, l’un des deux dans le couple impose à l’autre d’aller chercher tous les soirs les enfants à l’école et sans motifs réels et sérieux qui le justifie comme des contraintes horaires, il s’agit alors d’une requête injustifiée.

En plus de savoir prendre soin de son esprit et son corps, ne pas se rabaisser, parler à un maximum de gens sans juger, poser des limites claires et fermes, savoir dire non et reconnaître les requêtes justifiées des autres, il faut aussi se libérer de la peur d’être critiqué.

On dit souvent que quand on commence à vous critiquer, c’est une bonne chose. Cela signifie donc que l’on s’intéresse à vous pour ce que d’autres n’ont pas.

Voyez par exemple Donald Trump, je pourrai facilement le critiquer pour ce qu’il est, ce qu’il a et ce qu’il représente. Pendant que lui se moque de tout cela, des millions de gens le mette en vedette indirectement et le glorifie davantage.

Je crois qu’il est préférable de laisser la critique aux gens frustrés de ce qu’ils n’arrivent pas à obtenir et rêvent en silence.

Donc pour ne pas devenir une proie, ne critiquez pas sinon celle que vous pensez en être une, va vous lancer gentiment une bouée de sauvetage et histoire que vous ne couliez pas 😉.

Publié dans Accomplissement, Développement personnel, Leadership, Liberté, Plan du site, Santé, Travail | Laisser un commentaire

Parier gagnant

Il existe des mises aux paris sportifs et qui doivent être jouées car elles valent le coup.

A quoi reconnaît on une mise de ce type?

Tout d’abord, elle bénéficie d’un historique en sa faveur.

Ensuite, elle a une côte bien supérieure à ce que l’on peut imaginer.

Si l’on prend par exemple, le Real Madrid au football, sur les cinqs dernières années elle domine la ligue des champions par son nombre de victoires finales.

Bien sûr, on peut citer aussi le Bayern Munich, Barcelone, Manchester United ou la Juventus.

Toutefois, si l’on examine un peu la valeur des côtes comme sur Unibet, on peut voir que Manchester City, Paris, Atletico ou Atalanta ont des côtes bien inférieures alors que ses équipes n’ont même pas remportées ce trophée une seule fois.

La cote du Real elle, est à 30. Pour 100€ misé, on gagne 2 900€ ( 3000€-100€). Donc il serait dommage de se priver d’une telle opportunité.

Le passé vaut le présent et pour gagner, il faut savoir se référer à des éléments passés.

Si vous me dîtes, est ce que Manchester city a une chance sur 4,25 de gagner alors je répond non mais pourtant c’est sa côte.

Si vous me dîtes, est ce que le Real Madrid a une chance sur 30 de gagner alors je répond non mais pourtant c’est sa côte.

Vaut il mieux miser sur une probabilité future non encore réalisée ou sur une réalisation passée déjà concrétisée à 13 reprises?

Personnellement, je préfère miser 13 ans de suite 100€ et pour gagner 3000€ ( 1 700€ au final) qu’une seule fois 100€ et pour gagner 425€ ( 325€ au final).

A vous de jouer et bonne chance 😉.

Publié dans Argent et liberté, Efficacité, Gagner argent, Générer argent, Plan du site | Laisser un commentaire

Miser sur ses acquis

On ne se rend pas compte souvent des acquis que l’on possède déjà et que l’on peut mettre à profit que ce soit en toutes circonstances ou en cas de difficultés rencontrées.

Par exemple, on sait marcher, parler, écrire, compter.. Il s’agît de compétences de base que possèdent une majorité de personnes. Nous avons aussi des compétences particulières comme de savoir se couper les cheveux, coudre ou bricoler…

Donc chaque activité est intéressante à exploiter pour plus de résultats. Le faite de savoir conduire, donne la possibilité d’exploiter la location de voitures entre particuliers comme sur Ouicar, pratiquer le covoiturage comme sur Blablacar ou devenir encore chauffeur livreur ou moniteur auto école…

Vous savez peut être cuisiner donc publier des vidéos YouTube ou pratiquer à domicile peut être un moyen de rentabiliser cette pratique.

Si vous êtes sportif, vous pouvez participer à des épreuves rémunérées ou devenir coach.

Le faite par exemple, de savoir réparer une chose une fois, peut permettre de savoir le faire d’autre fois et on économise par la même. Que ce soit changer le bouchon d’un radiateur, peindre des murs ou remplacer la roue d’une voiture, s’y atteler soi même peut apporter une aide non négligeable. D’autres gens sont susceptibles de demander vos services.

Parfois, il faut accepter de s’occuper personnellement de quelque chose. Il y a des intermédiaires qui existent pour vendre leur service mais au début et durant un bon moment, il vaut mieux comprendre le processus. Dans l’immobilier, on cherche les biens par soi même, trouve les locataires et gère la location du début à la fin. Ensuite, on délègue si on estime que le temps de prospection est plus important que tout le reste…

Pour miser sur ses acquis, le but consiste à agir et demeurer dans le mouvement au quotidien.

L’immobilité n’a jamais permis de réussir. Les gagnants savent qu’ils doivent apprendre et que pour y arriver, il faut bouger, expérimenter et mettre la main dans le cambouis.

Une fois que l’on a tester par soi même alors il s’avère plus simple de faire valoir ses aptitudes, savoirs et compétences.

Agissez pour acquérir le fruits de vos efforts et la vie vous récompensera.

Publié dans Accomplissement, Argent et liberté, Développement personnel, Efficacité, Immobilier, Leadership, Motivation, Plan du site | Laisser un commentaire

Le top 5 des aliments miracles

Publié dans Développement personnel, Plan du site, Santé | Laisser un commentaire

Respecter les critères

Pour réussir plus vite et plus facilement, le but consiste à bien respecter les critères.

Par exemple sur le site de Ouicar afin de louer plus vite et plus souvent sans même avoir besoin d’approuver la demande avant que le locataire paie, on doit pour cela avoir effectué au moins 10 locations en tant que loueur de véhicule.

Bien-sûr, il ne s’agit là que d’une option en plus qui ne sert pas si vous préférez sélectionner le candidat sur des propositions similaires en fonction du nombre d’étoiles et de commentaires laissés par les autres loueurs.

Mais un creux dans la semaine ou une période où vous n’êtes pas connectés pour voir les demandes peut être l’occasion d’utiliser ce service temporairement.

Aussi pour bénéficier du boîtier d’ouverture automatique de porte moyennant 29€/mois, il existe 3 critères à respecter. Le véhicule doit afficher au compteur moins de 5 000 km, être âgé de moins de 10 ans et posséder l’ouverture centralisée des portes.

Donc ceci n’est pas réservé à tout le monde mais reste une option en plus.

En réalité, ce qui compte surtout c’est de connaître les règles du jeu et pouvoir ensuite les appliquer du mieux possible.

Souvent, un bon investisseur ne veut pas perdre du temps car il le considère comme précieux.

Il va donc privilégier les éléments qualitatifs et les plus efficients comme sélectionner le bon bien ou véhicule, le bon secteur, le bon candidat…

Aujourd’hui les moyens technologiques facilitent cela comme l’internaute.com, meilleursagents.com, le tensiometre locatif, le Boncoin, impôts gouv etc. comme de pouvoir faire souscrire un contrat de location (véhicule) par Internet en 3 clics.

Quand on fait de la location meublée, on doit également mettre à disposition un certain nombre d’éléments obligatoires et rien empêche d’en ajouter quelques-uns en plus facultatifs comme un aspirateur, un lave linge, une planche à découper ou un sèche serviette et pour plus de locataires plus longtemps.

Apprenez les règles du jeu et ensuite, sélectionnez celles qui apportent le plus de confort et sécurité financière pour tout le monde.

Publié dans Argent et liberté, Business, Efficacité, Générer argent, Immobilier, Investir, Plan du site | Laisser un commentaire

Appliquer les principes

Ce qui différencie les gens qui réussissent plus que les autres et plus régulièrement vient des principes qu’ils appliquent.

Dans chaque domaine, il existe des principes. Quand on cherche la recette du succès, on oublie souvent qu’il se base sur quelques ingrédients simples.

Par exemple, quand en voiture on cherche à effectuer un créneau à droite, les repères servent à le réaliser correctement.

Vous mettez donc le rétroviseur du véhicule à hauteur du pare choc avant de la voiture d’à côté derrière laquelle vous souhaitez vous garer et en veillant à respecter une distance latérale minimum de 50 cm. Ensuite, vous reculez jusqu’à voir le feu arrière gauche (droit si créneau gauche) de celle ci dans l’angle arrière droite (gauche si créneau gauche) de la vitre arrière de votre véhicule. C’est à ce moment-là que vous tournez le volant sur la droite de manière à laisser un angle de 45° et jusqu’à voir cette fois ci, le feu de la vitre arrière droite dans l’angle arrière droit de votre vitre avant (inverse pour créneau gauche) et là vous pouvez braquer rapidement toujours au point de patinage en reculant, le volant à gauche afin que l’avant s’insère dans la place tranquillement. Pour finir, vous remettez les roues droites en avançant ou reculant légèrement ou rattrapez la manoeuvre si besoin.

Donc, pendant toute celle ci vous avez appliqué des principes.

Je suis aussi un fan de pétanque et si vous remarquez les champions en action que ce soit pour pointer ou tirer, ils avancent toujours un peu un pieds par rapport à l’autre. Le droit, si vous êtes droitier de la main (je suis gaucher du pieds 😉) et le gauche, si vous êtes gaucher. Ce seul petit principe associé à celui de la visualisation et l’accompagnement par le geste avant sa réalisation permet de créer la différence.

Dans n’importe quelles activités, il existe des principes que vous devez faire vôtre.

En bourse, je ne décide pas d’acheter une action si elle ne répond pas à des critères de valeur et si son prix reste trop élevé comparé à la moyenne sur l’année.

Si vous souhaitez postuler à un emploi, la meilleure chance d’être pris va consister à coller au mieux aux compétences recherchées dans celui ci. Admettons qu’une partie consiste à maîtriser l’outil excel alors vous pouvez acheter des livres comme Excel pour les nuls:

et commencer à vous former sérieusement sur cet exercice. En une nuit ou un week-end, vous pouvez déjà effectuer de nombreux progrès. Même s’ils ne portent pas leurs fruits sur le court terme ou dans le poste que vous recherchez dans l’immédiat, ils peuvent vous servir dans un autre ou pour calculer un budget ou des rendements pour de futurs investissements immobiliers..

Même pour des petites habitudes du quotidien, les principes servent. Depuis que je ne bois plus d’eau pendant les repas et jusqu’à 2 ou 3 heures après en fonction de ce que je mange, je digère beaucoup mieux et conserve par la même, plus d’énergie tout comme de manger moins et moins souvent.

Je sais maintenant me couper les cheveux par moi même. Pour cela, je les mouille un peu avant, les brosse vers le haut de manière à former une raie des deux côtés. Je rase donc des deux côtés en sabot 6 jusqu’à ses deux raies. A l’arrière, je m’arrête de raser en 6 juste au dessus de la bosse. Puis je rase en sabot 12 ou 14 au dessus de la tête. Je gagne beaucoup de temps et d’argent..

En réalité, nous pouvons appliquer des principes pour chaque chose. A nous de les découvrir et ensuite, les mettre en pratique du mieux possible afin d’exploser tous nos résultats.

Avant de devenir bon dans quelque chose, vous devez apprendre, comprendre et savoir maîtriser les règles fondamentales.

Une fois que vous savez faire ceci alors rien empêche d’improviser pour le reste. Tant que vous savez où vous allez et comment y aller, le reste du voyage s’organise comme bon vous semble.

« Il vaut mieux effectuer des choses difficiles avec des principes simples que de faire des choses simples avec des principes difficiles. »

Publié dans Accomplissement, Développement personnel, Efficacité, Générer argent, Organisation, Plan du site | Laisser un commentaire

Dénombrer ses réussites

Il s’avère intéressant de lister et dénombrer ses réussites car grâce à cela, on tombe plus facilement dans une spirale positive.

Sans pour autant objecter ses échecs, je vous invite à dénombrer tous les résultats positifs que vous avez pu obtenir jusqu’à présent dans votre vie (surtout quand vous avez le cafard 😁).

Même s’il s’agit de petits résultats, il faut qu’ils aient eu une portée suffisamment grande sur la suite de votre existence.

Parfois, on imagine pas sur le court terme l’incidence réelle d’un événement.

Pour mon cas personnel et ayant passé le permis de conduire tardivement, je ne mesurais pas encore ce que la location de véhicule entre particuliers pouvait m’apporter.

En revanche, pendant tout le temps que je n’ai pas conduit, j’ai pu en tirer beaucoup de bienfaits favorables. Le nombre de mois économisés m’a permis de mettre un pied de géant dans l’investissement immobilier locatif par de l’apport personnel non négligeable.

Peut être que je ferai différemment aujourd’hui, toutefois je ne regrette pas ma décision de ne pas tout auto financer et grâce à cela, je gagne à ce jour environ 1 250€ net par mois et ce n’est pas terminé.

Maintenant que je possède le permis et un véhicule, j’exploite également la force de la location. Si je n’en suis pour l’instant qu’à mes débuts, je reste pour autant convaincu de l’efficacité de ce business et vu le nombre de demande que l’on m’envoie par jour ceci, pour une seule voiture. A moyenne par exemple de 350€/mois et c’est loin d’être difficile, avec 4 voitures seulement, je peux déjà gagner 1 400€/mois.

Une voiture qui coûte 3 000€ donc si vous la louer 350€/mois, alors en un peu plus de 8 mois et demi celle ci se rentabilise et au delà, c’est « in the pocket 😊 ».

Ne sous estimez donc pas les petits résultats. Ceux ci mettent un peu du temps à venir mais ils sont les meilleurs.

On a souvent tendance à accorder trop d’importance à des souvenirs ou éléments vécus comme un mariage, un diplôme obtenu etc mais beaucoup moins à d’autres plus essentiels sur le long terme.

Beaucoup de ménages divorcent, beaucoup de gens ne trouvent pas de travail avec leur diplôme ou demeurent insatisfaits de leur métier… Pourtant, si l’on ouvre l’oeil et les oreilles, de nouvelles opportunités apparaissent qui semblent insignifiantes hier encore.

On peut rétorquer que oui mais 3 000€, il faut les trouver et il n’y a pas beaucoup de pouvoir d’achat.. En vérité, on peut facilement trouver des excuses pour ne pas agir et continuer à se plaindre.

Les gens dans ce schéma développent une attitude égoïste. En surface, ils donnent le sentiment d’être gentils, généreux et tolérants et une fois qu’ils se retrouvent face à eux même, ils tombent le masque et révèlent leur sentiment de détresse et impuissance.

S’il faut changer ses résultats, c’est en changeant d’abord sa vision globale du quotidien.

Tant que la peur anime une personne, elle conditionne ses actions, réflexions et opinions à celle ci. Elle a tendance aussi à générer et concentrer le mal ou les événements négatifs.

Quand un changement positif se produit, elle éprouve alors des difficultés à le percevoir comme tel et d’autant plus à le saisir et l’exploiter.

A l’arrivée, elle jalouse tous ceux qui obtiennent des résultats et avancent dans leur vie. Le statu quo demeure son credo. Tant qu’elle voit qu’une majorité de gens restent à son niveau ou en dessous (encore mieux pour elle), cela lui convient.

Les gens qui réussissent ont tendance à regarder au dessus d’eux et non en dessous. Ils ne vont pas s’apesantir sur leurs échecs car ils savent qu’ils restent temporaires et existent ou apparaissent pour apprendre une leçon.

Dénombrer ses exploits incite à continuer cette chaîne du succès et afin qu’elle s’allonge toujours plus même si elle doit y faire des envieux 😉.

Publié dans Accomplissement, Argent et liberté, Business, Développement personnel, Efficacité, Leadership, Motivation, Plan du site | Laisser un commentaire