Création ex nihilo

Si l’on veut comprendre le principe de la richesse et de l’argent alors on doit savoir ce qu’est la création ex nihilo qui signifie concrètement une création à partir de rien.

Ce qui veut dire que quand une banque prête de l’argent au départ, elle n’en a pas et c’est un chiffre qu’elle créer sur une simple base de donnée informatique comme une dette envers la banque de france.

Bien des gens n’ont pas conscience de cela et ils pensent que cet argent vient d’eux même et des efforts d’épargne qu’ils font comme si c’est celle ci qui créer les crédits.

En réalité, c’est l’inverse car ce sont ceux là qui amènent les apports et permettent ensuite à la banque d’investir sur les marchés financiers plutôt que l’inverse.

Donc l’argent n’a aucune valeur et il s’agît simplement d’un chiffre ou d’un nombre rentré dans une ligne d’ordinateur pour permettre ensuite d’augmenter celui ci sur la durée.

Ce qui ne veut pas dire que les banques ne subissent pas pour autant, la crise financière qui les obligent à baisser les taux d’épargne et d’intérêt mais le principal inconvénient de ce système est qu’il ne fonctionne que sur ce concept de durée et de régularité.

Mais comme le marché et l’économie en général sont tout sauf réguliers, l’état qui s’est libéré de cette création ex nihilo devient par lui même le dépositaire afin de soutenir les difficultés en cas de grosses pertes..

Pour cela, il doit augmenter les taxations diverses et variées.

Si l’on prend conscience de la manière dont fonctionne ce système alors on peut parvenir à faire en sorte qu’il le soi également à notre avantage car ceux qui le rejettent contribuent à la défaillance de celui ci.

Comment?

– L’un des grands secrets de la richesse a été abordé dans ce livre, L’homme le plus riche de Babylone.

Une banque apprécie toujours le faite que vous soyez capable d’épargner car son but principal à elle concerne donc la création monétaire.

En plaçant donc 200€ sur un livret que l’on retire au départ de son compte de dépôt la toute première fois et pour l’utiliser en le prenant de ce livret, on commence alors à pratiquer ce que l’on appelle de la thésaurisation.

Ce concept signifie qu’au lieu de vouloir garder son argent pour soi comme le font des personnes qui remplissent tout leurs comptes au maximum, on fait en sorte plutôt d’éviter au maximum le circuit économique traditionnel qui consiste à retirer de son compte de dépôt pour y acheter des choses et on choisit d’utiliser pour ses dépenses courantes son argent placé sur ce livret.

Ensuite en résultante, on double la somme mise sur un celui ci.

C’est à dire qu’au lieu d’y mettre 200€ chaque mois, l’on y met 400€ car on ne retire pas 200€ du compte de dépôt la deuxième fois pour dépenser mais on le fait du livret ce qui fait que l’on peut placer le double sur celui ci donc 400€…

Vous saisissez?

En apparence, vous donnez l’impression de mettre plus mais en réalité, cela revient au même sauf qu’au lieu de garder cet argent au chaud pour profiter de la carotte du taux d’intérêt à très court terme, vous alimentez le propre système bancaire.

En quelque sorte, vous vous y adaptez.

L’Etat et les banques d’ailleurs y encouragent grâce aux différentes déductions et options fiscales diverses (investissements locatifs..).

Ce que vous êtes donc en train de faire, c’est aussi de la création ex nihilo dès lors que vous ne gardez pas l’argent pour vous mais dans le but d’inspirer confiance à une banque dans votre capacité à créer de l’argent pour ensuite en tirer profit à l’aide du crédit.

Une banque préfère toujours prêter à quelqu’un qui fait comme elle plutôt qu’à une personne ayant une attitude égoïste.

Il semble normal d’avoir envie de se protéger en temps de crise et pourtant cela éloigne de la richesse.

Ceux qui réussissent sont ceux qui ont compris que l’argent n’est qu’un voile, une chose factice et inventée de toute pièce et non pas pour éloigner les riches des pauvres mais les gens qui pensent de manières altruistes de ceux qui pratiquent l’inverse.

Si vous continuez sur ce même chemin, il y a fort à parier que demain vous serez encore plus pauvre qu’aujourd’hui et encore demain et après demain etc.. Soyez certain que la vie ne vous fera aucun cadeau et peu importe votre niveau de gentillesse.

La vie récompense ceux qui ont un esprit créatif et non compétitif. Lisez Wallace Wattles pour vous le confirmer.

Ce contenu a été publié dans Générer argent, Investir, Plan du site, Richesse, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.