Croyez en vous

Si beaucoup de gens ne croient pas en eux, croyez en vous.

Pour le faire, croyez aussi que d’autres peuvent le faire car souvent nous espérons que les autres changent quand nous changeons. C’est notre espoir.

Nous ne pouvons pas changer les gens mais les amener à devenir meilleur.

Nous ne pouvons pas changer leurs habitudes mais nous pouvons, changer les nôtres pour modifier les leurs.

Nous ne pouvons pas réveiller les gens à leur place mais nous pouvons nous éveiller, dans le but d’inspirer les autres à en faire de même.

Nous ne pouvons pas forcer les gens à changer mais nous pouvons, leur donner le courage de le faire.

Nous ne pouvons pas empêcher les gens à avoir des opinions mais nous pouvons, être plus ouvert sur la compréhension du monde extérieur afin de changer leur conception des choses.

Nous ne pouvons pas éviter la critique mais nous pouvons, la changer en décuplant nos forces naturelles pour annihiler toutes pensées négatives extérieures.

Nous ne pouvons pas orienter les choix et les décisions des autres mais nous pouvons améliorer les nôtres, afin qu’il en soi de même pour eux.

Nous ne pouvons pas faire disparaître l’égoïsme mais nous pouvons être le symbole du don, pour retourner l’optique moderne actuelle.

Nous ne pouvons pas empêcher la violence morale ou physique mais nous pouvons, représenter la paix interne pour détruire toute once de méchanceté.

Nous ne pouvons pas donner le chemin à suivre mais nous pouvons créer le notre, dans le but de  faire comprendre que rien est impossible si l’on écoute sa petite voix.

Car tout est réalisable, sauf que nos contre intentions nous disent le contraire et tuent en nous toute tentative de créativité.

Si vous en prenez conscience, alors c’est une bonne chose et cela signifie que vous êtes maintenant prêt à prendre un autre chemin.

Ne soyez plus le passager mais le train.

Vous décidez et vous ne dîtes plus, je peux le faire mais vous le faîtes.

Vous ne dîtes plus que c’est trop dure mais vous vous débarrasser, de toute mollesse et complaisance.

Vous êtes en route et ne vous arrêtez pas car vous êtes sur le bon chemin et vos jambes deviennent des ailes, vous devenez un oiseau et montez sur l’édifice que vous créer chaque jour.

A moins, que ce ne soit celui ci qui vous créer lui même.

Ce contenu a été publié dans Motivation, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.