Des idées à la herisson

Si vous voulez vous enrichir vous réfléchissez bien sur à des principes pour le faire.

Aussi, ce que vous devez faire c’est de suivre vos principes qui viennent de vous et à l’intérieur de vous pour ensuite piocher dans des éléments extérieurs.

En faite, c’est très simple mais peu de gens le font.

Ce qui signifie qu’elles peuvent avoir des envies ou des désirs et des motivations personnelles mais qu’elles ne cherchent pas à affiner et à approfondir.

C’est à dire, qu’à chaque fois qu’une simple petite question vous vient en tête et qui semble au premier abord des plus importunes et bien au contraire, il s’agit beaucoup plus de quelque chose d’essentiel comme L’art d’aller à l’essentiel de Leo Babauta.

Le soucis c’est que nous ne voyons pas ces questions car nous avons trop tendance à nous auto conditionner avec des pensées ou du stress négatif et ceci en permanence.

L’on se répète et l’on se ressasse les même idées noirs ou en développant des trésors d’imagination, pour qu’elles ne soient jamais les mêmes.

Donc, cela appartient au domaine du conscient et de l’inconscient et Joe vitale l’explique très bien dans son livre La clé.

Pourtant, il est certain que nous avons tous une réflexion et un mode de pensée qui nous sont uniques et qui nous différencient des autres.

Admettons par exemple, que vous avez l’idée d’investir dans l’immobilier et ceci pour louer derrière. Vous avez pensé au type de bien ou au lieu et aux personnes à qui vous allez louer.

Mais cela ne s’arrête pas là et vous devez penser également, à encore approfondir les choses.

C’est adopter une vision hérisson.

Celle ci ne s’embarrasse pas de détails.

Elle ne cherche pas à comprendre les détails pour chaque chose et c’est tout.

Ce en quoi consiste la vision hérisson, c’est d’amplifier le regard et de voir au delà et afin de remarquer des choses que d’autres eux ne voient jamais.

Alors, pour en revenir à l’investissement immobilier locatif vous avez par exemple, trois façons simples de réussir plus facilement:

– La première elle est d’utiliser ce que l’on appelle un bail 3/6/9, c’est à dire que le locataire ne peut donner congé qu’à l’issue d’une période de trois années et pas avant, c’est à dire au bout de deux ans ou même quand il le souhaite.

– La deuxième qui est encore meilleure mais qui est réservée à des personnes qui voient l’argent au delà de sa valeur. C’est de passer par une agence et qui va s’occuper de tout pour vous et surtout, qui vous assure d’avoir des loyers mensuels récurrents même si vous n’avez pas de locataires.

Alors bien sure, votre rente mensuelle locative peut être inférieure d’une centaine d’euros mais vous remplissez parfaitement le principe de la location qui consiste de s’assurer des revenus mensuels. Des revenus qui à terme vont faire une grande différence.

– La troisième est que vous pouvez défalquer tous vos impôts sur de la location meublée en passant par un comptable et ceci pendant 10 ans si vous faites un crédit ou d’un abattement forfaitaire de 50% en deçà d’un certain seuil de revenus locatifs. Ou de bénéficier de 30% de déduction sur de la location non meublée et sans faire de crédit. Tout cela, en gérant par vous même.

Donc, il est aisé de remarquer qu’avec des principes simples vous pouvez déjà faire une différence significative par rapport à tous les autres.

Cela rejoint de plus la vision du 20/80 inspiré de la loi de Pareto et du livre Bien vivre le principe 20/80 de Richard Koch.

C’est à dire, que vous êtes du côté des 20% qui récoltent 80% des fruits, plutôt que de faire partie des 80% de gens qui n’en récoltent que 20%.

Une idée seulement peut faire un écart très important de tous les autres, alors dix idées même cents idées plus profondes permettent elles bien plus elles, que de ne faire qu’un simple écart.

Ce contenu a été publié dans Générer argent, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.