Dire non

L’un des grands principes d’enrichissement, il est celui de savoir décider par soi même et ne pas se laisser contrôler par les circonstances ou son environnement mais plutôt d’agir sur lui.

En effet, nous avons souvent tendance à faire preuve de beaucoup de complaisance et ceci dans beaucoup de domaines.

Combien de fois, nous avons pu dire oui à quelque chose ou à quelqu’un pour qu’ensuite nous le regrettons.

Et pourtant, nous continuons dans ce même schéma de pensée car c’est notre esprit qui se ramollit. Vous cédez alors devant le banquier qui vous propose un crédit, devant cette offre d’emploi qui ne vous correspond pas ou encore, devant ce partenaire que vous n’aimez pas etc..

Dire oui est facile, nous le faisons souvent et par peur de déplaire ou de vexer. Comme nous ne voulons pas nous différencier des autres alors nous suivons aussi, le même courant que tous.

Comme le disait Wallace Wattles dans son livre, La science de l’enrichissement à mesure que le monde se développe les planètes s’éloignent tous plus les unes des autres.

Ce qui veut dire donc, que nous pouvons dire non sans aucun regret et si cela n’est pas en accord avec nous même.

Cela permet de réfléchir sur l’importance réelle des choses que nous voulons pour nous même et envers les autres.

Et cela ne nous oppose pas pour autant, bien au contraire.

Nous développons ce qui fait notre richesse personnel et contribuons à celle de tous.

Beaucoup trop de laxisme existe aujourd’hui, il suffit par exemple de regarder un jury de télé crochet qui dit oui trop facilement et cela n’incite donc pas à l’effort.

Lorsque vous même, vous vous retrouvez face à un client qui dit oui alors pour vous c’est déjà gagné…

Hors, les meilleurs clients sont ceux qui disent souvent non au départ.

Les premiers le font par indolence mais ils se rétractent souvent plus facilement et quand il s’agit de passer à l’acte d’achat, ils ne sont plus là même si l’offre du produit ou service leur correspond.

Le but d’ailleurs est de savoir faire preuve de plus de réflexion dans tous ses choix. Ceux au contraire qui disent non au départ, ils ont souvent une bonne raison de le faire.

C’est à vous de trouver la réponse, cerner le besoin et de mieux expliquer votre offre avec ces avantages en fonction de cela.

Il en est de même pour vous car vous êtes votre premier client.

Si à chaque fois vous dîtes, oui je vais fumer cette cigarette ou manger cette pizza ou m’affaler devant la télévision, vous vous traitez comme un acheteur négligent.

Et quand il s’agit de voter ou de prendre une décision, vous prenez celle qui est la moins dangereuse ou la plus conventionnelle.

Dire non peut ne pas être facile au départ et c’est de l’entraînement.

A mesure, vous allez renforcer vos décisions et vos actions vont être différentes.

Si vous ne pouvez pas dire non, vous pouvez apprendre à le faire. En étant beaucoup plus conscient de votre esprit.

Ne soyez pas désinvolte car cela en vaut vraiment la peine.

Apprenez à dire non, plus souvent et pour mieux savoir dire oui.

Lisez ce fabuleux bouquin, Comment dire non.

Ce contenu a été publié dans Liberté, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.