La force de caractère

Souvent nous voulons bien faire, avoir une vie parfaite et être le plus en contrôle sur notre vie.

Pourtant, si nous y regardons de plus près alors nous nous apercevons que cela peut cacher souvent un manque de caractère ou plus précisément d’esprit de décision.

C’est à dire que par exemple, vous avez des personnes dans le travail qui ont l’air très consciencieuses et qui ne veulent rien laisser passer.

Celles ci peuvent avoir aussi beaucoup de connaissances ou encore, maîtriser beaucoup de compétences différentes.

Ou dans le cadre privé, vous rencontrez des gens qui parlent beaucoup et qui ont la tchatche.

Alors, vous dîtes : « super ces personnes elles ont l’air tellement sûres d’elles et j’aimerais aussi être comme elles. »

Sauf que vous n’y parvenez pas et tout simplement parce que justement si vous faites comme elles alors c’est que sans doute, vous n’êtes pas très sures de vous non plus.

Ce que cache trop de volonté de connaissance ou de maîtrise ou encore, trop de mise en avant exacerbée ce que cela cache, c’est un profond sentiment de malaise intérieure, de doutes et d’incertitudes.

Cela a très bien été décrit dans le livre, réfléchissez et devenez riche de Napoléon Hill.

L’important c’est de renforcer son caractère et le plus précisément, son esprit de décision.

L’action suit la décision et tout comme le doute suit l’incertitude.

Plus vous prenez des décisions personnelles et plus vous êtes en mesure d’agir en fonction de celles là. L’on appelle cela de la responsabilité.

Sinon à quoi cela mène t’il?

Vous devenez tout simplement un automate, on appuie sur un bouton et vous agissez, on vous dit de faire cela et vous le faites ou l’on vous ordonne d’aller voter et vous le faites etc..

Mais vous ne prenez pas des décisions personnelles et ce sont au contraire la voix des autres qui vous influencent, c’est à dire de celles de votre famille et de vos amis ou aussi, de vos collègues ou des journalistes etc..

Un esprit sur est avant tout un esprit décidé à changer et à faire bouger les choses.

De ce faite, il peut sembler anarchiste et du coup il effraie les esprits apeurés. Il ne faut pas reculer pour autant, car tôt ou tard ceux ci finissent par ressentir le tourment et le vide dans lequel ils sont tombés.

Soit vous regardez les choses qui vous bloquent et vous vous rangez à la voix des esprits qui doutent.

Soit au contraire, vous regardez les opportunités et vous recherchez comme de nouvelles connexions ou des nouveaux branchements. Et ceux ci ne vont que dans le prolongement de votre propre esprit.

C’est comme un ordinateur qui va intégrer des nouveaux paramètres et pour augmenter sa puissance ou comme des nouveaux endroits inter dimensionnels et beaucoup plus larges ou profonds.

Il faut savoir adopter un esprit quelque peu rebelle et tout en s’adaptant au monde qui nous entoure.

Pour y parvenir, le mieux est d’apprendre à résister aux pressions adverses qui poussent dans la mauvaise direction en prenant conscience de celles ci.

Comme en évitant de boire autre chose que de l’eau, des jus de fruits frais ou de soja ou de manger du sucre et de la viande…

Ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres.

La force de caractère permet de croître et se gonfle à mesure que votre caractère lui même se renforce.

Ce contenu a été publié dans Accomplissement, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.