La polarisation

Ce qui fait que beaucoup de gens échouent, c’est qu’ils ne parviennent pas à se concentrer sur une ou quelques valeurs supérieures.

Par exemple, il y a des gens qui mettent le respect des autres envers eux même et inversement comme au centre de leur préoccupation et toutes leurs actions découlent de celà.

Tandis que d’autres agissent à l’aveugle et sans fil conducteur vraiment précis.

En réalité, on peut tous utiliser une sorte de point d’ancrage et qui aide au quotidien à accomplir des choses réellement importantes pour nous.

Pour mon cas personnel, je considère la recherche de la vérité par moi même comme le point central de ma vie.

Peut être que l’on va alors critiquer mes choix et décisions mais je préfère agir en mon for intérieur que de me contenter de suivre l’opinion commune même si, je peux utiliser la pensée des gens.

Actuellement, on nous parle et rabâche les oreilles avec un soit disant virus qui tue des milliers de gens à travers le monde.

Déjà, il faut savoir à quoi correspond un virus. C’est seulement la transmission horizontale d’un état de faiblesse d’une personne vers une autre personne aussi faible.

Si la deuxième possède une immunité forte ou correcte, elle ne tombe pas malade.

Wim Hof appelé l’homme de glace en est un bel exemple. Grâce au froid, à la respiration et méditation, il a su résister facilement à la bactérie escherichia coli qu’on lui a ingéré volontairement pour connaître ses réactions. Il n’a eu que 10 minutes de fièvre à l’inverse de symptômes généralement bien plus sévères.

Avant ce processus de transmission horizontale, il existe une transmission verticale. Quand un être humain se retrouve avec un système immunitaire faible (dû souvent à cause de mauvaises habitudes comme l’alcool ou le manque de consommation de fibre alimentaire) alors il s’épuise, s’amenuise et malgré tout, il développe quand même des moyens pour assurer le maintien de sa survie. Différents symptômes apparraissent comme toux, eternuement, fièvre, nausées, formation de bactéries, champignons, inflammations ou multiplications cellulaires…

Dans un deuxième temps seulement, un corps faible et malade peut contaminer d’autres corps malades. Le virus se trouve d’abord auto créé par l’apparition d’un état de faiblesse durable et il s’elimine ensuite soit, par le décès de la personne (souvent causé par le traitement lui même) ou soit, parce que un ou plusieurs corps forts ou avec une santé suffisante contribuent à le faire disparaître ou encore, par la volonté et force mentale de l’individu malade de se soigner.

On sait très bien que le médecin qui annonce la mauvaise nouvelle au patient finit souvent d’achever celui-ci sauf s’il croit en lui.

Si l’on cherche à affaiblir le corps de quelque façon que ce soit et dont je tairais certains procédés, c’est qu’il existe derrière des lobbys très puissants et qui ont tout intérêt à maintenir cet état le plus possible et plus longtemps possible afin de gagner un maximum d’argent.

L’argent mène le monde et aussi les imbéciles.

Voyez vous, je ne vous demande pas de choisir un camp et ni même de croire ce que je raconte, bien loin de vous amener à penser cela.

Forgez vous plutôt votre propre idée.

Grâce à la polarisation comme posséder une vision d’abondance, de santé, d’amour, harmonie, de compassion, générosité etc alors vous évitez de tomber dans le piège inverse celui basé sur un concentré de manque, maladie, peur, séparation, cruauté ou égoïsme etc..

Grâce à la polarisation, vous devenez plus puissant bien que le monde commence à vous traiter de conspirateur.

Selon les normes actuelles, on devrait tous adhérer à la parole des journaux, médias et autres systèmes commerciaux ou partis politiques…

De plus en plus, une seule voix règne, celle d’encourager la voie unique telle que mettez la fibre, achetez la 5G, regardez Touche pas à mon Poste, prenez tel médicament, suivez la norme et allez voter citoyen.

Le choix de la polarisation reste entre vos mains. A chaque instant, dans ce que vous écoutez, dîtes, achetez ou mangez, vous activez celle-ci.

En vérité, rien arrive vraiment par hasard. Si un jour, vous vous retrouvez par exemple à sec ou gravement malade, ceci résulte d’un ensemble de choix ou processus erronés. Plus ils s’accumulent et plus il en vient difficile de faire marche arrière.

J’ai pris l’option de me dire que je préfère protéger les gens contre eux même que de me protéger des gens. Peut être que l’on va me railler, m’insulter et cracher au visage mais j’assume mes choix.

Comme le disait Mahatma Gandhi:

«La haine tue toujours mais l’amour ne meurt jamais».

Ce contenu a été publié dans Accomplissement, Développement personnel, Liberté, Motivation, Plan du site, Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.