Le pouvoir de la diette

Nous nous habituons très facilement au confort et plus difficilement à l’inconfort.

Lorsque l’on se sent bien, nous sommes comme dans un bon bain et qui nous coule petit à petit. Plus nous évitons les efforts et moins nous prenons conscience de notre potentiel.

En faite, l’une des façons très simple d’agir consiste à pratiquer le jeune ou la diette.

Cela entraîne à la résistance et au courage.

Si vous connaissez une maladie comme l’anorexie, bien sur celle ci est très liée au corps mais surtout au mental. Un malade de ce type va refuser toute forme de surconsommation telle qu’elle soit mais pas seulement alimentaire.

Bien sure il se fait souffrir car en faite, il cherche à nier son corps.

Pourtant, il est incroyable de voir ces personnes presque squelettiques mais qui ne se plaignent jamais.

Cela est une souffrance chez eux mais c’est aussi comme un défi qu’ils se lancent à eux même.

La prochaine fois que vous voyez un anorexique à la télévision, alors changez votre regard sur lui car il n’est pas si faible que cela.

Il peut se rendre extrême et ne pas servir comme exemple à suivre mais beaucoup de gens actuels normaux, le sont aussi en mangeant trop.

En réalité, nous vivons essentiellement dans une société du trop plein et ou il nous faut de tout tout de suite.

De ce faite, nous apprenons plus à ressentir les véritables besoins de notre corps. Nous nous gavons de viandes, de sucres, de sels et de produits chimiques…

Alors que l’alimentation a des vertus de ressources et d’accroissement d’énergie. C’est à dire que vous mangez quand vous avez faim et pour être de plus en plus fort.

Bien sur, le soir vous vous ressourcez surtout alors que le matin et le midi vous faites les deux.

De même, que vous mangez moins le soir que la journée.

Mais la meilleure sensation d’énergie est celle, lorsque vous avez faim et que vous trouvez une nourriture qui vous soulage et vous fortifie.

Si vous regardez par exemple koh lanta, des aventuriers sur des îles désertes et confrontés à des épreuves, ce que vous pouvez remarquer c’est que lorsqu’ils ont le ventre plein alors ils sont lourds et patauds.

Tandis que lorsqu’ils ont faim physiquement, ils le sont aussi mentalement.

Que choisissez vous entre du poisson ou de la noix de coco?

Beaucoup choisissent le premier.

Pourtant, si la pêche est un bon entraînement physique alors la noix de coco est aussi difficile à couper.

La différence, c’est essentiellement ses vertus.

En apprenant à résister, on apprend aussi l’effort et on devient beaucoup plus courageux et endurant.

En se laissant dominer par ses faibles besoins l’on devient envieux, mou et bête.

Que décidez vous alors?

Il n’est pas utile de jeûner pendant un jour ou deux mais au moins chaque matin et en privilégiant la qualité, vous profitez aussi de la quantité plus réduite et bien meilleure.

Faire plus avec moins.

S’il ne faut boire que de la noix de coco pendant des jours, faites le et voyez la différence.

Ce contenu a été publié dans Plan du site, Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.