Protéger son capital

Comme un banquier pourra vous dire de protéger son capital en ouvrant plusieurs comptes différents, vous pouvez aussi tomber dans de nombreux autres pièges.

En effet, si vous ouvrez plusieurs livrets ou assurances alors l’argent répartie le sera pour faire en sorte que vous ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

Le conseiller vous dit souvent, ouvrez plusieurs comptes et comme cela votre argent est protégée.

Car un pauvre ne peut pas vous conseiller sur l’enrichissement mais seulement, vous garder de faire certaine chose. Il mise avant tout sur l’ultra sécuritaire, adore les mutuelles d’entreprise, les fonds retraites, les syndicats..

La protection du capital doit se faire en termes de flux croissant.

Ouvres un seul compte, mets de l’argent dessus jusqu’au plafond et alors ouvres en un autre.

L’on croit aussi souvent, qu’en garantissant tous ses biens et mobiliers par l’assurance, l’on est protégé du risque de perte alors que le meilleur gain est celui du minimalisme.

Même si ta maison prend feu, ce que tu avais dedans t’as coutés moins cher chaque année que ce que tu donnes à ton soit disant protecteur percepteur.

Un bailleur croit souvent, que s’il n’assure pas les meubles et que s’il ne déclare pas en meublé, alors cela peut avoir des conséquences pour son argent.

Il ne prend pas le risque, de payer en argent comptant son investissement et le crédit qu’il cherche à couvrir voile son esprit et annihile ses autres choix par là même.

Un compte joint donne une sécurité pour la banque, de savoir qu’elle peut toujours rendre responsable l’un des deux plutôt que d’être responsable soi même à cents pour cents de son argent.

Un acte de mariage scelle souvent un amour à vie mais pour beaucoup une responsabilité entière et totale de tout ce qui appartient au couple.

Pour autant si ce meuble est à toi et celui est à moi, pourquoi choisir de tout partager sous prétexte de l’amour.

Les plus grands partages font souvent, les plus grandes déchirures.

Si vous ne veillez pas à voir ce qui est le plus profitable pour vous afin de ne pas trop supportez la perception fiscale, veillez surtout à privilégier le capital au travail.

Améliorez vos dépenses et vos recettes.

Mettez votre capital à l’abri comme dans ce livre, L’homme le plus riche de Babylone de George Samuel Clason.

Ce contenu a été publié dans Plan du site, Richesse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.