Réduire les frais de notaire

Quand on fait l’acquisition d’un bien immobilier, on paie en plus du prix du bien et des éventuels frais d’agence immobilière, des frais de notaire ou plus précisément frais d’acquisition.

Ceux là comprennent une petite partie qui reviennent au notaire (10 à 15%) comme des frais d’émoluments mais il y a aussi des frais d’enregistrement et de formalités et d’autres qui reviennent à l’état, région et aux collectivités territoriales (droits de mutation 5.8% prix achat etc), la plus grande partie en faite. Pour le détail, il suffit par exemple de taper composition frais de notaire sur Internet.

En vérité, si l’on comprend que tout est négociable et peut diminuer alors on trouve aussi des façons de dépenser moins d’argent dans ces fameux frais.

Comment?

– La première façon la plus simple et plus logique consiste à acheter moins cher sur le prix du bien et des éventuels travaux en négociant tout cela. Un prix d’achat plus faible dit aussi un montant de frais de notaire (7 à 8%) moins important sur l’ensemble.

– Si on achète dans du neuf, les frais de notaire représentent que 2 à 3% du prix d’achat mais l’on paye le prix du neuf.

– Séparer la partie mobilière de l’immobilier c’est à dire tout ce qui peut s’enlever (meubles cuisine et salle de bain, électroménagers comme frigidaire ou machine à laver, mobiliers comme canapé, table de jardin etc) mais pas douche ou évier encastré par exemple.

– Si on passe par un vendeur qui utilise une agence immobilière pour vendre, soit payer soi même les frais d’agence à la place du vendeur (mandat charge acheteur) pour les retirer du prix d’acquisition.

Cela ne change rien pour lui comme pour l’agence mais vous en tant qu’acheteur, vous ne payer pas de frais de notaire sur ceux de l’agence.

Pour cela, il faut que cela soit mentionné dans l’annonce internet ou en vitrine ou demander à le faire modifier car la Loi Alur de 2014 impose plutôt de mettre les honoraires à la charge du vendeur mais ce n’est pas obligatoire.

Soit signer un mandat de recherche est possible mais plus dans le cas d’un achat avec un chasseur immobilier.

– Négocier avec le notaire sur une partie de ses frais globaux car si vous lui indiquer que ce n’est pas la seule transaction que vous allez faire ou que vous en avez déjà fait d’autre avec lui et qu’il y a une bonne relation de confiance (gagnant gagnant), il est plus enclin à baisser ses tarifs. Il peut aussi vous proposer des biens à vendre ou pas encore sur le marché comme des successions et avec des frais de transaction moins importants qu’avec une agence immobilière.

– Au delà de 150 000€ d’achat, le notaire peut concéder une remise jusqu’à 10% de ses émoluments mais que sur la partie qui dépasse la somme de 150 000€.

Si j’achète un bien à 200 000€ alors le notaire accorde une remise de ses émoluments sur la somme de 50 000€ (écart entre 200 000-150 000€).

Il faut multiplier 50 000€ par 0.814% et par 10% ce qui donne 40.7€ pour 50 000€.

L’on peut donc voir, qu’il s’avère possible et profitable de réduire les frais du notaire pour mieux acheter et rembourser la banque, louer ou revendre.

Il suffit de connaître ses choses et les demander car la connaissance amène le pouvoir.

Ce contenu a été publié dans Argent et liberté, Economiser, Gagner argent, Immobilier, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire