Réduire le taux d’endettement

Quand on investit dans l’immobilier, on passe généralement par un prêt bancaire et en cumulant les biens, le taux d’endettement grimpe.

Il le fait d’autant plus que la banque et/ou le conseiller utilise comme mode de calcul la non compensation des loyers. C’est à vous en tant que bon gestionnaire de convaincre de passer à la compensation des loyers si ce n’est pas encore le cas.

Par ce moyen, le taux d’endettement diminue et que ce soit sur le premier bien ou pour ceux futurs. Il s’agit d’avoir un bon dossier donc sans prêts à la consommation, sans découvert au moins sur les 3 derniers mois en cas de démarche auprès d’une nouvelle banque ou plus anciens auprès de sa banque et un peu d’épargne de côté. Posséder des investissements à cashflow positif donne des avantages supplémentaires.

Rembourser par anticipation permet aussi de réduire ce taux en veillant à négocier au départ, la gratuité de ceux ci.

La possibilité de transfert de prêt s’avère également un bon moyen d’acheter un bien plus rentable et en gardant les conditions du prêt de l’ancien bien revendu. De façon générale, louer plus cher ou changer de mode d’exploitation augmente sa capacité d’emprunt et donc, diminue son endettement.

Les banques prennent en compte le loyer payé par vous même dans ce calcul donc en négociant celui ci avec son propriétaire ou en changeant de bien pour un moins cher, le taux baisse. Revendre son bien dans lequel on habite ou aller habiter dans un bien que l’on loue à d’autres permet temporairement de le baisser pour acheter encore.

Il faut savoir souvent reculer et pour mieux avancer.

Ce contenu a été publié dans Générer argent, Immobilier, Investir, Plan du site, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.