Réduire les impôts sur l’assurance vie

On vous parle souvent que plus vous laissez votre assurance vie ouverte longtemps et moins vous allez payer d’impôts.

Si cela était encore le cas, pour des versements effectués avant le 27 Septembre 2017 où vous bénéficiez après 8 ans de contrat sur la plus value, de ne payer que 7.5% de prélèvement forfaitaire libératoire et 17,2% de prélèvements sociaux après abbatement de 4 600€ pour un célibataire ou 9 200€ pour un couple ou de rajouter ses montants de plus value après impôts sur son revenu imposable après abbatements, aujourd’hui donc à partir du 27 Septembre 2017 c’est 7.5% et 17.2% comme avant donc 24.7% sur la plus value pour des versements inférieurs ou égaux à 150 000€ et pour ceux supérieurs à 150 000€, 12,8% sur les plus values et 17.2% de prélèvements sociaux donc de 30% au lieu de 24.7%.

En revanche, les versements après le 27 Septembre sont applicables à l’abattement sur tous les prélèvements c’est à dire sociaux, forfaitaires ou sur les 12.8% sur la plus value au delà de 150 000€ uniquement sinon 7.5% en deçà.

Choisir de rajouter ses retraits d’assurance-vie sur ses impôts se révèle avantageux que si l’on paie moins de 12.8% d’impôts.

Pour être encore plus intéressant, il faut donc savoir conserver son assurance vie au delà de 8 ans et en versant moins de 150 000€. En deçà de 8 ans et/ou au delà de 150 000€, vous payez 30% de fiscalité au lieu de 24.7%.

Bien-sûr, il faut considérer les abbatements appliqués en priorité sur les gains liés aux primes versées avant le 27 Septembre 2017 puis aux gains soumiscau taux de 7.5% puis à ceux soumis au PFU de 12.8% et c’est sur ces abbatements que l’on peut agir pour diminuer encore la fiscalité.

Déjà il vaut mieux ouvrir une ou plusieurs assurance vie et la laisser vivre pendant 8 ans sans y placer d’argent à part la mise de départ.

Ensuite, ce qu’il faut bien comprendre et qu’un assureur ou une banque ne vous dit pas, c’est que lorsque vous retirez des sommes comme admettons 10 000€, celle ci n’est pas uniquement que du capital mais aussi de la plus value supposée pour moitié de cette somme.

Le retrait partiel de 10 000€ se décompose donc en 5 000€ de capital et 5 000€ de plus value. C’est précisément sur cette dernière que vous allez être fiscalises que sur les intérêts et plus value mais au delà seulement de 4 600€ pour un célibataire et de 9 200€ pour un couple.

Donc si vous retirez 4 600€ (2 300€ de capital et 2 300€ de plus value en réalité) pour un célibataire ou 9 200€ (4 600€ de capital et 4 600€ d’intérêts) pour un couple, vous ne payer aucun impôt donc ni prélèvements forfaitaires de 12,8% ou de 7.5% mais que les prélèvements sociaux.

Ce qui donne l’avantage de se reverser ensuite les sommes retirées chaque année sur son assurance vie pour qu’elles redeviennent de nouveau du capital.

La technique consiste donc à retirer chaque année avant la limite de 360 jours en comptant environ 3 semaines pour le retrait donc disons entre 320 et 330 jours pour jouer la sécurité dans la limite des plafonds et remettre ses sommes par la suite pour qu’elles se transforment de nouveau en du capital qui génère de nouveaux intérêts.

Maintenant la question la plus intéressante est de savoir comment faire quand on décide de retirer une somme pour connaître celle ci sans dépasser le plafond.

En faite, le calcul est très simple. Il vous suffit de calculer le montant de votre plus value chaque année et ensuite de diviser le montant de 4 600€ ou 9 200€ par celle ci.

Admettons qu’en année 10, vous en êtes à 20% de plus value. Pour calculer un pourcentage, il vous suffit de diviser le montant de la plus value par le montant qui reste et de multiplier par 100.

Si pour 100 000€, s’y rajoute aussi 20 000€ de plus value alors pour savoir quoi retirer il faut simplement diviser 4 600€ par 20% ce qui donne 23 000€ pour un célibataire ou 9 200€ par 20% ce qui donne 46 000€ à retirer pour un couple.

Grâce à cela, vous ne payer aucun impot et disposez de votre argent comme bon vous semble pour le réinjecter ensuite, si vous le souhaitez sous forme de capital qui va produire alors de nouveaux intérêts.

Si vous ne faîtes qu’une plus value de 5% alors c’est:

4 600€/5%= 92 000€ à retirer.

9 200€/5%= 184 000€.

Il faut donc considérer que pour éviter de payer trop d’impôt sans retrait, il vaut mieux attendre plus de 8 ans pour verser des sommes afin de ne payer au mieux que 24.7% de prélèvements sur la plus value pour une assurance vie inférieure à 150 000€ ou 30% au delà avec abbatement.

Et pour ne pas en payer du tout sur la plus value au delà de 8 ans comme à partir de la neuvième ou dixième année, il faut savoir retirer chaque année.

Avec 50 000€ de capital et une plus value de 20% au bout de 10 ans, on peut retirer:

4 600€/20%= 23 000€ pour un célibataire.

9 200€/20%= 46 000€ pour un couple.

Cela permet d’effacer la plus value et de ne payer aucun impôt et replacer par la suite sous la forme de capital.

Si l’on veut savoir combien on économise d’impôts chaque année pour un contrat de plus de 8 ans et inférieur à 150 000€ alors c’est:

4 600€×7.2%= 193.2€ maximum pour un célibataire chaque année.

9 200€×7.2%= 386.4€ donc le double pour un couple chaque année.

Mais à condition de retirer chaque année et de savoir combien 😉.

Ce contenu a été publié dans Argent et liberté, Générer argent, Investir, Plan du site, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.