Sortir de la galère

Si vous avez déjà connu la galère ou si vous êtes en plein dedans actuellement, je compatis avec vous et en même temps je veux vous dire que ce n’est pas irréversible.

Il y a des gens qui jugent que l’on apprend de ses réussites mais pas de ses échecs. Je ne suis pas en accord avec cette vision. En effet dans la vie, on apprend tout le temps et en permanence.

L’évolution est synonyme de la vie, l’inverse est la mort.

Bien entendu que l’on ne souhaite pas revivre certaine situation douloureuse ou traumatisante mais on peut voir cela sous un angle positif et se demander ce que l’on va en retirer.

Peut être avez vous perdu ou allez vous perdre votre job?

Peut être allez vous devoir licencier et mettre la clé sous la porte?

Peut être que cela ne va plus avec la personne qui vous accompagne et allez vous divorcer?

Peut être que vous subissez une maladie qui vous empêche de vivre comme avant?

Peut être que vous ressentez durement la crise dans votre pays et que vous ne trouvez pas d’issue?

On peut effectivement au cours de sa vie, rencontrer plusieurs situations difficiles et qui impacte notre moral, notre physique et les gens que l’on aime.

Soit l’on décide alors d’ignorer la situation et de vouloir continuer à vivre comme si de rien était.

Ou au contraire, on prend acte de celle ci, la regarde avec lucidité et implementons les actions qu’il faut pour en sortir.

Au final, il ne s’agit que d’une épreuve à affronter et plutôt que de chercher à la combattre, il vaut mieux s’y adapter.

Je vais vous donner ci dessous quelques clés très simples à appliquer quand on se trouve dans une situation financière compliquée.

Vous allez voir que certaines d’entre elles vont pouvoir vous accompagner tout au long de votre vie:

  • Manger moins. On a tendance au global à manger beaucoup trop et beaucoup trop souvent. L’idéal consiste à savoir écouter les besoins de son corps pour savoir quand notre estomac est vide. On a le sentiment d’avoir faim dans notre tête, hors le corps répond le contraire. Tendez davantage l’oreille sur ce qu’il a à dire.
  • Ce qui peut mettre encore plus dans la galère, c’est de remplir trop son frigo et ne pas attendre qu’il soit vide avant de le ravitailler de nouveau. L’idéal reste de disposer d’un petit frigo voire de le jeter (certaines personnes vivent sans) et de tout manger ce que l’on a avant de racheter. En plus, il n’y a rien de mieux pour limiter le gaspillage.
  • La gestion des produits d’hygiène peut s’optimiser. Dès lors que l’on consomme moins, on élimine aussi moins de déchets et réduisons par la même, les produits nécessaires à la maintenance quotidienne. J’ai pris cette habitude de vider tout mon dentifrice, utiliser tout le shampoing, savon ou lave vaisselle avant d’en acheter d’autres. Je n’ai pas peur de manquer car je sais que les déchets extérieurs viennent des déchets intérieurs. Si je ne mange pas par exemple, je n’ai pas besoin de me laver les dents, faire la vaisselle et je ne transpire pas quand il fait chaud pour devoir prendre des douches plus qu’il ne faut et me barder de désodorisant.
  • Ne plus acheter certaines choses aide à retrouver du pouvoir d’achat. Le sopalin, les chips, les bouteilles d’eau minérales et sacs poubelles sont un bon exemple. Un torchon, des pommes de terre, de l’eau du robinet et des sacs de course ou en osier peuvent suffire. Après rien empêche d’acheter de nouveau de l’eau minérale ou une carafe filtrante. Certains aliments depannent bien car pas chers et bons pour la santé comme pommes de terre, carottes, pommes ou bananes et thon…
  • Supprimer la pharmacopée. Beaucoup trop de gens sont dépendants aux cachets, pilules et autres médicaments. La prévention n’a jamais empêcher la maladie, hors on a beaucoup trop tendance à s’armer d’expédients pour traiter les conséquences au lieu des causes. Loin date l’époque où lorsque vous êtes malade, vous ne vous plaignez pas et votre parent ou grand parent dit de se lever plus tôt et boire un café bien corsé 😉.
  • Payer en cash et conserver sa monnaie. Retirer son argent permet de matérialiser plus facilement ce que l’on a et que l’on peut dépenser. Vous pouvez mettre en place un système d’enveloppe dans votre portefeuille avec un nombre de billets différents à l’intérieur. Les pièces que l’on vous rend peuvent se ranger dans un bocal en verre et être remis en banque quand celui ci est plein.
  • Le fait maison reste une option plus qu’efficace. Préparer ses repas à la maison et manger chez soi ou les apporter à son travail. Amener aussi son thé ou café et supprimer les restaurants ou autres commerces alimentaires ou de boissons. Vous pouvez pousser le vice jusqu’à prendre un menu enfant dans le cas où vous sortez quand même et très souvent, il y a assez de calories nécessaires contenues pour se restaurer. On peut fabriquer également son propre produit ménager comme avec du bicarbonate et vinaigre d’alcool ou son propre shampoing…
  • Jeter ou revendre ce qui n’est plus utile. Plus de vêtements ou chaussures signifient d’avoir besoin de plus de place, plus de rangement, plus de matériel comme des cintres, plus d’entretien etc.. Multiplier les achats n’a jamais comblé le sentiment de manque et frustration. En revanche se défaire de choses inutiles créer plus d’espace à l’extérieur comme à l’intérieur.
  • Rembourser au plus vite ses dettes de carte de crédit. Si l’on galère financièrement, c’est parce que l’on a pris cette mauvaise habitude de recourir au prêt pour acheter des choses que l’on ne peut pas se procurer dans l’immédiat. Commencer par rembourser sa plus petite dette puis augmenter au fur et à mesure porte ses fruits. Limiter son découvert autorisé pour éviter d’en abuser est aussi efficace.

J’ai partagé avec vous, différents moyens pour sortir de la galère et remonter la pente mais au delà de l’aspect situationnelle, ces nouvelles habitudes peuvent s’inscrire dans la durée et transformer la misère financière en aisance financière.

Je vous mets également un lien YouTube sur 10 façons d’economiser de l’argent:

Ce contenu a été publié dans Accomplissement, Développement personnel, Economiser, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.