Economiser de la mémoire vive

On peut comparer notre cerveau à la mémoire vive d’un ordinateur.

Si celui-ci gère trop d’informations et de mauvaise qualité, il en vient à saturer plus vite.

Nous disposons tous d’une certaine jauge d’énergie au quotidien. Si celle-ci ne se gère pas correctement, nous sommes alors contrôlés par les circonstances et nous sentons débordés.

Il peut y avoir également une impression de vide ou non sens et qui entraîne une forme de vacuité physique ou morale et aboutit à la dépression, voire pire.

La façon dont on gère notre vie personnelle rejaillit alors sur celle de notre vie professionnelle ou réussite.

A tout instant, on doit se demander comment en faire moins et tout en étant efficace.

Pour mon cas personnel, je suis plutôt de type paresseux.

Comprenez bien, il ne s’agit pas de ne rien faire mais plutôt de faire les choses bien.

Je me souviens quand j’étais à l’école et que d’autres élèves me demandaient pourquoi, je n’ecrivais pas souvent ce que disait le professeur.

Je répondais: « tu aimes les beaux vêtements, n’est ce pas? Donc c’est que tu es quelqu’un de visuel et que tu as besoin d’écrire pour retenir. »

J’enchaînais en disant: « et tu sais si moi je fais cela, je suis foutu. »

L’important reste de comprendre ses capacités. Il me semble que je suis quelqu’un d’auditif, direct et avec un certain lead. Je déteste par dessus tout, l’administratif et l’organisation et préfère m’adapter à l’instant même avec une pensée pratique.

Par exemple, quand je prenais des leçons de conduite, ma séance se déroulait avec un moniteur ou une monitrice. J’avais pris cette habitude, de m’arrêter souvent en vitesse 3. La monitrice me reprenait à chaque fois en me disant de passer la 2 puis la 1… Le second moniteur, lui plus âgé et avec plus d’expérience me disait que c’est conseillé quand on apprend à conduire mais pas nécessaire et le plus efficace ni économique, quand on roule pour de bon.

J’ai donc suivi le deuxième conseil et mis en pratique cela, même au permis et tanpis pour l’examinateur. Je préfère économiser de l’énergie, du liquide d’embrayage et l’embrayage lui même. Aujourd’hui, je continue de le faire et il arrive même de m’arrêter en 4 parfois 😉 comme quand c’est derrière des voitures qui attendent le feux et tout en observant mon rétroviseur intérieur.

Beaucoup de gens font les choses parce qu’on leur dit de les faire plutôt que de savoir, pourquoi les faire. Beaucoup se focalisent alors trop sur des points de détails, plus que sur l’essentiel.

Généralement, je prends des décisions rapides et si elles doivent se modifier, c’est aussi fait rapidement. Rien que de réfléchir à ce que l’on doit faire, me fatigue souvent plus que d’agir de suite.

On ne s’imagine pas comment des tonnes de gens passent leur temps à vouloir contrôler toutes leurs actions et en prime celles des autres, de peur de se tromper et faire une erreur.

En plus que d’attribuer une valeur à telles ou telles actions, simplifier permet de meilleur résultat.

Je ne me casse pas la tête avec le choix d’un shampoing ou gel douche. J’achète du savon qui accessoirement sert pour les cheveux et me lave à l’eau froide. Mes cheveux sont très soyeux et mon corps n’est pas irrité et rassurez vous, je sens très bon.

J’achète du vinaigre blanc et bicarbonate de soude pour des produits ménagers.

Quand j’ouvre mon armoire, je prends le premier pull ou pantalon qui me tombe sous la main. Je préfère exprimer un style avec mes vêtements que de me trouver tirer à quatres épingles.

Supprimer participe aussi à la conservation de son énergie par conséquent, j’amasse le moins d’objets possible et n’hésite pas à m’en débarrasser de certains.

Quand j’estime qu’une chose n’a pas besoin d’être faîte, je ne la fait pas et si celle ci mérite d’être remis à plus tard, je la note et décharge cela de mon cerveau comme le cas typique des courses. S’il me manque tel ou tel aliment alors je colle un papier sur le frigidaire, l’autre sur le placard et note au fur et à mesure.

Veiller à la qualité écarte des chemins de travers. Je ne bois pas de lait animal, me limite à la viande blanche en faible quantité et surtout, cherche à préserver mon système cardiaque. Quand le coeur se trouve surchargé de sel, de sucre ou de mauvaises graisses ou substances nocives, il se bouche et dérègle facilement. Le cerveau à son tour, ne s’alimente plus. Même un simple café embrume l’esprit.

Préférer la qualité conditionne de moins se concentrer sur le reste. Je me dis que je préfère m’acheter de bonne paire de chaussures type Timberland ou Nike.. Pour les vêtements, mon choix se porte sur l’enseigne Decathlon en priorité. Pour toute chose en vérité, je préfère la qualité et même si je dois attendre davantage pour me l’acheter.

Libérer de la mémoire vive au quotidien implique de poser de meilleurs choix et prendre de meilleures décisions et ensuite, les appliquer sans trop attendre.

Publié dans Accomplissement, Efficacité, Energie, Leadership, Plan du site | Laisser un commentaire

Renforcer son immunité

Dans ce contexte actuel de crise du coronavirus, il s’avère d’autant plus important de prendre conscience de son immunité et comment la renforcer.

Dans les journaux, les médias, chez les politiques ou hommes de santé, personne ne nous parle vraiment de cela bien que ceci doit en être la base.

Il nous faut souvent aller chercher ses propres informations comme sur des chaînes YouTube et que l’on accuse souvent de complotistes à l’instar de celle de Thierry Casasnovas ou par soi même et grâce à l’écoute de son propre instinct.

Le système immunitaire se constitue en grande partie de la lymphe et de toutes les cellules internes qui existent afin de nous protéger de l’extérieur et également, de nous même.

La peau ou les muscles ne sont que la partie immergée de l’iceberg. Quand le décalage entre ce que l’on peut supporter et ce qui nous arrive de l’extérieur ou de nos habitudes (mauvaises) devient trop grand, le corps craque de quelques manières.

Nous pouvons nous même affaiblir notre propre système immunitaire par le faite de mal manger, respirer n’importe quoi volontairement comme des cigarettes, se coucher tard et ne pas dormir assez, se stresser inutilement à travers des jts d’informations ou les commérages, pratiquer un surcroît d’activité physique ou pas assez, se soucier de tout et de rien ou trop parler…

Cela provient aussi de l’extérieur avec la pollution, la qualité des aliments (pesticides, herbicides, plomb, mercure), notre environnement, la situation de notre habitat ou nos fréquentations, le contexte politique ou socio économique de notre pays, région ou ville..

Neammoins, nous pouvons agir sur tout ceci et à plus ou moins grande échelle. Si la politique de santé actuelle accentuerait les informations sur les bons choix et conseils à appliquer, les gens dans l’ensemble iraient aussi beaucoup mieux.

Toutefois, c’est celle de la peur qui prévaut. On dit aux gens de manière implicite, de continuer à se stresser au quotidien, à manger n’importe quoi, remplir les caisses de l’Etat par la tva et avec des produits nocifs (cigarettes, alcool..), se regrouper dans les villes et consommer les mêmes aliments, outils et services de masse..

A l’arrivée, il reste facile de contrôler une population et l’induire à agir dans le même sens et ne pas décider par elle-même.

Vous comprenez, on dit par exemple actuellement aux personnes âgées qu’elles ont le choix ou non de se faire vacciner. Mais implicitement, le mot d’ordre recommande que si elles ne veulent pas finir abandonnées chez elle ou dans leur maison de retraite et livrées à elle-même, elles ont tout intérêt à prendre ce vaccin et afin de revivre un peu normalement.

Quel est le but de celui-ci?

Un vaccin se constitue d’une infime partie de virus ou bactéries sur lequel on y rajoute des stabilisants, conservateurs ou antibiotiques.. En gros, on aboutit au même cocktail que l’on retrouve dans la nourriture poubelle avec un petit virus mort en plus et à travers une piqûre par intraveineuse.

En règle générale, les vaccins se pratiquent dans notre jeunesse pour la plupart et quand nos défenses immunitaires se font les plus vaillantes et moins affectées.

A mesure que l’on vieillit, nos cellules et notre système lymphatique deviennent ensuite moins performants et produisent moins d’anticorps et de moindre qualité.

C’est la raison pour laquelle, on devrait demander à une nation de permettre à sa population de savoir quoi mettre en oeuvre pour renforcer son immunité et préserver sa santé. Néanmoins, la plupart ne le font pas.

Une autre chose insidieuse implique que l’on pense souvent que les vaccins servent à nous protéger. C’est sans doute le cas quand on se trouve jeune et bien portant afin d’éviter que certaines maladies disparues resurgissent. En revanche, quand on arrive âgé ou affaibli, nos anticorps fonctionnent moins bien alors vacciner une personne, c’est un peu comme en rajouter une couche.

Il y a déjà des échos semble t’il désavoués ou mis sous couverts, de personnes âgées au Royaume-Uni, en Suisse ou en France qui se sont faites vaccinées et sont décédées, quelques jours après. Peut-être, faut il y voir un lien de cause à effet, toutefois je ne crois pas que cela arrange un malade ou un individu déjà fragile et qui peut cumuler des comorbidites.

Une dernière chose. Un vaccin ne peut faire le poids face à un vrai virus lui bien vivant. Donc celui-ci peut muter quand les gens pensent qu’après le vaccin, ils sont protégés. En sachant que la plupart des vaccins inoculés aux enfants correspondent à des maladies qui n’existent plus et qui servent de passoires barrières aux futures générations, il n’y a pas vraiment de risque. Mais vacciner des gens déjà faibles durant une épidémie existante (depuis bien des années déjà) ne les immunisent pas du virus (transmission par faiblesse immunitaire) surtout quand ils vivent tous ensemble. Quoique s’il se propage partout, sa dangerosité reste toutefois limitée pour la plupart d’entre nous mais plus risquée qu’un vaccin pour des gens affaiblis.

On doit donc avant tout, se focaliser sur le renforcement immunitaire et l’enrichissement avant de chercher des solutions externes à des problèmes internes.

Je veux donc partager quelques principes pour devenir plus fort et résistant. On doit veiller à respecter les limites de ses capacités adaptatives progressivement et à son rythme grâce à l’hormese.

  • Respirer de haut en bas de l’abdomen jusqu’aux poumons. A n’importe quelle heure dans la journée et dès que vous manquez d’air, vous prenez une grande inspiration par le nez, attendez 4 secondes et relâchez tout par le nez et la bouche. Le système lymphatique épure et draine les impuretés du corps par une meilleure circulation des cellules mortes ou viciees.
  • Pratiquer des exercices de cardio. La musculation, la marche rapide, le tapis de course, le vélo, le roller font l’affaire. Il faut y aller à son rythme et augmenter ensuite la cadence ou le nombre ou la durée de pratique. Le coeur et tout le corps vous remerciera.
  • Se confronter au froid. Il ne faut pas hésiter à prendre des douches froides (je le fais tous les matins en toute période 😉), sortir 5 minutes dans le froid en étant découvert et sans écharpe voire même de prendre des bains glacées ou d’extérieur pour les plus vaillants. Avant, les gens n’étaient pas autant frileux que maintenant. On pouvait aller chercher le bois en plein hiver ou à la selle dans la grange, même sous zéro degré. Maintenant, s’il y a pas au minimum 20 degrés de température chez soi, les gens se plaignent et protestent. Vous pouvez aussi diminuer votre thermostat. Encore une fois, y aller à son rythme et bien respirer pour ralentir les pulsations cardiaques quand c’est très froid demeure important.
  • Jeûner. Dans la société moderne d’aujourd’hui surtout au sein des pays industrialisés, jeûner semble totalement absurde. Pourtant, il n’y a rien de mieux pour ressentir ses besoins et la sensation de combler sa faim. Les aliments ne s’ingèrent et s’assimilent pas de la même façon, quand on mange en ayant faim ou pas vraiment. De plus, manger moins permet de fournir moins d’efforts pour la digestion et mieux se concentrer sur l’élimination des déchets. La condition reste de conserver une bonne alimentation saine et pour faciliter le travail.
  • Marcher pieds nus chez soi comme sur du carrelage ou dans l’herbe ou la terre à l’extérieur. Les extrémités comme le bout des doigts ou orteils sont les plus sensibles au froid mais permettent de puiser l’énergie. Apprendre à se confronter aux éléments naturels ou laisser respirer des parties du corps amène à le renforcer.
  • Se raser les cheveux en plein hiver. Cet exemple s’adresse plus aux hommes mais certaines femmes ont les cheveux courts. On peut simplement raccourcir un peu sa coupe par rapport à celle habituelle en hiver et sortir quelques minutes dans le froid, sans bonnet.

J’ai cité quelques moyens de renforcer l’immunité et qui viennent en plus de ceux pour la preserver, c’est à dire en évitant les mauvaises habitudes et accroître les bonnes.

Si on apprenait depuis tous petits dans les écoles au enfants ces principes de base, ils n’en seraient pas à subir ce lavage de cerveau permanent que rencontrent beaucoup trop de gens adultes et poussés par les médias de masse.

Adopter un esprit sain dans un corps sain et élever ses normes de résistance physique et morale, contribue à rendre un peuple plus fort et plus conquérant dans le sens positif du terme.

Publié dans Accomplissement, Développement personnel, Energie, Plan du site, Santé | Laisser un commentaire

Remise à niveau

Après cette longue absence de presque 2 mois, me revoilà de nouveau.

Rassurez-vous, je n’étais pas malade ou blasé d’écrire. En faite, il se trouve que je n’avais plus l’accès à l’administration de mon site et j’ai dû faire appel à un webmaster que je connais bien pour me résoudre ceci.

Il m’avait déjà réglé le problème depuis plus de 3 semaines mais lui un peu geek a continué sur d’autres missions et moi, je n’avais pas trop consulté ma boîte mail et ne l’ai re sollicité qu’hier. Parfois, un peu de repos ne fait pas de mal. Toutefois, je suis bien content de revenir à mon but premier et qui ne consiste pas à gérer des sites Internet ou autres bases de données.

La gestion ou l’administratif pour tout dire font partie des choses que je déteste le plus et cela me donne l’impression de limiter ma liberté. Alors quand je peux donc faire appel à des spécialistes, je n’hésite pas et suis très reconnaissant de leur travail.

Sur ce site, j’aime bien me connecter et activer mon imagination et mes idées et les transmettre aussi à d’autres personnes. Je ne me considère pas pour autant comme un enseignant ou instructeur.

Par exemple, je detesterai former des élèves que ce soit pour leur enseigner une matière quelconque ou encore savoir conduire une voiture…

Je préfère rester dans un rôle de leadership et en montrant l’exemple par la théorie de la pratique. Si j’amène les gens à s’éveiller davantage et à se motiver, à développer plus de curiosité et savoir faire au quotidien, cela me rempli de joie.

On peut ne pas me connaître en vrai et même n’avoir jamais vu mon visage ni entendu ma voix mais dès lors qu’une petite lumière s’allume dans l’esprit de certains, c’est tout ce qui compte pour moi.

Je ne recherche aucune gratification ni aucun remerciement. Je ne veux pas non plus me flatter outre mesure et ni même que l’on me complimente. Pour moi, je pratique cela par pur plaisir. Quand j’ai de l’inspiration qui me vient, je la partage et le reste du temps, j’hiberne 😁.

En cette nouvelle année 2021, je veux que vous fixez un objectif précis et qu’il se réalise avant le 1er janvier de l’année suivante. Tellement peu de gens savent en formaliser, que vous faîtes partie des exceptions.

Il ya quelques jours, je me suis demandé quel peut être un objectif que l’on arrive réellement à réaliser?

Pour moi, la réponse est simple: il doit vous motiver vraiment.

Je me souviens quand à 18 ou 20 ans, on me poussait à passer le permis de conduire et continuer les études. Dans ma voix, je disais oui, oui et oui mais dans ma tête, je criais non, non et encore non… Car à cette époque, j’avais d’autres objectifs que je privilegiais comme augmenter ma capacité financière. Même en terminal, quand d’autres élèves parlaient d’intégrer après le lycée de grandes écoles, formation de commerces ou autres, je répondais simplement que j’irais m’inscrire en interim et pour apprendre la vraie école 😂.

J’avais conscience déjà de me trouver un peu déconnecté des autres. Je suivais mon propre instinct et préférais me fixer mes propres objectifs. (oui propres, rien d’illégal 😁)

Décidez de ce que vous voulez faire et obtenir vraiment cette année et faîtes le. Par dessus tout, ne vous preoccuper pas de ce que l’on va dire ou faire pour vous y empêcher.

Tracez votre chemin et bonne année 😉.

Publié dans Accomplissement, Argent et liberté, Développement personnel, Leadership, Liberté, Motivation, Plan du site | Laisser un commentaire

Investir en bourse simplement

Pour pouvoir investir en bourse simplement et sans prise de tête, il vaut mieux privilégier une action de société qui vend des produits plus que des services.

En faite, souvent les gens se posent beaucoup trop de questions et pour éviter de passer à l’acte. Il suffit de consulter des forums comme sur Facebook pour s’en apercevoir. Ils se demandent par exemple, s’il faut investir sur des etfs et si on doit ouvrir un PEA plus qu’un compte titres, si telle action vaut le coup de s’acheter aujourd’hui etc..

Ce que je dis toujours, c’est qu’il faut commencer par agir, ensuite visualiser et affiner.

Prenons l’exemple d’un bon tireur à la pétanque. Désolé pour cet exemple mais je suis un grand fan de la discipline. Le bouliste doit d’abord s’acheter des boules, s’inscrire au boulodrome ou s’entraîner chez lui, se lancer rapidement, appliquer des repères (position des pieds), visualiser le geste et l’acte de tirer la boule et alors plus il s’entraîne, plus cela devient donc automatique pour lui.

Si je parle de cela, c’est qu’en bourse, vous devez déjà commencer à agir en ouvrant un compte ou deux (compte titres illimité), sélectionner quelques actions et les classer en portefeuille virtuel ou favori puis en acheter et en vendre…

Par ce principe, vous mettez déjà le pied à l’etrier. Grâce à cela, vous comprenez mieux aussi le processus comme celui des frais sur achat, des pertes en cas de vente en moins values, des intérêts composés etc..

Pour investir en bourse sans prise de tête, je vous conseille d’évaluer ses quelques détails 😉:

  • Depuis quand la société existe. En effet, le passé présage souvent du présent et de l’avenir donc si elle existe depuis longtemps, elle a de grandes chances de perdurer dans les nombreuses années à venir.
  • Sa diversification géographique. Plus elle se trouve implantée sur plusieurs continents et dans beaucoup de pays, mieux cela est.
  • Sa notoriété. Si je vous cite le nom d’une marque, la connaissez vous, si je vous demande quelle marque vous connaissez pour quel produit, laquelle allez vous citer en priorité.
  • Sa diversité en terme d’activité. Dès lors qu’elle propose plusieurs produits sous la même marque ou associée à d’autres, c’est souvent un bon signal de croissance.
  • Sa facilité de fabrication, production et commercialisation. S’il vous manque de ce produit, pensez vous pouvoir vous le procurer rapidement et facilement comme le jour même ou sur Internet.
  • Son prix raisonnable. Plus elle arrive à vendre des produits à de nombreuses personnes et plus les prix peuvent decoter car elle arrive à faire des marges de pleins d’autres façons.
  • Sa popularité. Cela se rapproche de la notoriété à la différence près, qu’elle n’a pas besoin de dépenser ou produire beaucoup de publicité pour elle car le bouche à oreille et sa notoriété suffisent.

Si je vous ai cité tous ses points, c’est qu’en réalité il est beaucoup plus simple d’investir en bourse et d’y gagner de l’argent, sans devoir en cauchemarder la nuit et passer son temps sur les réseaux sociaux. Méfiez vous également des Youtubeurs ou autres influenceurs qui vous laissent croire, qu’il faut respecter tout un tas de critères très précis et pour certains assez obscures dans le seul but, de vous vendre leurs formations.

Selon moi, les conseils de ce blog ou de Monsieur Viken Tchoboian sur YouTube, suffisent largement.

Dans cet article, je vais vous mâcher un peu le travail:

– Le premier conseil, c’est d’investir en priorité sur un compte titres qui touche le monde entier et donne plus de latitude quand aux types d’entreprises à choisir.

– Le deuxième conseil, c’est d’utiliser Google ou autre moteur de recherche et taper naissance avec le nom de la société derrière pour voir de quoi il retourne et consulter aussi Wikipedia.

– Le troisième conseil, d’indiquer action plus nom société et dans aperçu, aller dans plus et Max pour mesurer comment s’est comportée l’action depuis sa naissance jusqu’à aujourd’hui.

– Le quatrième conseil, c’est de vérifier depuis quand la société verse des dividendes et en tapant cette fois ci dividende plus nom de la société et historique.

– Le cinquième conseil, de consulter sur le courtier en ligne quelques informations importantes comme le résultat net, le bénéfice net par actions ou le PER.

Les 4 premiers conseils demeurent souvent intemporels tandis que le dernier lui, peut faire changer la donne sur du court ou moyen terme mais partez du principe, que si les 4 premiers conseils sont validés, le cinquième a moins d’importance.

Maintenant, je ne souhaite pas faire durer le suspens plus longtemps et je vais désormais vous citer quelques exemples de sociétés qui répondent à ce qui est cité précédemment.

Il faut savoir également que dans un contexte de crise comme celle que l’on rencontre actuellement, le rationnement s’effectue en dernier lieu sur les produits de base et qui peuvent résister davantage sur une longue période.

Pour mon cas personnel, je possède des actions dans Coca Cola, Nestle ou encore Colgate palmolive…

Pour investir sereinement en bourse et sans s’arracher les cheveux, cette approche simple ne demande pas ni gros efforts ou sacrifices.

La clairvoyance et la patience constituent deux vertus à appliquer et plus tôt le jeu commence, plus la réussite devient une certitude.

N’attendez pas.

Publié dans Bourse, Générer argent, Investir, Organisation, Plan du site | Laisser un commentaire

Comment PROFITER du CONFINEMENT

Solutions pratiques

Publié dans Accomplissement, Développement personnel, Efficacité, Leadership, Motivation, Organisation, Plan du site | Laisser un commentaire

Le MENSONGE de se PAYER en PREMIER

Ci dessous, je vous mets un extrait d’un de mes rares commentaires écrit récemment en dessous d’une vidéo.

Je n’ai pas disliker mais juste exprimé mon sentiment sur le concept de « Se payer en premier » .

Extrait:

« Se payer en premier, ce n’est pas mettre 20, 50 ou 100€ chaque mois de côté. Se payer en premier, c’est savoir se couper les cheveux tout seul, utiliser des savons au lieu de gel douches plus chers et plus consommateurs. Faire son propre café Maxwell avec de l’eau que s’acheter à la machine à café. C’est de nettoyer au vinaigre blanc plus qu’avec d’autres produits ménagers plus chers et moins efficaces. C’est de mettre des boudins en dessous des portes et des menuiseries bois ou alu pour réduire ou éliminer le chauffage. C’est savoir réparer de soi même les choses qui cassent à l’aide de tutos. C’est d’utiliser sa carte fidélité et profiter des remises comme deux achetés et le troisième à moins 30%. C’est rajouter de l’eau et découper la boîte du shampoing (ou du dentifrice) pour gagner deux jours même si se laver les cheveux à l’eau froide le plus souvent est le mieux. C’est débrancher ses appareils elec la nuit ou quand on est pas chez soi et réduire le réfrigérateur à 2,5 ou la moitié et acheter des ampoules led. C’est conduire avec des pneus bien gonflés et de façon économique. Ce ne sont que quelques exemples… Donc arrêtons ce beau discours de se payer en premier sorti par mister Robert. Perso, j’ai toujours 2 000€ sur mon compte de dépôt et tout le reste investi mais pas sur un livret A, ldd ou assurance vie. On donne un très mauvais conseil aux gens en leur disant de se payer en premier pour leur faire garder une vision de manque au lieu d’abondance. La plupart du temps, cela ne marche pas car les gens se frustrent et vivent dans la restriction. Perso, si les 2 boites de thons achetées et une offerte ne me plaise pas, je n’achète pas car je sais que le thon n’est pas cher et bon pour la santé donc je prends une autre boîte comme d’acheter des légumes au lieu de plats préparés… Arrêtons ce discours vaniteux et moralisateur de mister Robert svp merci. »

Publié dans Argent et liberté, Développement personnel, Générer argent, Investir, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

Comment TROUVER les MEILLEURES IDÉES sur YouTube

Publié dans Accomplissement, Efficacité, Organisation, Plan du site | Laisser un commentaire

Vidéo pratique et économique

Exemple de vidéo pratique et économique comme sur Pratiks 😉:

Publié dans Accomplissement, Economiser, Efficacité, Plan du site | Laisser un commentaire

Secrets de richesse n°27

Si vous êtes à la recherche de la richesse, asseyez vous et lisez bien car ils sont ici et ne demandent qu’à être appliqués:

  • Pour savoir quel montant investir au maximum, la règle consiste à prendre son revenu mensuel par exemple de 1 500€. On le divise ensuite par 3 ce qui donne 500€ et on le multiplie enfin par 250 pour obtenir dans ce cas de figure avec ces montants, la somme de 125 000€.

Néanmoins, il reste judicieux d’appliquer une marge de sécurité et de diviser par 4 ou 4,5 au lieu de 3 pour ne pas aboutir au taquet de son taux d’endettement surtout à l’heure actuelle.

  • Il existe un type d’actions en bourse bien particulières et que l’on nomment les REITS pour actions américaines à haut rendement bien supérieur à celui des autres actions, d’environ 2,5 fois plus. Elles ont aussi une performance supérieure à la bourse du S&P 500.

Ces actions d’investissement immobiliers (bureaux, commerces, hopitaux, data…), tous secteurs cotées en bourse au nombre d’environ 200 se rémunèrent en mettant en location leurs biens immobiliers toujours plus étendues et versent des dividendes croissants. En échange, elles bénéficient d’une enoxenaration d’impôts sur leurs bénéfices. On peut citer par exemple, WP Carey, Digital realty trust ou American tower…

  • Gérer sa jauge d’énergie demeure important donc il faut savoir repérer ce qui peut nuire et saper notre vitalité pour se concentrer sur les choses importantes.

Arrêter les jts d’informations inutiles et malaisants, stopper la malbouffe et réduire les décisions ou options inutiles afin de se concentrer vraiment sur les choses qui comptent.

  • Pour réduire les impôts sur la plus value boursière, il est possible de comptabiliser les pertes d’une année sur les 10 années suivantes car tant que l’on ne vend pas, on ne perd pas.

Admettons que pour une action, vous avez investis 1 000€ et perdue 200€, vous vendez celle-ci avant la fin d’année pour enregistrer la perte et la déclarer aux impôts. Si l’année ou les 10 années suivantes, vous réalisez par exemple 3 000€ de plus value alors il suffit de déduire 200€ de perte et déclarer le reste au barème progressif ou à la flat tax.

  • Passer par un expert et bénéficier de ses connaissances permet de nombreux avantages que ce soient dans l’immobilier ou la location de voitures..

Par exemple, un expert automobile donne des conseils judicieux afin de pouvoir réaliser des achats à très bons prix massacrés et parfois même, sans contrôle technique. Un avocat en droit immobilier quand à lui connaît les lois et facilite par exemple, la sous location professionnelle d’un bien immobilier pour louer plus cher le loyer que l’on paie soi même et avec l’accord du propriétaire.

  • Il faut toujours voir bien plus loin que le bout de son nez pour s’enrichir.

Si je vous dis par exemple, qu’il existe des façons simples d’économiser quand on fait son plein d’essence, vous n’allez pas me croire et pourtant c’est vrai.

Vous paierez moins cher quand il fait frais dehors par exemple au matin, quand le compteur d’essence est remplit dès lors qu’il atteint la moitié de celui ci et en appuyant doucement sur la manette. Pour toute chose, il existe des façons de gagner de l’argent comme de mettre de la peinture satiné plutôt que mate ou des materiaux certifiés UPEC dans un logement en location..

Publié dans Bourse, Economiser, Générer argent, Immobilier, Investir, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

L’obéissance acquise

On aurait pu penser qu’après des siècles, l’homme aurait évolué vers plus de libre arbitre.

Hors, ce que l’on remarque c’est que c’est manifestement le contraire qui se passe et qu’il devient alors de plus en plus docile et obéissant.

Il adopte un comportement moutonnier et suit la masse bêtement. En vérité, il s’avère très facile de parvenir à ceci. On mise principalement sur la faiblesse des gens et leurs incapacités à vraiment penser par eux-mêmes.

Actuellement, je suis posé dans un parc sur un banc, il est 18h15 et la nuit est déjà tombée avec ou à cause de l’heure d’hiver.

Peut être, en cette période de confinement, on peut me taxer et accuser d’égoïsme, inconscient et dangereux. Pourtant, je n’ai vraiment pas le sentiment de mettre en danger ou péril quiconque et même si une personne vient me parler, je pourrai lui répondre sans problème en mettant le masque s’il le faut.

Mon but ne vise pas à imposer quoique ce soit et à qui que ce soit. Personnellement, si j’étais policier aujourd’hui, je me poserai la question sur le sens réel de ma mission. Je n’ai pas peur non plus de l’amende et si je dois la prendre, je la paierai avec plaisir, juste pour soutenir leur métier 😉.

En revanche, il ne faut pas attendre de moi un quelconque effort pour demeurer coincer entre quatre murs et encercler mon logement. La sédentarité n’a jamais été une vertu chère à mon coeur.

Bien-sûr, quand je marche dans la rue avec le masque sur le menton, je le remets et m’éloigne si je croise des gens bien que je passe par les petites rues.

Je redoute davantage de faire peur aux gens que de me faire peur moi même donc par respect pour eux, j’applique du mieux possible les consignes qui viennent du haut. Si je ne demeure pas le meilleur éleve en la matière, je ne pense pas non plus être le plus ecervellé.

A l’école, au travail, aux informations, on nous apprend à ne pas penser et obéir donc on finit par délèguer sa vie à d’autres et quoiqu’il en coûte comme notre cher président nous le martèle.

Personnellement, je refuse cela. Prenez moi 10 personnes et demandez leur ce qu’ils pensent du virus et de la situation sanitaire actuelle. Neuf et demi sur dix vont vous répéter le même discours selon lequel, si vous êtes asymptomatique, vous allez contaminer les autres, que le virus ne peut pas se propager pour s’eliminer, qu’il faut mettre des masques et respecter les gestes barrières etc..

Dès lors que l’on adopte un autre son de cloche, on se trouve raillé, blacklisté et mis sur le banc de touche et les comportements les plus mauvais remontent à la surface. Peut être que les gens ont peurs de manquer le voyage pour Mars avec Elon Musk 😁.

Quand on obéit sans crier gare et inconsidérément, on perd du pouvoir et l’on meurt à petit feux.

Restez en vie et fort et souriez au quotidien 😊.

Publié dans Accomplissement, Développement personnel, Leadership, Liberté, Motivation, Plan du site, Santé | Laisser un commentaire