Astuces immobiliere

Quand on devient propriétaire alors on doit s’acquitter d’un certain nombre de frais au moment de l’achat et après.

Par exemple, si on passe par un notaire pour faire l’acquisition d’un bien, le montant de la commission due à celui ci est très souvent inférieure à celle de l’agence immobilière.

Si on est pas propriétaire occupant ou locataire au 1er Janvier de l’année en cours, on est pas redevable de la taxe d’habitation. Une signature au 31 décembre de l’année précédente ou au 1er Janvier fait que l’on y est.

D’où l’importance de faire prolonger la date de signature définitive après le 1er Janvier.

Pour ce qui en est du paiement de la taxe foncière, l’usage est que le notaire notifie sur l’acte de vente la répartition de taxe foncière au prorata temporis de l’année en cours. Mais il faut que le vendeur attende que les impôts rectifient le calcul et facturent un montant à payer à l’acheteur et au vendeur.

Afin d’éviter cela, il faut dire au notaire que la répartition va se faire au moment de la signature contre remise d’attestation de bon paiement. L’acheteur donne sa part de taxe foncière au vendeur qui celui là va payer la somme due sur la totalité de l’année en décembre.

Pour se faire financer les frais de notaire et garder la somme de celle-ci pour autre chose et si le coût d’opportunité en vaut la peine, il est possible de réaliser un paiement acte en main.

Ce qui veut dire qu’au lieu d’avancer les frais de sa poche, c’est le vendeur par le biais de la banque qui le fait. Cela consiste à déclarer à la banque un montant d’achat du bien en y incluant les frais de notaire à financer mais sans que le compromis indique ceux ci.

Ensuite, le notaire verse le montant total au vendeur qui lui signe un chèque au notaire du montant de ses frais enregistré comptablement comme « provisions pour acte divers » que le banquier va voir et cela le motive plus à te financer.

Trois astuces à connaître pour économiser ou gagner plus d’argent qu’il ne faut pas hésiter à mettre en application le moment venu.

Comme dit le proverbe : « Un homme avisé en vaut deux » ou encore « Il vaut mieux être bête et cultivé plutôt qu’intelligent mais ignorant. »

 

Ce contenu a été publié dans Economiser, Gagner argent, Investir, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire