Augmenter son energie: partie 3

Après les deux premiers articles sur Augmenter son énergie, de nouveaux moyens le permettent facilement et les voici:

Manger que des fruits le matin et gorgés d’eau tels que oranges, pêches, kiwis, poires, mangues, raisins, ananas etc.. qui se digèrent vite et ne puisent pas dans des ressources et si pendant la journée, avant ou entre les repas (au moins 3h après) mais jamais pendant car les fruits se digèrent le plus vite et peuvent être bloqués au niveau de l’estomac pour aller jusqu’à l’intestin et se mettent à fermenter.

Ne pas associer des produits ensemble ayant des spécificités différentes au même repas (alcalins et acides) comme les pâtes (amidon) et la viande (protéines), la pomme de terre (hydrates de carbone) et le fromage (protéines), le pain (amidon) et le beurre (graisse) avec la confiture (sucre), le sucre, les fruits et melons à manger seuls etc et de manière générale, privilégier ce qui est végétaux et plein d’eau (corps humain constitué en majorité) comme céleris, tomates, concombres, melons, épinards, racines de betterave, radis ainsi que légumineuses (lentilles, soja, haricots..) et le fructose issu des fruits… Vous pouvez aussi lire cet article: Les mauvaises combinaisons alimentaires ou encore celui là ou ce livre: Les combinaisons alimentaires et votre santé de l’hygieniste M. Shelton pour obtenir plus de détails et informations complètes.

Apprendre à respirer convenablement de haut en bas et par des exercices de façon à stimuler le système lymphatique du corps humain essentiel à sa protection pour évacuer les déchets.

Ne pas boire pendant les repas (avant c’est mieux) ou un verre maximum car plus, l’estomac se dilate et le ventre gonfle avec les sucs digestifs qui se diluent et sont moins efficaces. Au lieu aussi de boire peu de temps après le repas, il vaut mieux attendre au moins 30 minutes (si peu de produits vivants comme légumes non acides consommés) à une heure pour laisser le corps effectuer son travail digestif naturellement sans le précipiter et lui donner l’impression qu’il n’est pas rempli ce qui favorise aussi le grignotage.

Fuir le sucre blanc ou de canne comme la peste et tout produits pâtissiers ou avec du chocolat (au lait) qui donnent du plaisir de court terme mais fatiguent davantage et rendent très dépendants.

Éviter les produits addictifs comme tout ce qui est alcool, sodas, cigarettes, café etc qui ne sont que des substituts illusoires et annihilent toute vitalité et fraîcheur. Remplacer éventuellement cela par du mate, du thé rouge ou vert et tisane bio…

Se protéger des grosses chaleurs et grands froids (moins de calories dans l’air) en restant chez soi (rdc quand il fait chaud si maison avec étage car la chaleur monte et inversement pour le froid) ou sous une terrasse à l’ombre du soleil ou en se promenant en forêt remplie d’arbres.

Réduire ou arrêter les médicaments (cachets, pilules..) qui sont très artificiels et synthétiques et abîment le corps. Beaucoup de maux et maladies sont soignables et guérissables sans ceux ci dès lors que l’on s’attache à leur cause.

Privilégier les aliments biologiques (sans pesticides..) et/ou issus du marché (moins de pesticides) aux magasins et veiller à leur provenance et temps d’acheminement ou pratiquer le jardinage.

– Rechercher prioritairement des aliments complets et non raffinés tels que le pain, quinoa, riz noir, épeautre, avoine, farine noire..

Cuisiner ou presser ses jus de fruits/légumes soi même plutôt que d’acheter tout prêt, emballé, conservé et pasteurisé. L’artisanal est ce qui reste le meilleur.

Consulter cette liste qui illustre les mauvais aliments et leurs effets néfastes et Les bons produits.

Ce contenu a été publié dans Energie, Plan du site, Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire