Copieur professionnel

Si vous voulez réussir et progresser à pas de géants, vous devez devenir un copieur professionnel.

Dans la vie, on ne peut ni tout savoir et ni tout connaître mais si l’on souhaite mieux qu’hier alors il s’avère utile d’apprendre, assimiler et appliquer ce qui permet de créer une différence.

A terme, celle ci devient de plus en plus flagrante et on se demande comment cette évolution a pu se former. En réalité, c’est nous qui en sommes la cause par l’imitation des bonnes connaissances et actions et la suppression ou diminution des autres.

Si je vous dis que négocier à chaque fois que l’on achète une chose qui en vaut la peine apporte des avantages, peut être que sur 100 personnes 10 d’entre elles vont suivre ce conseil de bon sens pendant que les autres vont continuer à croire au mérite.

Comme on dit que l’on obtient plus souvent ce que l’on demande que ce que l’on mérite, il faut savoir le faire mais encore identifier comment s’y prendre et à qui réclamer de la bonne façon.

Modéliser la réussite passe par l’information acquise mais surtout, par l’attitude. Dès lors que l’on parle plus que l’on écoute et que l’on affirme plus que l’on questionne, le succès s’éloigne de nous.

Il faut savoir remettre les choses dans leur contexte. Nous sommes dans le siècle de l’information et il n’a jamais été aussi simple de prendre le meilleur de ce qui existe dans tous domaines comme des plus essentielles, de manière gratuite ou payante.

Par le biais d’un blog, d’une vidéo, d’un livre, d’un podcast, d’un séminaire on va acquérir un savoir habilitant et qui peut nous être utile toute une vie.

▪ Comment savoir qu’une douche froide apporte pleins de bienfaits pour notre santé et sans qu’une personne ne nous l’ai appris.

▪ Comment savoir si j’investis bien ou non en bourse sans appliquer des critères et méthodes précises glanées chez d’autres personnes.

▪ Comment trouver une meilleure approche dans une activité sans aller chercher des conseils de ceux qui en savent davantage.

Tout cela ne peut se faire que par la copie et l’imitation à condition de vouloir sortir ses pensées de l’opinion courante et modifier ses habitudes afin de les extirper du moule préétabli.

On ne doit pas inciter les enfants à se copier bêtement l’un sur l’autre mais plutôt se dire que si lui réussit à faire ceci ou cela alors moi aussi je le peux et vais chercher à savoir comment m’y prendre voire même de surpasser ce qui marche déjà bien.

Finalement copier ne demande pas de tricher. Élever ses ambitions et rester curieux et ouvert demeure plus simple que de compter que sur soi.

Ce contenu a été publié dans Accomplissement, Développement personnel, Efficacité, Leadership, Motivation, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.