Économiser : 15 façons simples

Ce qu’il faut déjà faire remarquer, c’est que se concentrer ou focaliser sur les économies ne permet pas de devenir riche.

En effet, la raison qui l’explique est que cela reste limité et atteint un certain seuil ou plafond d’argent non dépensé, il n’est pas possible d’aller au delà à l’inverse de faire de l’argent ou il n’y a pas de limite.

Maintenant, apprendre à bien dépenser pour garder plus d’argent permet aussi de savoir en gagner plus.

Cet article compare le faite de dépenser moins ou dépenser mieux.

Voici 15 manières simples d’économiser de l’argent et sans pour autant se priver:

Supprimer les dépendances comme l’alcool, la cigarette, le café, le thé, les sodas, les sucreries, la junk foods, les jeux d’argent, le tele shopping etc..

Il y a aussi les mauvaises habitudes comme trop de consommation de vêtements, jeux vidéos, restaurants, sorties en boîtes etc qu’il faut savoir réduire et en privilégiant la qualité à la quantité.

– Éliminer des dépenses inutiles comme le fromage, le lait, la viande, les yaourts et remplacer cela par du lait, steak ou yaourt soja..

– Chasser les bas de rayons pour le papier toilettes, mouchoirs, sacs poubelles, sacs aspirateurs..

Comparer différents produits ou services similaires comme pour la banque, l’assurance, l’alimentaire, l’électricité, le chauffage, internet, téléphonie etc..

Aujourd’hui, tout est comparable et il n’existe plus aucun monopole à part quand on prend le train mais même pour cela, il y a la solution qui suit.

Remplacer un objet ou mode de consommation par un autre comme un rasoir à main avec de la mousse par un rasoir électrique, acheter sur internet au lieu d’aller dans un magasin ou pratiquer le covoiturage au lieu de prendre le train…

Plus on apprend à trouver le bon détour sans pour autant, se contraindre et mieux cela est.

Acheter d’occasion est le principe de richesse utilisé par beaucoup de personnes riches qui savent différencier un actif avec un passif.

Une voiture est un passif, un téléphone, une machine à laver aussi etc et pour autant, il est simple de trouver de la qualité durable et pour pas cher comme sur Priceminister ou chez Envie…

Faire attention aux dépenses et frais cachés qui grèvent au fur et à mesure son budget.

Quand on laisse ses prises branchées en permanence (tv, box), les radiateurs avec les fenêtres ouvertes ou encore son téléphone en consommation maximale et avec des applications qui puisent sur la batterie, le frigidaire qui surconsomme en hiver etc et plus on perd d’argent.

Il en est de même par exemple, quand on investit en bourse et que l’on paie des frais sur versement ou retrait. Moins on achète et vend régulièrement, moins on gaspille d’argent tout comme d’acheter à la limite maximale du premier plafond au lieu du début de celui ci et ceci pour chaque niveau de plafonds car les frais sont dégressifs.

Privilégier la qualité à la quantité ou la remise. Même d’occasion, il faut savoir choisir la qualité. La fameuse expression « le pas cher coûte très cher » porte bien son nom.

Des meubles, des chaussures, un ordinateur ou de la nourriture de qualité à un prix plus cher permettent aussi une meilleure longévité et moins de dépenses pour réparer ou soigner.

Veiller à l’entretien de son habitat, ses appareils, son argent, sa vie etc..

Les personnes riches savent prendre soin de leur voiture (comme avec le pré contrôle technique gratuit de Renault qui évite d’avoir à payer lors du contrôle technique), leurs outils, patrimoine et santé. Elles ne laissent pas s’aggraver les choses et agissent de suite. Ce qui signifie que l’on attend pas d’avoir la tuile cassée pour agir mais au contraire, on anticipe pour avoir l’esprit serein. Savoir s’entourer d’un bon mécanicien, souscrire à une assurance contre les accidents de la vie, payer une bonne mutuelle santé, mettre du bon double vitrage ne sont que quelques exemples.

Supprimer les abonnements inutiles comme à NETFLIX, à des revues sans intérêts, à des forfaits qui coûtent cher par rapport au temps utilisé comme dans une salle de sport si non régulier.

Comparer le coût avec la valeur d’utilisation.

Il y a beaucoup de choses que l’on achète une fois sans que pour autant on ne l’utilise souvent comme un DVD, un vêtement, un objet décoratif en plus, un appareil de sport ou encore une piscine…

Soit on décide de vraiment s’en servir souvent et alors, on achète si on estime que sa valeur d’utilisation en vaut vraiment le coût payé. Soit on n’achète pas ou on revend ou donne cela à quelqu’un qui peut en faire un meilleur usage.

– Il ne faut jamais oublier ce principe de temporisation car en réalité, beaucoup de dépenses qui paraissent indispensables ne le sont pas.

On peut vouloir s’acheter une piscine et finalement se rendre compte qu’un bon bain ou bonne douche quand il fait chaud remplace aisément cela et rien empêche de bouger sans avoir besoin d’appareils etc… Temporiser permet de repousser l’acte d’achat d’une semaine ou un mois. Si on se rend compte qu’on n’a pas forcément cette pensée à l’esprit régulièrement (même une voiture en ville) c’est que ce n’est pas indispensable.

La location est un bon moyen d’économiser. Quand par exemple, on part en vacances la location de voiture s’impose et le reste du temps en habitant en ville, les transports en communs remplacent aisément la voiture. Louer aussi un camion de déménagement par exemple et faire soi même, permet d’éviter de passer par des sociétés qui facturent plus chers avec le coût de la main d’oeuvre.

La négociation est un principe fondamental de richesse.

Il ne sert à rien de négocier sa baguette de pain chez le boulanger mais en revanche, pour une chose qui a de la valeur en termes de coût comme une voiture, une maison, un voyage en avion ou une prestation de services comme pour des photos de mariage… En effet, plus les prix sont élevés et plus en général, les marges le sont aussi ainsi que le potentiel pour acheter moins cher.

– Le rapprochement domicile travail et la taille de celui ci et des pièces à une incidence importante sur le coût des charges variables.

Habiter trop loin de son travail implique des coûts de transports plus importants sans compter ceux de la vie quotidienne (magasins trop loin…) et des pièces avec une surface trop grande demandent plus de chauffage et d’entretien. Une surface de maison maximum de 100 m2 et des pièces grandes de 20m2 maximum suffit amplement.

Ce qu’il ne faut pas oublier de retenir de tout cela, c’est que penser à économiser doit toujours se faire en veillant à respecter ce principe de l’abondance. À savoir, que s’il me manque de l’argent ou des moyens pour appliquer tout d’un coup, je peux agir en faisant une chose puis une autre et encore une pour finir de les combiner aussi entre elles…

C’est cela qui aide à se détacher des fausses économies qui ruinent ses espoirs, minent sa vie et maintiennent dans la pauvreté pour adopter de vrai principes avec son argent afin d’étendre cela dans la génération d’une aisance illimitée.

 

Ce contenu a été publié dans Argent et liberté, Economiser, Gagner argent, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire