Etre plus fort que le travail

Aujourd’hui, il est remarquable de voir que beaucoup d’entreprises ou de formes d’entreprises existent surtout de manière pyramidale.

C’est à dire non pas forcément pour faire gagner de l’argent à cette entreprise et dans celle ci mais au contraire pour préserver ceux qui sont en haut.

C’est par exemple le cas d’un superviseur qui va vouloir préserver sa position coûte que coûte au sein d’une sarl et même si ses décisions font couler la boite.

Cela peut être le cas aussi d’un patron d’entreprise qui va être salarié dans une société anonyme et dont la stratégie sera de mettre en dessous de lui que des gens sans danger pour garder sa place.

Cela existe également en politique ou un président va couper la tête de son premier ministre et mettre le chambard dans les casquettes des autres ministres, cela toujours pour rester au dessus.

Pourtant comme le disait Wallace Wattles dans son livre La science de l’enrichissement, « méfiez vous de vouloir être en position d’autorité sur les autres, devenir un maître, d’être considéré comme celui qui est au dessus du troupeau, d’impressionner les autres pour les dominer. Car l’esprit qui recherche à maîtriser les autres est un esprit compétitif, or l’esprit compétitif n’est pas créateur. »

Mais bien sur, si cela est une pratique plus que courante dans notre monde quotidien cela n’a bien sure aucune utilité si ce n’est de préserver sa faiblesse.

D’ailleurs, il est aisé de remarquer aussi à quel point quand un salarié va prendre un grade alors il peut tout faire pour descendre ceux d’en dessous. C’est tellement facile de pratiquer la politique de l’échafaud.

Quel est l’intérêt ?

Aucun, si seulement tous ces gens sont animés par un sentiment de manque et même avec un cdi, ils se disent que si la boite est en danger cela n’est pas mon problème et je serais le dernier à sauter.

Alors c’est la raison pour laquelle vous devez vous sentir plus fort que le travail et jamais celui ci ni la corruption ou les basses manoeuvres en coulisse ne doivent vous atteindre et vous rabaisser. Car vous êtes plus fort que cela.

Peu importe le nombre d’essais que vous faîtes, le nombre d’épreuves que vous avez traversées et le nombre d’entreprises dans lesquelles vous allez travailler..

Si l’entreprise veut gagner alors elle se doit de vous faire gagner et pour y arriver c’est à vous de le faire.

Les perdants sont ceux qui font tout pour à la fois faire couler la boite et en montant en grade. Un milliers d’euros de perdus, c’est autant de moussage en plus.

Il n’y a rien de plus pitoyable évidemment mais si vous avez conscience de cela, rien ne doit vous atteindre.

C’est comme un vent violent qui souffle au visage ou une personne qui vous crache dessus et cela ne fait ni chaud ni froid…

Si vous avez conscience des difficultés de l’entreprise cela ne vient pas que des employés mais aussi de la forme de l’entreprise.

C’est à dire que beaucoup existent alors qu’elles sont un non sens même. Elles proposent des tas de produits à vendre alors qu’elles ont beaucoup moins de clients et que les marges ne sont pas suffisantes. Il faut prendre conscience de cela.

Si des gens s’enferrent dans des activités inutiles et nuisibles, laissez les faire et pas la peine non plus de chercher à y faire carrière car les crédits ont leur limite qui sont celles des hommes et du poids salarial.

S’il vous plaît, apprenez à être plus fort que le travail et alors toutes vos actions ou vos décisions vont changer et elles seront basées sur ce principe de l’abondance perpétuelle.

Ce contenu a été publié dans Plan du site, Travail, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.