Etre reconnaissant

La reconnaissance est intimement liée à cet esprit de gratitude.

Si vous admettez ce que vous avez déjà fait par le passé, ce qui s’est déjà passé dans votre vie jusqu’à aujourd’hui, ce qui se passe et ce qui va se passer et que vous l’acceptez alors vous êtes déjà différent de beaucoup de personnes.

La nature humaine à souvent tendance à amplifier certains éléments et à en objecter d’autres:

– Admettons que d’un côté, vous êtes content de vous parce que vous venez de trouver un travail alors vous allez amplifier cela en vous disant que c’est le seul travail qui compte pour vous et que de ce faite, il n’est pas utile d’en changer.

– D’un autre côté, vous allez objecter aussi le faite que sur terre il existe beaucoup d’autres emplois possibles et que donc, il suffit de regarder sur des sites de recherche de postes pour vous le confirmer.

En quelque sorte, vous serez reconnaissant d’avoir trouver un travail mais pas suffisamment pour vous dire, qu’en réalité vous pouvez en trouver beaucoup d’autres encore.

Vous éprouvez donc de la gratitude pour le manque et non pour celui de l’abondance.

Une personne qui sait être reconnaissante admet tout de sa vie, ce qu’elle a fait jusqu’à aujourd’hui, ce qu’elle fait à l’instant et ce qu’elle va faire demain.

Que cela soit positif ou négatif, elle estime qu’elle doit approuver ce qui s’est passé dans son existence jusqu’au jour d’aujourd’hui si elle veut changer certains aspects qu’elle n’apprécie pas et en approfondir d’autres encore davantage.

Elle reconnaît aussi, que le manque et l’abondance ne font qu’un et ne sont pas la face ou le revers d’une seule pièce mais la pièce elle même.

Grâce à cela, elle avance en ayant conscience qu’il y a des aléas et que tout n’est pas prévisible mais avec la certitude qu’elle peut gérer cela en ayant le désir et la volonté de ne rien nier.

La personne qui manque de gratitude est comme un homme mais avec deux visages.

Elle ne peut pas avancer concrètement car elle nie certains aspects de son vécu et sa réalité présente, si bien qu’elle continue de nager à droite ou à gauche mais sans jamais réussir à avancer véritablement en ligne droite.

Si elle veut par exemple arrêter de fumer, elle va estimer que cela peut lui être positif au niveau de sa santé mais en revanche elle va refuser de considérer réellement son état de santé actuel et ce qui l’a amené à ce qu’elle est devenue.

Donc elle va se dire que si elle n’aime pas ce qu’elle est, cela ne vient pas de la cigarette mais peut être de son destin..

La façon la plus simple de produire des résultats est tout bonnement d’arrêter de se mentir à soi même, de regarder le portrait dans son ensemble et le paysage dans son intégralité.

Peut être que si la maladie vous touche aujourd’hui ou que votre situation financière est mauvaise, cela vient des choix que vous avez pu faire avant et qui ne font pas partie des meilleurs.

Ne les pleurez pas mais ne soyez pas non plus laxistes envers eux.

Considérez les tels qu’ils sont.

Il ne s’agit pas de porter des jugements de valeurs mais seulement d’avoir un regard sur eux comme pour jauger de leurs niveau de bienfaits.

Si vous les considérez comme bon, cela n’a rien avoir avec eux mais plutôt avec l’état d’esprit et de santé dans lequel vous êtes.

Peut être, que vous avez pu travailler aussi par exemple à un endroit et que vous n’y êtes pas resté pour certaines raisons.

Vous pouvez vous en vouloir et cela n’arrangera rien en définitive ou alors, vous pouvez en tirer des leçons…

Les choix qui ont été fait peuvent provenir, de mauvaises décisions ou actions que vous avez pu prendre ou faire par le passé ou qui ont été prises aussi par d’autres car ils n’éprouvaient pas assez de gratitude et ils ne pouvaient pas, être au même niveau de câblage ou d’avancement que vous.

Tirez en la leçon et comprenez que le manque de gratitude de la part des autres peut amener à vous engager, vers des chemins bien meilleurs et en laissant les choix des autres les guider également pour eux même.

Soyez reconnaissants de vos échecs et de vos réussites, appuyez sur le bon curseur et mettez un frein sur le mauvais ou balayer le carrément.

Car vous savez maintenant et tout ce que vous souhaitez, c’est de savoir encore que vous le savez et que vous pouvez toujours commencer par apprendre à être le maître de vos décisions ou de votre destin.

Le livre, L’importance d’être reconnaissant peut vous y aider.

Lisez le et soyez en reconnaissant de l’avoir lu ou pas.

Ce contenu a été publié dans Accomplissement, Développement personnel, Plan du site, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.