Extrait de Peter Drucker sur le leader

On peut définir un leader comme un individu que les gens sont prêts à suivre.

Certains sont des penseurs, d’autres des prophètes. Les deux rôles sont importants et nécessaires. Mais sans “ suiveurs ”, il n’y aurait pas de leaders.

Un leader efficace n’est pas nécessairement quelqu’un qu’on aime ou qu’on admire. C’est une personne qui entraîne les gens à faire ce qu’il faut faire. La popularité n’est pas synonyme de leadership:

¨ Le leadership n’est pas un rang, un privilège, un titre ou une source de revenus. C’est une responsabilité.¨

Les leaders efficaces n’ont pas commencé par se demander “ Qu’est-ce que je veux? ”. Ils se sont d’abord demandé “ Que faut-il faire? ”. Pour finalement se dire : “ Qu’est-ce que je peux ou devrais faire pour changer les choses? ”.

Ils se demandent continuellement  “Quels sont les buts et la mission de l’organisation ? Qu’est-ce qui constitue un rendement et des résultats dans cette organisation ? ”.

Ils sont extrêmement tolérants envers la diversité des gens et ne demandent pas qu’on les copie. Il leur arrive rarement de se demander “ Est-ce que j’aime cette personne ou non? ”.

Mais ils sont d’une exigence rigoureuse et totale envers le rendement, les standards, les résultats et les comportements d’une personne.¨ Ils n’ont pas peur de la puissance de leurs collaborateurs. Au contraire, ils s’en réjouissent.¨

D’une façon ou d’une autre, ils se soumettent au “ test du miroir ”; ils s’assurent que la personne qu’ils ont vu dans le miroir le matin était le genre de personne qu’ils voulaient être, qui méritait leur respect et dans laquelle ils avaient confiance.

Ce contenu a été publié dans Leadership, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.