Faire le vide

Pour pouvoir réussir à réaliser ses objectifs au quotidien, il est important de faire le vide et de s’extraire au maximum du monde environnant du moins le temps de réaliser ce que l’on veut.

Cela n’est pas forcément facile au vu du nombre des sollicitations présentes qui existent et qui peuvent vous détourner de votre projet initial.

D’où la nécessité de prendre l’habitude constante de développer certaines règles comme, de ne pas aller sur un réseau social avant d’avoir réellement fait ce que l’on souhaite ou encore se déconnecter de son téléphone portable…

La méditation ne serait ce que 15 minutes avant de débuter quelque chose ou de commencer sa journée aide aussi beaucoup à cela ainsi que de se nourrir d’aliments énergie essentiellement de légumes et de fruits…

Ce qui différencie souvent les personnes qui réussissent des autres, c’est leur capacité d’attention sur une période plus ou moins longue en fonction de l’activité et sans se laisser aussi distraire par autre chose.

Imaginons que vous fassiez de la location meublée et que vous ne soyez pas vigilant alors vous allez déclarer sur votre avis d’imposition comme des revenus fonciers alors qu’il s’agit en faite, d’une autre déclaration complémentaire en revenus industriels et commerciaux avec une inscription préalable au régime de greffe du tribunal de commerce du lieu ou se situe votre bien.

C’est ce que l’on appelle être négligent car vous passez à côté d’une meilleure opportunité rien qu’à cause de cela.

Par conséquent, au lieu d’être soumis à une déduction fiscale de 50% de vos revenus locatifs vous n’y êtes qu’à 30% car considéré comme de la location non meublée.

Il y a aussi le faite de déclarer par exemple sans les provisions de charge en non meublé ou avec en meublé..

Les gens qui ont du succès et de la réussite constante font attention aux détails et ne négligent pas tous ce qui peut accélérer leur résultat.

Pour ne pas passer à côté d’une opportunité intéressante ou ne pas en bénéficier totalement comme le dit Robert Kiyosaki dans son livre Père riche père pauvre, il ne faut pas vouloir d’une vie équilibrée mais vivre plutôt en étant concentré.

Cela ne signifie pas de mobiliser de façon très importante son cerveau sur quelque chose sinon cela devient très vite épuisant mais au contraire, savoir suffisamment le déconnecter du fortuit et de l’arbitraire afin de choisir volontairement et de manière consciente à quoi l’on s’intéresse et ou l’on consacre aussi véritablement son temps et son énergie.

A vous de le faire dès maintenant.

Ce contenu a été publié dans Efficacité, Motivation, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.