Investir en bourse

Pour optimiser son enrichissement personnel, il ne faut pas se contenter que d’un seul type de levier.

En réalité, pour bien réussir à investir en bourse il faut savoir procéder de la même façon qu’avec l’immobilier c’est à dire d’utiliser des stratégies de long terme.

Comme cela a déjà été cité dans cet article réduire la fiscalité en illustrant l’importance du PEA ou dans les intérêts composés pour expliquer pourquoi une société décide de faire appel à des investisseurs, il s’avère donc beaucoup plus simple ensuite de sélectionner les meilleurs rendements mais aussi les meilleures entreprises.

C’est à dire celles qui contribuent à générer de la valeur pour le grand nombre et qui sont ce que l’on appelle les aristocrates dividendes.

Toutes bien sur ne peuvent pas y prétendre et il faut répondre pour cela à 3 critères bien précis basés sur des actions européennes pour cet exemple :

  • Le premier est de disposer de plus de 3 milliards en cotation boursière.
  • Le deuxième c’est d’avoir plus de 5 millions en volume de transactions journalier.
  • Le troisième d’avoir un dividende en augmentation chaque année depuis au moins 10 années consécutives.

Parmi cela l’on retrouve des grands noms français tel que Dior, Eiffage, Loreal, Lagardère, Accor, Sanofi, Peugeot, Axa, Bnp Paribas,Valeo, Vinci etc et qui font partis des 350 sociétés européennes comprises dans le Standard and Poor.

Le but n’est pas de spéculer sur du court terme, d’acheter et de revendre des actions mais de les conserver au maximum c’est à dire le plus longtemps possible.

Comme cela il n’y a pas besoin de suivre les cours au jour le jour mais grâce à l’augmentation annuelle du dividende, l’on profite de l’effet de levier chaque année et en fonction du prix d’achat de départ.

A tout moment aussi, l’on peut dégager une partie du montant généré à son profit en fonction de la fiscalité.

Il faut savoir aussi que ce type d’action est beaucoup moins volatile que les autres, augmente en moyenne chaque année et conserve une forte résistance même en temps de crise comme en 2008.

Elle a un dividende annuel qui ne diminue pas et peut augmenter d’une année sur l’autre.

Toutefois, il faut veiller à respecter un principe de base qui vaut qu’en règle générale il reste préférable d’acheter en octobre voire novembre et de revendre en mai voire fin avril c’est à dire quand la valeur de l’action est basse.

Comme le dit Warren Buffet : « Il faut savoir être avide quand les gens sont méfiants et méfiants quand les gens sont avides. »

Choisir aussi de bonnes plateformes comme Binck ou Bourse Direct pour réduire au maximum les commissions.

Connaître le principe de réinvestissement des dividendes à sa valeur à coût inférieur au montant de sa valeur..

Les aristocrates dividendes ne sont qu’une base de commencement pour mieux connaître le fonctionnement de la bourse ce qui ne signifie pas forcément choisir ce type d’actions car il y a d’autres critères. Cf Gagner en bourse.

Cela n’est pas réservée qu’à des grandes entreprises françaises mais aussi européennes ou mondiales par le biais d’un compte titre et à des activités en développement comme la production de batteries pour véhicule électrique ou de drones qui va prendre de l’essor grâce à la crise du pétrole et aux exigences sécuritaires…

Comme toute chose, la simplicité prévaut et il en est de même en ce qui concerne la bourse qui ne doit pas être un élément effrayant mais au contraire un vrai moteur de richesse.

Ce contenu a été publié dans Bourse, Générer argent, Investir, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.