La bienveillance

Si vous souhaitez améliorer votre bonheur et liberté, cela ne peut se faire sans cette volonté d’en faire autant pour les autres.

Selon la définition de Hutcheson, cela traduit une affection qui porte à désirer le bonheur de notre prochain.

Dans sa dimension plus universelle l’on peut parler aussi, de disposition généreuse à l’égard de l’humanité.

Donc, il est essentiel pour réussir à évoluer de penser à faire évoluer d’autres personnes et non pas que soi même.

Avec cet état d’esprit, l’harmonie entre dans votre vie et les actions que vous engagez découlent de cette nouvelle disposition.

Cela aide à mieux choisir et à décider librement.

Vous avez sans doute le sentiment parfois de procéder un peu au feeling, par exemple.

S’il s’agit de choisir un locataire, la solution ne semble pas évidente au premier abord.

Si alors en pensant de façon bienveillante, vous harmonisez l’esprit avec celui du bien universel, alors des indices amènent à trouver la bonne réponse.

Peut être, qu’une personne ayant seulement un cdd au lieu d’un cdi va vous inspirer davantage confiance.

Et surtout, en aidant l’autre sans être seulement égoïste ou altruiste vous allez participer à l’évolution de tous.

A chaque fois que vous entrez en relation avec une personne et que celle ci soit malveillante, neutre ou bienveillante en gardant cette vision du bien commun en ligne de mire, votre navire s’il tangue ou zigzague de temps à autre continue sa route quoiqu’il arrive.

Il espère aussi, que d’autre fasse le chemin à ses côtés ou devant car tout ce qu’il souhaite, c’est une amélioration collective perpétuelle.

Ce contenu a été publié dans Développement personnel, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.