Plus value boursière

Il existe essentiellement deux façons de générer des plus values boursières.

Soit en achetant une action et la conserver sur une durée assez longue et profiter de sa hausse au fil du temps.

Soit en achetant une action à son démarrage ou du faite d’un accroissement brutal de son chiffre d’affaires.

Le premier cas consiste à acheter des actions de valeur et qui bénéficient d’un historique solide. On peut citer par exemple, Coca Cola ou Colgate Palmolive…

Ou encore des actions de croissance comme celle d’Apple.

Le deuxième cas réside dans l’écoute de l’actualité. Car les gens chanceux savent en profiter et au milieu du fouillis d’informations, ils piochent et détectent ce qui vaut le coup.

Quand la fdj est rentrée en bourse, certains ont sauté sur l’occasion tout comme par exemple avec air bnb.

Concernant Uber, c’est un peu différent car il fallait creuser davantage. En effet, elle existe depuis Mai 2019 mais a véritablement explosé avec le confinement en faisant presque un fois 3.

Donc à tout moment, il est possible de s’enrichir et tirer son épingle du jeu et d’autant que le risque demeure faible dans un cas comme dans l’autre.

Au pire, les actions longues durées qui valent le coup baissent un peu et remontent ensuite.

Celles de court terme flambent au départ par la quantité d’acheteurs importants puis retrouvent ensuite, leurs vrai prix du marché quelque temps plus tard.

Mettre une limite de prix de vente peut s’avérer également une option payante tout comme revendre sans trop tarder.

Au milieu du brouillard se cache souvent de belles étoiles qui n’attendent que vous pour les attraper.

Ne tardez pas et tentez aussi votre chance.

Ce contenu a été publié dans Bourse, Efficacité, Générer argent, Investir, Plan du site. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.