Pratiquer l’élimination

Si vous n’arrivez pas à atteindre vos différents objectifs dans la vie, celà ne vient pas forcément d’un manque de motivation ni de savoir faire mais bien plutôt car vous ne savez pas éliminer des choses.

En réalité, beaucoup de gens sont coincés dans une vie insatisfaisante du faite qu’ils se laissent beaucoup trop aller dans des routines inefficaces et ils tombent dedans précisément parce que le quotidien, notre culture ou habitudes favorisent ce chemin là.

Afin d’y remédier et pour s’engager dans d’autres voies plus habilitantes, il faut déjà vouloir reprendre le contrôle et développer un brin d’esprit rebelle.

Savoir s’interroger passe déjà par des questions qui favorisent une démarche proactive. Se demander si telle ou telle action nous avance ou éloigne de ses objectifs n’est pas suffisant, du faite que beaucoup de gens n’ont pas d’objectifs et préfèrent naviguer à vue au lieu de se munir d’une carte directionnelle.

Afin de résoudre cet aspect, ce que l’on peut analyser c’est ce que l’on utilise aussi ou consomme régulièrement du reste comme par exemple:

  • Combien de chaines YouTube, je consulte régulièrement?
  • Combien d’applications, j’utilise régulièrement?
  • Combien d’émissions de Tv ou séries, je visionne régulièrement?
  • Combien d’actions en bourse, je suis régulièrement?
  • Combien de catégories de biens immobiliers, je cherche régulièrement?
  • Combien de types de paris sportifs, je mise régulièrement?

Vous comprenez le principe…

Il ne sert à rien de s’eparpiller et au contraire, la vraie richesse réside dans la focalisation.

En epurant un maximum de choses, vous développez davantage cette capacité à se concentrer sur la qualité. Bien entendu, rien empêche de modifier ses plans en cours de route mais toujours avec ce souhait et cette ambition parcimonieuse de trouver ce qui est important.

Identifier l’essentiel du superflu aide à se créer des nuances qui facilitent le non retour en arrière et plutôt que d’agir comme une poule avec plusieurs têtes, vous développez le bon focus sur ce qui compte vraiment.

Pour reprendre les questions au dessus, voici les réponses que l’on peut y apporter:

  • Au niveau des chaînes YouTube, je décide de ne conserver que celles que je visionne au moins une fois par semaine et ayant une utilité concrète et me désabonne de toutes les autres.
  • Au niveau des applications du téléphone, je ne garde que celles qui me servent au quotidien ou peuvent avoir un usage pratique dans celui ci. Dans le premier cas, je garde celle de ma banque ou de bourse afin de suivre mes comptes ou placer de l’argent régulièrement. Dans l’autre, je conserve une appli comme celle de Doctolib qui me permet de trouver des médecins ou spécialistes dans tous les domaines pour répondre à mes besoins tout en bénéficiant au maximum des tarifs conventionnés. Je mets les autres à la poubelle.
  • Si je décide de visionner la tv, je dois prendre conscience que les images saccadées du tube cathodique ont pour effet, de faire courir mon esprit et peuvent annihiler sérieusement mon degré d’attention. Je dois donc prendre soin de sélectionner les programmes ou émissions avec le désir de ne pas tomber dans le piège de l’accoutumance qui créer netflix et des accrocs aux séries et à la télévision voyeuriste.
  • Lorsque je remplis mon portefeuille d’actions pour établir un premier tri et ensuite ranger celles qui vont aller en favoris pour une meilleure distinction plus affinée, je dois au préalable savoir sur quelles critères, je choisis telles ou telles actions comme celles qui versent un dividende, avec un niveau de Per raisonnable, un niveau de capitalisation important, un montant de résultat net après impôts conséquent, une évolution croissante de ses bénéfices sur 5 ou 10 ans, un secteur d’activité concurrentiel etc… Je dois faire le tri et arrêter de croire que toutes actions est bonne à garder.
  • Dans sa conquête de biens immobiliers, je conseille de choisir 1 ou 2 types de bien comme le studio et T2, sur une ville ou un arrondissement précis et mettre en place des alertes régulières à l’aide d’un maximum de sites qui référencent cette recherche ciblée.
  • Un bon parieur sportif va à l’essentiel. Il sait ce qui marche ou pas. Au lieu d’aller dans la section paris quotidiens, il se rend directement dans ce qui fonctionne sur du long terme comme de parier toujours le même montant sur la même équipe de football et jusqu’à ce qu’elle soit sacrée championne, souvent même avant la fin de la compétition et s’arrête ensuite. Ou encore, il va engager une grosse somme sur un vainqueur d’un tournois comme avec Nadal à Roland Garros et ensuite récupérer le maximum de cet argent placé et gagné.

………………………………………….

Si vous comprenez qu’en faisant de la place pour ce qui en vaut vraiment la peine, vous arrivez à consacrer plus de temps, d’efforts et d’argent à ce qui a de l’importance, c’est votre vie et les résultats qui en découlent qui vont changer en mieux.

On s’étonne souvent d’émettre le constat, qu’il s’agit toujours des mêmes individus qui obtiennent des réussites en nombre et sans s’interroger sur les fondements principaux de celles ci.

Sachez qu’ils ne sont pas plus intelligents ou habiles que vous mais qu’ils arrivent à obtenir un niveau d’exigence quotidien, plus élevé que les autres par les choix qu’ils font mais surtout, par ceux qu’ils ne font pas ou qu’ils arrêtent de suivre.

Soyez un leader et non un suiveur et pour guider les autres alors commencez par mieux, vous guider vous même.

Ce contenu a été publié dans Accomplissement, Bourse, Développement personnel, Efficacité, Générer argent, Immobilier, Investir, Leadership, Organisation, Plan du site, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.