Principes de vie simple

Plusieurs principes de vie peuvent être mis en place au quotidien ou de façon régulière et qui vont faire une différence significative.

Entre une habitude impactante et une autre, il existe parfois une mince frontière. Celle ci se caractérise principalement par le faite, qu’elle va simplifier ou complexifier votre vie.

Un exemple d’un principe qui simplifie peut se trouver dans l’utilisation d’un blender. Même sans grandes compétences en cuisine, on peut profiter de nombreux fruits et légumes très facilement et rapidement.

Un exemple d’un principe qui complexifie sa vie peut résider dans la consommation de la cigarette ou du café. Cela demande de devoir couper souvent dans sa journée, disposer de monnaies pour tirer à la machine ou encore, devoir respirer de l’air impure ou ingérer du liquide acidifiant et varier avec des pics euphoriques ou apathiques, tendus ou aplatis sans compter le rajout du sucre qui encourage la voie du pré diabétique.

La bonne question à se poser consiste donc à savoir en permanence si le choix que l’on fait, simpifie ou rend plus compliqué son quotidien.

Manger en excès, boire de l’alcool, rester inactif, dépenser à outrance, blablater sans raison, se remplir de mauvaises nouvelles, ne jamais dire non ou encore chercher à rester dans la norme n’entrent pas dans cette voie simple.

Voici maintenant quelques actions à débuter ou implémenter pour profiter d’un effet cumulé.

▪ Dormir à même le sol sur un bon matelat repose mieux qu’avec un sommier et lit. Moins de maintenance aussi pour nettoyer, dégager de l’espace ou déménager.

▪ Espacer ses repas d’au moins 8 heures comme à 10h et 18h ou 12h et 20h pour apprécier davantage la complète digestion et bonne sensation de faim. Moins de prise de tête pour savoir si l’on mange ou pas et si c’est l’heure pour se mettre à table ou non.

▪ Se coucher quand on en a réellement besoin. Les gens confondent souvent la fatigue et la récupération. Beaucoup d’entre eux sont fatigués de ne pas savoir récupérer car ils stockent trop d’énergie mal utilisée.

▪ Méditer régulièrement. Il ne faut pas arrêter de répéter les nombreux bienfaits de ceci et notamment celui de pouvoir calmer son esprit pour mieux appréhender les situations quotidiennes en canalisant ses émotions.

▪ Utiliser davantage son corps que le matériel pour soutenir celui ci. Le confort moderne a aussi son revers de la médaille. Il reste aisé de prendre sa voiture pour se déplacer ou monter dans l’ascenseur pour gravir un étage. Rapidité ne rime pas toujours avec longévité.

▪ Stopper l’inertie du corps afin de réduire sa consommation et se régénérer plus vite. Toutes les graisses que l’on accumule sont autant de nouvelles pierres pour sa tombe. Plus on se sent léger dans le sens de l’aisance naturelle et plus la vitalité s’accroît.

▪ Arrêter d’écouter les études scientifiques qui pour la plupart se financent grâce aux lobbys industriels mais tendre l’oreille auprès des vrais gens qui expérimentent eux, une meilleure réalité.

▪ Ne plus déléguer la responsabilité de son existence aux autres mais commencer réellement à décider quoi faire et comment y parvenir.

Ce ne sont que quelques moyens pour éviter d’aggraver ce qui semble déjà dur à appréhender quand, avec un peu de pratique on arrive à obtenir une vie bien meilleure.

Ce contenu a été publié dans Accomplissement, Développement personnel, Energie, Plan du site, Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.