Tout déléguer

Lorsque j’ai choisi d’investir dans l’immobilier, ma stratégie a été de tout déléguer au maximum.

La raison vient que je ne souhaitai pas m’embarrasser avec de la gestion et que je n’aime pas cela.

Dans la vie, ce qui compte avant tout va résider dans le faite de savoir se servir de ses qualités au lieu de chercher à tout prix à vouloir compenser ses défauts.

La gestion, le bricolage ou l’administratif me sont totalement étrangers et me rebute même au plus haut point de pouvoir en devenir phobique.

En revanche la science du besoin, la stratégie ou l’intuition interpersonnelle me correspond beaucoup mieux.

Si l’on me demande par exemple de savoir ce que veut une personne, ce qu’elle ressent et quel moyen mettre en place pour l’aider en fonction de qui elle est, je peux la conseiller tout comme je saurai écouter quelqu’un qui a des choses à m’apprendre.

En sachant que je suis aussi très peu visuel et beaucoup plus auditif, je préfère laisser un GPS me guider au lieu de regarder sur une carte routière.

En réalité, on dispose tous de points forts et points faibles et qu’il faut savoir identifier pour miser sur ce que l’on sait le mieux faire et laisser le soin aux autres du reste.

Déléguer a été ma stratégie première quand j’ai commencé à acheter mon premier bien immobilier, c’est à dire un garage en 2013 puis 5 autres biens immobiliers que sont 4 studios et un T3 dont un studio revendu depuis comme arbitrage.

J’ai préféré rogner un peu sur la marge et en achetant des biens gérés ou mis en gestion ou louables en bail longue durée au lieu de vouloir chercher à tout contrôler.

En souhaitant me concentrer ensuite sur d’autres domaines de ma vie comme la santé, le développement personnel, la gestion de l’argent ou la bourse et toujours en misant sur mes points forts, j’ai pu apporter de la variété au chemin emprunté.

Acheter et vendre ne m’est pas familier tout comme de reconnaître un bon plat d’un mauvais. Il suffit que je place de l’argent sur une action au bon moment sur du long terme ou que je mange une salade mélangée avec avocat, noix, graines de chia et huile d’olive pour satisfaire à mes besoins.

Tracer sa route passe d’abord par creuser et délimiter des tranchées significatives et qui vont accélérer ou ralentir notre progression.

Selon que l’on connaisse de façon suffisante ou non ce qui nous distingue des autres, on peut alors partir à la dérive et finir par se perdre dans le gris du brouillard ou au contraire, identifier les coups de klaxons qui nous appellent et guident vers la bonne direction.

Quand on décide de laisser de l’espace à ce que l’on sait et aime faire, il y a beaucoup plus d’opportunités et de portes qui s’ouvrent à nous et l’on ne souhaite plus forcément s’arrêter à un domaine spécifique.

Pour cette raison, l’identification de nos meilleurs caractéristiques par le temps passés dans leurs mises en pratique permettent une meilleur compréhension de soi et du monde qui nous entoure car cela donne le sentiment de vivre en harmonie avec lui.

Ce contenu a été publié dans Argent et liberté, Développement personnel, Efficacité, Gagner argent, Générer argent, Investir, Organisation, Plan du site, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.