Vaincre la boulimie

Voici une réponse à un forum Facebook d’une personne souffrant de boulimie et anorexie en espérant que chacun peut y trouver une aide dans un domaine de sa vie:

« Je ne sais pas si je peux te donner un conseil. Il y a Anthony Robbins un auteur conférencier américain que tu connais peut être et qui explique que pour surmonter une addiction telle qu’elle soit, on peut utiliser le principe plaisir contre douleur. Par exemple, pour ton problème de boulimie tu te forces à trop manger jusqu’à vomir et ensuite pour compenser, tu agis à l’inverse en ne mangeant rien et tu penses que cela va s’améliorer mais en faite, dans les deux cas tu créer de la douleur, tu comprends. Donc si tu veux arrêter une bonne fois pour toute ce problème de boulimie, tu dois créer une distorsion entre le faite de manger beaucoup qui te donnes une illusion de plaisir avec ce que tu manges. Je ne penses pas que tu manges des choses que tu n’aimes pas donc tu manges beaucoup, cela créer une sensation de plaisir car c’est pas mauvais sauf que comme c’est en excès, ensuite cela te fais souffrir et tu reproduis le même schéma soit en mangeant en excès des choses que tu aimes ou en te privant de manger qui te fais aussi souffrir. Essaies de manger en excès des aliments que tu n’aimes pas, moi par exemple je n’aime pas les betteraves, le hareng, la viande rouge.. Si je mange beaucoup de cela, je vais être dégoûté donc je n’aimerai plus manger en excès des aliments de surcroît, quand je n’aime pas cela. Ensuite, tu dois trouver un substitut car si tu ne fais qu’anihiler la source de la douleur mais que tu ne remplaces pas cela par un plaisir, cela ne peut fonctionner. Une fois que tu as dissociés manger trop avec qualité de ce que tu manges, cherches des aliments qui te font du bien. Il ne faut pas écouter les nutritionnistes qui te disent qu’il faut manger un peu de tout.. Tu dois manger des aliments alcanisants pour le corps, ce sont les fruits, les légumes, les légumineuses, les céréales, les graines et les plantes…. Bien manger ne rime pas avec saveur mais avec légèreté, une fois que tu as mangés tu dois te sentir légère et revigorée et non lourde et fatiguée. Sers toi de cela, je te souhaite plein de courage et tu ne peux que y arriver. »

Ce contenu a été publié dans Développement personnel, Energie, Plan du site, Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.