Louer des véhicules entre particuliers

Un business très intéressant concerne la location de voitures entre particuliers.

En effet contrairement à de l’immobilier classique, les prix ne sont pas corrélés avec celui de l’inflation et il n’y a pas non plus de frais de notaire et/ou d’agence à part si le véhicule a été acheté chez un concessionnaire.

L’avantage, c’est que vous pouvez commencer à louer dès 2 500€ d’achat du véhicule pour avoir du correct. S’il faut un peu de temps pour rentabiliser cela reste assez rapide même avec les frais de la plateforme de location.

Le point mort (seuil rentabilité en valeur×360/montant loyers) s’atteint soit par le nombre d’heures facturées ou le nombre de véhicules loués si tous ne sont pas achetés en crédit donc on peut vite augmenter ceci.

Vous pouvez louer votre voiture personnelle et en acquérir une autre spécialement dédiée à cette activité. De plus, rien empêche de l’acquérir à crédit bien sûr ou de patienter un peu avec les loyers du premier pour partir sur les suivants.

Les rentabilités peuvent atteindre plus de 20% net.

Si c’est un peu chronophage mais vous pouvez automatiser comme grâce à OUICAR, votre véhicule (voiture, van, camionnette..) ne constitue désormais plus vraiment un passif mais un actif financier tangible au même titre que de l’immobilier locatif, du revenu boursier et vous rentrez dans la case investisseur ce qui apporte des avantages non négligeables.

En ce qui me concerne, ma ville reste bien desservie en transports en commun ainsi je peux me permettre de louer un jour voire une semaine entière.

La liberté financière n’attend pas le nombre des années mais le moment où vous prenez des décisions et commencez à agir en fonction de celles ci.

Publié dans Argent et liberté, Générer argent, Investir, Plan du site | Laisser un commentaire

Comment être en bonne santé

Règles simples de santé
Publié dans Développement personnel, Plan du site, Santé | Laisser un commentaire

Techniques de richesse

Dans cet article, je vais citer quelques techniques de richesse et qui peuvent accélérer votre accès à la liberté financière:

  • Lorsque je dépense de l’argent, j’utilise généralement de l’espèce avec un montant fixe que je ne peux dépasser. Dans celui ci, je m’efforce aussi de garder la monnaie que je remets au bout d’un certain temps, sur un compte bancaire comme au Crédit Lyonnais.
  • Lorsque je mange, je peux utiliser en priorité des tickets restaurants pour faire des courses ou chèques vacances pour acheter dans des restaurants. Ce qui est bien également , c’est que certaines enseignes comme McDonald’s rendent la monnaie sur ces derniers donc vous pouvez prendre un menu à 16€ avec deux chèques de 10€ chacun et on vous rend 4€.
  • Lorsque l’on utilise les points de fidélité, on fait marcher le dividende à cash. J’ai calculé qu’en moyenne, rien qu’à McDonald’s et en prenant des salades midi et soir avec le cumul des chèques vacances et points fidélité, je peux manger pendant plus d’un mois et demi gratuitement. De plus, cela sert quand vous êtes en vacances au lieu de perdre 1h au restaurant, vous gagnez de l’argent et du temps. Ayez quelques enseignes fixes et cumulez les points pour vous enrichir.
  • Lorsque l’on achète en magasin, il ne faut pas hésiter à demander quelle remise obtenir en cas de paiement en espèce comme 5 à 10% en moyenne. Cela ne demande pas beaucoup de temps mais peut permettre de garder davantage d’argent pour soi.
  • Lorsque l’on décide de partir en vacances, il vaut mieux choisir les périodes creuses comme juin, septembre, octobre ou janvier plutôt que juillet, août, décembre, février et mars. Vous allez payer moins cher vos billets de trains ou avions, les chambres d’hôtel, restaurants etc.. De plus, de nombreuses destinations coûtent pas chères comme les pays d’Asie.
  • Lorsque l’on est amené à manger à l’extérieur comme dans le cadre de son travail, il vaut mieux apporter ses propres repas qu’acheter au restaurant, fast food ou à la boulangerie d’à côté.
  • Lorsque que l’on achète sur Internet, on est tenté de passer par les grands sites de e commerce comme Amazon ou Cdiscount plutôt que des sites de bonnes affaires comme Ventesprivees, Shorowmprivee ou Blackmarket… Même les sites d’occasion peuvent faire l’affaire pour certaines choses comme des meubles.
  • Lorsque l’on veut acquérir du matériel, on cherche souvent le dernier modèle comme pour un IPhone ou réfrigérateur etc.. Personnellement, je ne possède pas d’Iphone mais juste un Samsung Galaxy S7 (mon chiffre porte bonheur 😉) et je dispose d’un réfrigérateur que je loue et d’une petite taille car je mange un maximum frais. Ayez ce réflexe de savoir patienter avant de prendre le dernier modèle ou choisir de préférence la fin de série de celui d’avant ou en marque d’exposition.
  • Lorsque je pense à ce que j’arrive à conserver, je me dit que c’est en grande partie lié aux non dépendances. Je ne veux pas devenir accroc au sucre, à l’alcool (avec du sucre), à la cigarette, au café (avec du sucre), aux produits d’origine animale (viandes, fromages, bonbons), au shopping… Je me rends compte que les effets deviennent cumulatifs sur la durée et allient la santé et l’argent, deux sources essentielles de liberté. Je ne mange que deux fois par jour et parfois, qu’une seule et n’ai pas le sentiment de privation car je préfère écouter les besoins de mon corps. Je n’achète que ce dont j’ai besoin sans forcément me dire qu’il faut profiter des soldes car elles existent pour moi toute l’année..
  • Lorsque je veux me déplacer, il y a la solution de facilité de la voiture mais en sachant que là où je vis, je suis bien pourvu en moyen de transport plus économique voire écologique comme le bus et surtout, le tramway alors je privilégie ce dernier moyen de transport. Il a la circulation pour lui, évite les embouteillages et peut s’utiliser en illimité moyennant un forfait mensuel sur 11 mois remboursé au plus de 3/4 par mon employeur. Sur 40€/mois, cela me revient à seulement 5€. N’oubliez pas vos jambes, le vélo, roller ou la trotinette. En revanche, je ne veux pas faire l’apologie d’Elon Musk et de ses voitures électriques vue les batteries qui coûtent très chères et sont très polluantes pour l’environnement. J’ai du mal à comprendre les gens qui encensent un entrepreneur qui vend toujours plus de pollution et dit ensuite que la solution, c’est de changer de planète..
  • Ma technique de richesse préférée reste de comparer un produit ou service avec sa réelle utilisation. Si je n’aime pas m’encombrer, c’est que beaucoup d’achats ne servent qu’à combler le sentiment de vide, d’anxiété et d’incertitude des gens. Je ne dis pas que l’on doit se priver d’abondance mais celle ci doit rester raisonnée. On confond souvent la quantité avec la qualité. Je ne dispose pas de beaucoup de choses mais j’aime ce que j’achète comme mon blender à fruits et légumes.
  • Des dépenses servent à la maintenance de son esprit et corps quand celle ci peut simplement être évitée ou limitée. Alors les gens se gavent de crèmes, déodorants, parfums, mouchoirs, papiers toilettes, médicaments et somnifères etc quand ils peuvent supprimer ou réduire grandement toutes ces choses là. Avec une meilleure alimentation, inutile de se cremer le visage et corps d’anti rides et boutons. Avec une meilleure hygiène de vie dans l’ensemble, beaucoup de choses en vérité restent inutiles ou bien trop usitées. Sans doute qu’en mangeant moins de lait, fromage ou viande, vous n’aurez pas besoin de colorier vos cheveux pour cacher leur blancheur et vous tartiner le visage de produits chimiques. Vous irez moins chez le medecin si vous réduisez votre alimentation et mangez mieux. Vous irez moins à la pharmacie, si vous limitez tout ce qui acidifient votre corps. Vous irez moins chez le psy pour des troubles qui restent avant tout physiques et dont vous pouvez traiter vous même la cause..

J’ai partagé avec vous quelques techniques de richesse. Sachez que vous devez toujours voir celle ci de façon globale et non pas uniquement, en terme d’argent ou matériel.

Publié dans Argent et liberté, Développement personnel, Economiser, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

Le degré d’attention

Souvent lorsque l’on souhaite se concentrer sur quelque chose, on pense qu’il faut y apporter beaucoup d’énergie et de discipline au niveau mental.

Pourtant, quand on évalue les personnes qui rencontrent le plus de succès ou de chance dans leur vie comme le président des États-Unis Donald Trump, on se rend compte qu’il n’a pas besoin d’être beaucoup concentré.

Même si certains éléments peuvent y aider comme pratiquer du sport, manger léger ou des produits sains et naturels cela ne fait pas tout.

En effet, la réussite dépend beaucoup plus de votre degré d’attention et qui se porte sur ce qui compte vraiment et a de l’importance.

Si admettons, dans une journée on prend la mesure de toutes nos activités liées au contrôle de notre esprit, beaucoup d’entre elles se révèlent bien illusoires.

En réalité, l’attention est compartimentee ce qui signifie qu’au bout de 20 à 30 minutes, on a envie de passer à autre chose. Bien-sûr, certaines habitudes comme celle de la méditation ou visualisation aide à prolonger la durée d’attention ou la pirater mais globalement, ceci ne peut rester viable sur du long terme.

Si pour mon cas personnel, je n’aime pas spécialement regarder la tv, aller au cinéma ou jouer à des jeux vidéos, c’est que je sais que très vite, je vais me lasser et vouloir passer à autre chose. Même un super film ou livre, je vais parfois le visionner ou le lire en plusieurs fois ou alors j’accelere volontairement la vitesse de visionnage ou d’assimilation et pour ne retenir que les grandes lignes.

Je me souviens aussi qu’à l’école on me qualifiait souvent d’enfant distrait, désintéressé voire même nonchalant… Je n’avais rien contre les professeurs, je trouvais simplement terriblement long la façon d’apprendre de nouvelles connaissances et c’est pourquoi, on me taxait généralement comme étant désinvesti, non concerné ou insolent… J’ai même eu des professeurs qui disaient de moi que j’étais mystérieux 😆🤔.

En vérité, utiliser son esprit ne veut pas dire le vider de sa substance mais plutôt, devenir plus sélectif dans ses choix et options.

Il s’avère difficile dans un milieu professionnel de toujours switcher sur de nouvelles activités car le cadre s’avère parfois trop strict et restrictif. Rien empêche pour autant de rester créatif et appliquer le travail à sa façon et si l’on vous brime, vous pouvez toujours partir. Rien oblige à demeurer avec des gens qui veulent toujours plus s’enfoncer dans la règle de la monotonie appauvrissante.

Les hommes riches savent passer d’un sujet à un autre très facilement car ils développent une souplesse d’esprit qui leur permet de dégager l’essence même de chaque élément de focus.

Ils peuvent passer 30 minutes à lire, 30 minutes à chercher un bien immobilier, 30 minutes à trouver les bonnes actions en bourse, 30 minutes à nouer des partenariats, 30 minutes à visiter un bien, 30 minutes à se renforcer physiquement ou mentalement etc..

Ce qui permet de générer une différence significative sur du long terme car on développe des compétences transversales dans des domaines différents mais qui se lient les uns aux autres.

Donald Trump n’est pas devenu président des États-Unis par hasard. Avant cela, il a fondé des buildings dans des lieux ou endroits que personne ne voulait, il a créé des salles de jeux, investis dans la télé réalité, sortis des parfums à son nom, ouvert des golfs.. Il a aussi hérité de l’argent de son père qui a su trouver des façons de le transmettre à ses enfants en échappant au maximum, au poids fiscal. Tapez sur Internet « fortune Donald Trump » pour avoir plus d’informations.

Certains diront qu’il est né avec une cuillère d’argent dans la bourse. Ce que je dis, c’est qu’il a su voir dans chaque domaine ce qui compte le plus et laisser de côté le reste.

La clé de la richesse est celle ci, savoir se diversifier et tout en restant concentré sur les éléments importants, peu importe le domaine.

La vie ce n’est pas le dur labeur mais de bien savoir l’effectuer et de la bonne façon.

Publié dans Accomplissement, Argent et liberté, Business, Efficacité, Générer argent, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

Règles d’investisseur

Un investisseur pense et agit différemment et utilise des règles qui vont dans le sens de son mindset.

Voici quelques unes d’entre elles:

  • Il privilégie le crédit pour investir plutôt que pour sa résidence principale et a conscience que la baisse des taux d’intérêts entraîne un enchérissement du prix des biens par la demande plus importante ce qui incite davantage à rester à l’écart de la foule.
  • Un investisseur a conscience qu’il existe des cycles et secteurs différents. Par exemple, quand la bourse baisse, l’or augmente et inversement ou quand les taux d’intérêts augmentent, les prix de l’immobilier baissent et la consommation stagne… Il s’adapte donc à ceci en fonction des circonstances et reste souple dans ses décisions et la gestion de son argent.
  • La patience reste la vertu numéro un de l’investisseur. Il sait que le temps joue pour lui et préfère garder une vision long terme que d’effectuer des choix sur du court terme.
  • Distinguer les bonnes dépenses des mauvaises fait partie des prérequis de l’investisseur et il ne perd pas son temps avec des achats futiles ou hors de prix mais s’engage dans des actifs et dettes profitables.
  • Un investisseur n’attend pas que l’Etat fasse des efforts pour lui mais il préfère s’adapter aux décisions prises en fonction des intérêts communs et contraintes budgétaires.
  • La prise de risque rentre dans ses habitudes et il n’hésite pas à aller à contre courant et engager des fortes sommes quand le moment s’y prête pour accélérer le processus de richesse.
  • Se rendre prêt et à l’affût des opportunités l’invite à s’informer de l’actualité qui l’intéresse sans égard pour de l’information poubelle et il garde des sommes à sa disposition disponibles rapidement pour réagir aux bonnes occasions qui se présentent.
  • Conserver le calme et le sang froid permet ne pas réagir avec impulsivité sur un coup de tête mais de façon réfléchie et posée.

Toutes ces qualités ne demandent pas de grands sacrifices mais de savoir déterminer les meilleurs choix et les appliquer en conséquence.

Publié dans Argent et liberté, Investir, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

Réalisations

Si l’on se rappelle que l’on a qu’une seule existence sur terre, il faut savoir aussi réaliser ce que l’on souhaite sans regrets.

Je vais partager avec vous quelques unes de mes réalisations et d’autres que j’aspire à engager tant que je serai vivant.

L’immobilier a débuté pour moi en 2013 et aujourd’hui, je possède 6 biens immobiliers locatifs (9 en comptant les places de parking liées à 3 biens) dont 4 déjà payés et remboursés, un au 2/3 et un autre en cours. Je suis très loin des 40 ou 300 logements de certains investisseurs mais mon but consiste à prendre mon temps car comme dit la formule, tout arrive à point à qui sait attendre.

Investir en bourse a mis du temps et je regrette de ne pas l’avoir vraiment fait avant 2018 mais je dispose aujourd’hui, d’une somme d’environ 5 000€ mise sur un compte titres et vais continuer des placements de façon plus active. Mon ambition est de générer du revenu mensuel régulier grâce aux intérêts composés et ai conscience que cela ne se réalise pas du jour au lendemain.

Passer le permis semble être une formalité pour certaines personnes mais ce ne fut pas le cas pour moi. J’ai passé un test sur les fonctions cognitives et il en est ressortit que je suis à plus de 90% de type auditif. Bien sure, les yeux permettent de percevoir et retenir en premier les informations mais si votre canal principal est le mode auditif ou kinesthésique et que l’on vous dit une chose ou de faire cette chose, votre mode de perception principal prend le dessus ce qui objecte les informations qui viennent des autres canaux. Heureusement, j’ai réussi cet examen et je sais que le plus important n’est pas uniquement sa propre conduite mais de savoir s’adapter en permanence à celle des autres et effectuer de bons choix pour assurer la sécurité de tous.

J’ai pris également pour la première fois l’avion et j’avoue qu’au départ, je n’étais pas très rassuré mais je crois que les stewarts très compétents ont permis que le voyage se réalise dans le plus grand confort. Cela dit, je ne vais pas prendre de compagnie aérienne méconnue et j’ai conscience que l’avion reste l’un des modes de transport pour voyager hyper sécurisé où les échelles de contrôles restent nombreuses. En revanche, je ne m’aventurerai pas à prendre l’hélicoptère sous aucun pretexte même si je gagnais des millions d’euros car cela ne me semble pas un mode de déplacement très fiable, tout comme les deux roues.

Je pense avoir acquis un certain nombre de connaissances et compétences qui vont je l’espère, m’être profitable dans le temps et durer le plus possible. Beaucoup de savoirs me restent inconnus mais j’ai appris à développer une forme de radar pour ce qui me semble essentiel ou non comme se soigner sans médicaments, mieux respirer, se reposer d’une meilleure façon ou garder un self contrôle en toutes circonstances..

Tous ces éléments me paraissent bien plus importants que de savoir si Erika a dit oui à Michael dans Mariage à l’aveugle ou si tel joueur de foot est transféré dans tel club de tel championnat.. En vérité, rien de moi l’idée de ne pas se réjouir du bonheur et de la vie des autres, c’est juste qu’au regard d’une vision plus globale, je n’arrive pas tellement à accorder beaucoup d’intérêt à des choses non dignes de grande évolution plus stimulante.

Maintenant, parlons de ce que je souhaite aussi réaliser à l’avenir.

Si j’aurai et ai une ambition particulière pour l’avenir, c’est avant tout celle de pousser les gens à réfléchir davantage par eux même et accorder moins de crédit à l’opinion courante.

Donc mon but premier veut aller dans le sens d’un éveil collectif des consciences. S’il semble certain que l’on ne peut endiguer en un jour les maladies, les guerres, les famines, la pauvreté, la corruption et tout un tas d’autres problèmes, je veux faire partie de ces gens qui refusent de rentrer dans le statu quo d’une pensée uniforme et encourager chaque personne à développer un mode de pensée moniste.

Il se caractérise par une vision qui part d’une même essence, celle de la vérité et qui s’éloigne du mensonge. Plus on s’efforce de s’y rapprocher et plus on devient alors un être humain pleinement conscient.

Publié dans Argent et liberté | Laisser un commentaire

Bourses: 3 leviers d’enrichissement

Quand on parle d’effet de levier, on cite souvent l’immobilier par l’apport du crédit sans se dire que la bourse comporte aussi des leviers intéressants.

Le premier réside dans sa valorisation de l’action. Autant le prix de l’immobilier peut augmenter de façon à ce que l’on vende plus cher qu’à l’achat, on doit racheter plus cher ensuite. La bourse s’achète et se revend vite pour conserver ses plus values et acquérir plus d’actions quand le prix est bas s’avère très profitable.

Le deuxième levier s’utilise par le réinvestissement des dividendes perçus soit sur la même action ou sur une autre quand son prix baisse. Si l’on achète par exemple plus d’actions quand celle ci coûte moins cher que son prix moyen sur 5 ans et que l’on renforce ses positions grâce aux dividendes perçus, celà créer un double effet. Même si la valeur de l’action peut baisser au prorata du montant versé du dividende, ce n’est pas toujours le cas ou de façon proportionnelle et puis la société ne prend pas de risque donc votre action se maintient et croit sur la durée.

Le troisième levier possible est l’augmentation annuelle ou régulière des dividendes. Si une action verse 2% de dividendes l’année 1, 2,5% l’année 2, 3% l’année 3 même si cela peut baisser une année, c’est une manière de continuer sa progression.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une action se valorise d’autant plus si celle ci croit, son dividende augmente chaque année et si les dividendes sont réinvestis. Rien oblige de le faire sur cette même action si une autre reste plus intéressante et permet d’acheter plus d’actions au bon prix.

De plus, les premières années la progression reste faible mais au bout d’un certain temps comme 10 ans, celle ci devient exponentielle. Warren Buffett représente bien ce principe.

En bourse comme ailleurs, il n’existe pas de secrets mais juste des bonnes recettes bien réussies.

Publié dans Bourse, Investir, Plan du site | Laisser un commentaire

Secrets de richesse n°23

Vous souhaitez connaître et appliquer encore de nouveaux secrets alors c’est par ici 😉:

▪ La bourse aux États Unis sur le S&P 500 augmente en moyenne de plus 9% brut par an (sans inflation) et ceci, depuis plus de 100 ans.

▪ La stratégie qui consiste à réinvestir ses dividendes d’actions porte ses fruits à condition de sélectionner de bonnes sociétés cotées et dont la valeur ne baisse pas ou augmente encore plus après la correction au prorata du détachement de ses dividendes.

▪ Deux actions sont intéressantes et se couvrent mutuellement que sont l’etf SPY qui réplique le cours des 500 actions du S&P et l’obligation TLT du trésor américain. Se renseigner sur morningstar.fr ou yahoo finances est un plus.

▪ En immobilier, de simples modifications peuvent générer des bénéfices en plus comme installer des va et vient plutôt que des interrupteurs ou encore, décaler une porte sur un côté pour installer une cuisine aménagée ou une douche à l’italienne.

▪ Les produits comme meubles ou TV etc en fin de série, destockage, issues de liquidation ou en modèle d’exposition coûtent beaucoup moins chers donc il faut savoir repérer les affiches des enseignes qui proposent des anniversaires, promotions, soldes, prix spéciaux etc et franchir la porte. Stocker si on a de la place s’avère aussi avantageux.

Comparer les assurances ou tarifs grâce à Internet apporte des bénéfices non négligeables que ce soit pour ses propres biens ou ceux que l’on loue.

▪ Apprendre à négocier peut vous faire gagner des milliers d’euros et le plus tôt, c’est le mieux.

▪ La richesse demande de savoir se forger sa propre opinion et rester lucide pour se diriger là ou l’on veut sans se laisser influencer de façon négative.

Publié dans Bourse, Générer argent, Immobilier, Investir, Plan du site, Richesse | Laisser un commentaire

Acheter au prix bas

Le faite d’acheter au prix bas comporte plusieurs avantages.

En vérité, il faut savoir se dire dans sa tête qu’à chaque achat important (on parle pas d’une baguette de pain), vous ne devriez jamais payer le vrai prix.

Car il existe le prix affiché et le prix psychologique. Il faut savoir se rapprocher au mieux de ce deuxième.

Lorsque j’ai besoin de m’acheter une paire de chaussures par exemple, je me demande alors si celle qui m’intéresse vaut vraiment le prix sur l’étiquette ou pas. Si j’estime qu’elle coûte trop chère par rapport à la qualité, je ne l’achète pas ou alors sur Internet ou je préfère attendre les soldes, ventes privées ou le black friday..

Si l’on développe cette habitude de façon assez systématique, on devient plus exigeant et n’accepte pas la première offre venue.

Même quand la négociation est difficile, demander plus ou un produit gratuit ne coûte rien. Lorsque j’achète des lunettes de soleil et vue pour conduire, mon premier réflexe consiste à demander une remise dont je sais qu’elle va m’être refusée.

Quand la paire de lunettes coûte 39€ et que vous demandez 20€, vous n’obtenez pas une réponse favorable. Mais le vendeur ne veut pas vexer ou voir partir un client à la concurrence donc quand vous demandez 35€ et un nettoyant gratuit même s’il hésite, il accepte.

Gardez en tête que demander prend moins d’une minute. Au delà de cet aspect, quand on achète moins cher on gagne plus d’argent.

Moins d’argent dépensé signifie de pouvoir en garder plus et valoriser un investissement.

Admettons que l’on achète une action en bourse à 100€ qui verse un dividende de 5€ ou 5% de dividende. Maintenant, au moment de son détachement et comme le font la plupart des sociétés cotées, le montant de l’action baisse en proportion du montant de ce dividende. Donc au lieu de se retrouver à 105€, on se retrouve toujours à 100€ sans compter que l’action peut baisser.

Maintenant, admettons que l’on achète son action quand elle est à son plus bas sur l’année comme à 80€ et qu’elle augmente jusqu’à 110€ alors vous gagnez 30€ avec ou sans le versement du dividende et on peut sécuriser ses plus values.

Acheter à un prix plus bas permet de mieux rentabiliser un achat pour mieux l’exploiter et le vendre et pouvoir acheter plus rapidement autre chose.

Il existe des spécialistes des remises dans les magasins notamment de grande distribution et qui n’achètent que celles ci ou des produits remboursés. Si cela ne répond pas forcément à un principe d’abondance, c’est une manière de comprendre et l’utiliser quand il vaut le coup (pour sa santé dans ce cas là) car je n’achèterai pas une bouteille de soda même si elle est remisée. En revanche, si je peux récupérer des légumes bios moins chers grâce à une application comme TooGoodToGo, je ne dis pas non.

Quand on achète moins cher un produit ou un bien, il s’avère plus simple d’en tirer bénéfice par la suite et sans devoir se ruiner par du crédit à la consommation ou de trop longue durée comme dans l’immobilier (sauf pour investir).

Bien acheter permet de gagner plus de marge, rembourser plus vite, mieux revendre si besoin et racheter plus vite.

Prenez l’habitude de ne pas payer le prix soit par le différé d’achat, la recherche des bons plans ou encore la négociation..

Vous méritez plus que ce que l’on vous propose et autant pour demander une augmentation de 50€, vous demandez 100€ autant pour obtenir une remise de 50€, les solutions ne manquent pas.

Et si vous visez 50€, pourquoi ne pas viser 500€, 5 000€ ou 50 000€ car il n’y a pas de limites mais juste des perspectives.

Et bientôt vous pourrez dire que vous avez gagner 5 000€ en un jour ou en 10 minutes.

Publié dans Argent et liberté, Economiser, Efficacité, Gagner argent, Générer argent, Investir, Plan du site | Laisser un commentaire

Gagner en bourse grâce à Warren Buffett

Publié dans Argent et liberté, Bourse, Générer argent, Investir, Plan du site | Laisser un commentaire